Le pensionnat des Eléments Index du Forum

Le pensionnat des Eléments
Vous êtes un élève... Un élève pas comme les autres, dans un pensionnat pas comme les autres... Et dans un univers pas comme le nôtre !Ici, à Mist, vous contrôler un élément : Terre, Air, Feu ou Eau ; et vous allez apprendre à bien vous en servir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Thilda Smith

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Hors-Jeu -> Présentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thilda Smith


Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2009
Messages: 2
Localisation: Là où tu me trouveras
Point(s): 2
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 19/08/2009 13:50:41    Sujet du message: Thilda Smith Répondre en citant

[center][b]Nom :[/b]Smith
[b]Prénom :[/b]Thilda
[b]Age : [/b]16 ans

[b]Histoire (10 lignes minimums):[/b]Thilda Smith est née de l’union de Jane Rosenberg et Mick Yuna, deux moldus au coeur grand comme ça. Mais a la naissance de leur unique fille des disputes se font ressentir et calme pesant de la vie retombe dans l'angoisse qu'apporte un nouveau né lorsqu'il n'est pas désiré. Chaque disputes entraînera des conséquences abrutissantes chez la jeune fille qui bien qu'elle ne comprenne pas ressent qu'elle a fait "quelque chose de mal". Mike, père de Thilda, partira le jour de ses cinq ans et ne reviendra plus, laissant Jane seule avec sa fille. Les espaces se resserrent et la vie et chaque moments devient incontrôlable. Jane devra se séparée de sa fille car celle-ci devient trop encombrante et ne peu l'aider. Elle la "donnera" à un prêtre qui aurait dû s'en occuper jusqu'à ses dix-huit ans. Les premières années de cette nouvelles vie apprirent à Thilda que tout venait à point lorsque l'on savait attendre. Mais cette vie devenait lassante et les études longues à mourir. Thilda ne pouvait s'empêcher de penser à sa mère et à son père qui l'avaient abandonnés lâchement pour avoir une vie meilleure, sans elle. S'était révoltant ! La jeune fille avait plusieurs fois fuguer pour tenter de se défaire de cette vie trop calme à son goût. L'action des rues lui manquait terriblement et cette sensation de force gagner lorsqu'elle trouvait de quoi se nourrir ; la satisfaction d'un travail fait, quoi. Mais le prêtre était très gentil, un peu trop même. Il lui pardonnait ses fautes à chaque fois sans se préoccuper des conséquences de se qu'elle avait fait. Un soir, la police frappa aux portes du prêtre. Celui-ci se fit arrêter pour détournement de mineur avec preuve mais la jeune fille n'auvait jamais été atouchée sexuellement. La police trouvèrent des preuves que le prètre n'était pas "blanc" et Thilda fut mise à l'orphelinat, mais il fut prouver que Thilda était toujours vièrge.
Ce fut dès sa première année à l'orphelinat que Thilda prit conscience de ses pouvoirs. Une journée elle se promenait en ville et elle alla s'asseoir sur un banc. Un oiseau se posa à côté d'elle, la jeune fille lui parla comme si s'était un être humain mais une chose surprenante se passa : l'oiseau lui répondit en tournant autour d'elle ou en faisant des gestesavec ses ailes, que la jeune fille appris à déchiffrer, et lui apprit que la vie des oiseaux n'était pas aussi joyeux qu'elle ne le pensait. En effet, il lui apprit que chaque jours, ils étaient chassés lui et les siens et qu'ils ne savaient plus où aller. La jeune fille revint tous les jours et discuta avec lui. Un jour celui-ci lui demanda de le suivre. Thilda le fit de suite, pour elle s'était l'aventure qui recommençait après cette période sinistre et inactive. Elle se sentait revivre car de plus tout ceci n'avait pas été prévu, elle adorait ça ! Il l'emmena en dehors de la ville dans un petit bois. Tout semblait intemporel, Thilda ne pouvait plus voir la ville à présent. Elle marcha jusqu'à ce que l'oiseau s'arrête devant elle, sur une branche et lui dise de fermer le yeux. La jeune fille le fit sans hésiter, des bruits surgirent de toutes parts. Thilda lutta pour ne pas ouvrir les yeux. L'oiseau l'appela de sa voix fluette. Impatiente la jeune fille ouvrit les yeux et découvrit autour d'elle une multitude d'animaux des bois. S'était comme dans un rêve. La jeune fille passa tout l'après-midi dans la petite forêt. Elle rentra le soir exténuée, se coucha sans dîner et s'endormit.

[b]Caractère : [/b]Tout d’abord, il faut savoir que Thilda est une adolescente passionnée. Bien sûr il y a le type de celui qui intériorise sa personnalité. Cette passion se traduit de multiples manières. Toujours elle sera à interroger le monde qui l’entoure. Sa soif de connaissance est inextinguible. Il y a également chez elle une part de douceur et de rêverie. A certain moments, Thilda aime se retrancher sur elle-même, dans son mutisme. Elle n’éprouve cependant aucun malaise à vivre en société mais elle a besoin de se retrouver dans sa bulle. Sa docilité n’est qu’une apparence. Derrière ce rempart de douceur, la jeune fille n’en fait qu’à sa tête. Si vous la heurtez, vos remarques n’auront aucune portée. Elle connaît déjà les passages qui lui permettront de se dégager et se rendre « libre ».Thilda Smith a une grande imagination, pleine de fantaisie et montre certains signes de précocité. L’adolescente exerce beaucoup de charme sur son entourage. Sa nature secrète et ses racines profondes se traduisent par une aura rayonnante. Elle est celle vers qui laquelle on se tourne, parce qu’on lui fait confiance. La jeune fille sait écouter, encourager, partager les émotions de ses proches et surtout… elle est désintéressée. Souvent comme une bonne pâte ; on a tendance à l’utiliser mais il est difficile de savoir ce qu’elle ressent vraiment. Toujours prête au don de soi, elle est là quand on a besoin d’elle. Même si elle se trompe en amitiés, elle affirme ne rien regretter. L’amitié a pour elle une valeur sacrée. Thilda donne aux amis une valeur capitale, mais comme elle est naturellement pudique de ses sentiments il faut être là encore les deviner. Elle est charmeuse comme peuvent être les gens inquiets, toujours soucieuse de trouver un infini et une protection sentimentale. D’autre parts, elle n’est certainement pas une organisatrice-née ; sa méthode : l’Improvisation. Mais dès le moment où elle doit faire face à des responsabilités très importantes, Thilda s’impose un planning très strict et lutte pour ne pas succomber. On remarque très vite qu’elle est guidée par le goût de l’instant, du risque et qu’elle supporte difficilement les contraintes. Elle agit dans le sens de la vie et se révèle une parfaite opportuniste. Mais cette intuition, sa manière de ne jamais mettre deux pieds dans le plat qui font qu’elle retombe toujours sur ses pieds. Certains parlent de sa chance légendaire. Son heureuse intuition la mène où il faut, quand il le faut.
Sa façon de communiquer ce qu’elle attend peut surprendre. En effet, elle possède une logique particulière. Elle a des « antennes » subtiles qui l’informent de tout ce qui se passe. Elle capte très vite les émotions de son interlocuteur. De plus, ses structures complexes sont merveilleusement organisées. C’est parce qu’elle procède par petits bonds de logique et grands bonds d’intuition. C’est sa petite recette magique ! Thilda tend à s’effacer au profil de l’humanité et même de l’humanité universelle. En effet, son caractère intuitif lui laisse entendre qu’il existe des mondes parallèles que les autres sens ne perçoivent pas. Elle est très sensible. C’est un être essentiellement réceptif qui vibre à toute sorte de chose que la plupart des gens ne découvre pas. Elle a le signe le plus ouvert du zodiaque malgré sa timidité et reste toujours disponible pour marcher dans d’autres directions que la sienne. Elle a vraiment horreur de se poser des limites. Avec elle on s’aperçoit que tout est toujours possible. Elle bat sans cesse les cartes de son potentiel affectif et ne craint pas de perdre sa mise. Elle est d’un affectif sur-émotif car elle perçoit plus d’informations que les autres et, comme elle est féminine sous les influences de l’eau, elle est d’une nature extrêmement sensible. Elle est instable, rêveuse, insaisissable, chimérique… Elle se complaît dans l’informulé, dans le trouble, l’indécis et la discipline lui apparaît comme une barrière mortelle. Elle connaît parfois des moments de passage à vide. L’ennui, les langueurs mortelles font partie de son cortège romantique. Elle a envie de tout essayer. Son rythme est lent. Mais cette lenteur n’est absolument pas négative. Thilda est une séductrice de l’intérieur. Tout son charme lui vient des régions mystiques qu’elle s’est choisies pour domicile. Elle n’a pas de technique à proprement parler de séduction, mais plutôt une parade qui émane directement de toutes ses sensations. Certains l’imaginent fuyante. Ce qui n’est pas tout à fait exacte. Personne n’imagine à quel point la jeune fille est timide. Cela vient de son rapport particulièrement difficile avec la réalité. Il lui arrive de ne pas se sentir dans son élément. Heureusement ses qualités de cœur, son dévouement naturel l’entraînent au milieu de la piste des Hommes. Sur elle on braque les projecteurs les plus puissants. Car elle dégage un charme puissant. Tout son entourage parle de son aura. Et sa sensibilité a la renommée d’une légende issue du Mahâbhârata. Pour un personnage solitaire qui, à certains moments, est pris du vertige de l’anachorète. Sans cesse, elle est tiraillée entre le vide et la masse. Il lui faut aussi gérer ces rencontres pour ne pas mourir étouffé. Socialement, elle est un être original mais accompli.

[b]Goûts : [/b]La jeune fille aime plonger dans les océans les plus profonds et étudier sur les rives d'une rivière fleurie.

[b]Apparence physique (pas de "voir signature") :[/b]Thilda Smith est une jeune fille d’une quinzaine d’années. Elle porte en elle un charme irrésistible peu commun. Elle est fine avec le ventre plat. Thilda est en faite une jeune fille moderne. Ses longs cheveux tombent naturellement sur ses épaules légères. Ils sont soyeux et ondulent légèrement dû aux soins apportés par Thilda et se balancent à chacun de ses pas. Le corps de Mlle Smith est marqué par le signe de l’eau, soit une plastique souple et moelleuse. Sa démarche est ondoyante sans brutalité aucune. Son visage est à tendance à être arrondi avec des yeux qui regardent toujours loin sans trop voir le présent. Elle ne se prive pas de soleil se qui lui donne une peau fine et légèrement allée. De plus le soleil a sur son système nerveux des effets apaisants. Le plus étrange chez la jeune fille son ses yeux. L’un est bleu, profond comme l’océan, l’autre est vert. Cette particularité vient de la vision optimale dont Thilda a héritée ; de qui, personne ne le sait. Son regard perçant apporte beaucoup de chaleur et de réconfort au plus angoissés et malheureux mais ils peuvent se montrer très dur et lui donner de l’assurance. L’adolescente est dotée d’une petite bouche aux lèvres fines d’un rouge éclatant. Un sourire mystérieux et charmeur se dessine souvent sur son visage d’adulte. Malheureusement, la jeune fille est sourde mais grâce à ses yeux, sa surdité est comblée. Ne pouvant entendre aucuns sons, Thilda ne parle pas non plus.
Thilda a le physique du Neptunien sauf les yeux. On s’attend presque à la voir se dissoudre en nappe de fumée et la voir se réapparaître à l’autre bout de la pièce, petit à petit, depuis le sourire mélancolique jusqu’au bout du suaire. C’est une ondine déguisée, une naïade errante, perdue peut-être. Sortie de son univers glauque et aquatique, elle étouffe un peu, cligne des yeux et bat de l’âme. Alors, il lui faut un doux fouillis froufroutant et un peu de maniéré, onctueuse. Le bon-ton-bon-chic-bon-genre ne la concerne pas. Son affaire à elle, c’est la fascination, la magie, somnambule toujours entre deux eaux, en demi-teintes, dans un demi-sourire. Autour d’elle, tout s’estompe, s’écoule, se brouille. Thilda met beaucoup de jupe qu’elle laisse tombée sur ses hanches fines, et qu’elle accompagne souvent d’une chemise nouée à la taille, révélant un ventre plat à la peau dorée par le soleil. Elle met aussi beaucoup de jeans qu’elle préfère simple. Elle n’a pas de style propre à elle, Thilda aime s’habiller en fonction de son humeur. Les modes orientales toute bruissante de mélopées soyeuse et moirées, lui conviennent à merveille. Ses vêtements sont vagues et vaporeux et permettent à son corps de se faire incertain. Elle aime les tons d’eaux, changeant, à reflets. Mais il lui arrive aussi de négliger sa tenue. Elle a horreur d’en rajouter.


[b]Clan (Eau/Terre/Feu/Air ou Gardien) :[/b] Le Clan de l'eau.

[b]Comment trouvez vous ce forum ?[/b]Magnifique, tout simplemment
[b]Code ?[/b]Les Gardiens[/center]
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: 19/08/2009 13:50:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Thilda Smith


Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2009
Messages: 2
Localisation: Là où tu me trouveras
Point(s): 2
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 10/10/2009 15:11:02    Sujet du message: Thilda Smith Répondre en citant

Pourquoi personne repond ?
Revenir en haut
MSN
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 10/10/2009 19:11:44    Sujet du message: Thilda Smith Répondre en citant

Désolée, les cours et tout ça nous fait un peu défaut...
Et comme tu le vois, le forum est... comment dire... mort ?
Je pense que ce n'est pas une très bonne idée de se présenter pour le moment, et je te redirige joyeusement vers un autre forum qui est un peu en meilleur état : http://hitoride.superforum.fr/forum.htm
Au plaisir de te revoir...

Les Admins
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 13:51:40    Sujet du message: Thilda Smith

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Hors-Jeu -> Présentations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com