Le pensionnat des Eléments Index du Forum

Le pensionnat des Eléments
Vous êtes un élève... Un élève pas comme les autres, dans un pensionnat pas comme les autres... Et dans un univers pas comme le nôtre !Ici, à Mist, vous contrôler un élément : Terre, Air, Feu ou Eau ; et vous allez apprendre à bien vous en servir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> La bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 11/01/2009 21:02:57    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal haussa les sourcils et jeta un regard déconcerté à sa mère. Se battre ? Rien qu'à cette idée, Yûka souriait de son petit air sadique que Staal détestait tant - alors que, au passage, il a exactement le même air lorsqu'il sourit. Il avait vaguement entendu dire que les nouveaux nés vampires avaient plus de force... Ne risquait il pas de faire du mal à Xannou ? Certes, elle était tout à fait capable de se défendre... Mais tout de même, cette idée profondément sadique le gênait. Un peu "à l'ouest", il prit la bouteille que lui tendait la vampirette avant de la boire d'une traite. Le goût était sensiblement moins étrange qu'avant... Il devenait un peu plus acceptable. Mais la différence était encore infime... Staal se doutait qu'au fil des jours, semaines et mois, il apprécierait de plus en plus sa nouvelle nourriture.

Staal dû "invoquer" l'escalier pour que sa mère puisse monter elle aussi dans les combles. L'endroit était toujours aussi poussiéreux, bien que quelques traces de pas sur le sl indiqua que quelques personnes étaient venues récemment. Yûka se frotta les mains avant d'aller s'installer sur un vieux fauteuil finement ouvragé mais terni par les âges. Apparemment, Staal n'avait pas le choix. Même Xanou semblait d'accord ! et même excitée à l'idée d'une petite baston ! Il s'était attendu à un peu plus de protestations de sa part... Mais bon, au fond, lui aussi mourrait d'envie de tester ses nouvelles capacités. Il posa tranquillement la bouteille vide de côté - même vide, ça se respecte, une bouteille. Puis, dans un geste profondément inutile mais terriblement théâtral, il fit craquer ses doigts.

- Bon, c'est pas que ça m'enchante, mais quand faut y aller...!

Il hésita un moment à appeler Karaï, mais le serpent s'invita de lui-même d'en la partie. D'un regard, Staal l'avertit qu'il n'avait à internir qu'en cas d'extrême urgence. Après tout, on ne savait pas si le stupide reptile possédait lui aussi de nouvelles capacités ! Staal retourna son attention vers Xaphane. Par où commencer ? Ils n'avaient pas d'arme, ni l'un ni l'autre... Puis il se rappela que Xanou était de l'eau...Et que la première fois qu'ils s'étaient battus, le feu et la chaleur l'avaient affaiblis. Avec un petit sourire, il fit apparaître une épée enflammée... Il haussa un sourcil en constatant que la flamme qu'il créa était légèrement différente de d'habitude. Elle fut plus facile à créer, et elle semblait beaucoup plus claire qu'avant. Enfin, il verrait ça plus tard... En attendant, il se précipita vers Xanou tout en priant pour qu'elle esquive (que c'est meugnon)
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 11/01/2009 21:02:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 11/01/2009 23:18:19    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Par chance Xaphane avait fait un peu d’exercice pendant la transformation de Staal se disant que s’il se révélait incontrôlable elle devait être prête. Aussi avait – elle bien fait. Pour une fois. En revanche elle ne s’était pas attendue qu’il se serve de ses pouvoirs, mais plutôt qu’il aurait privilégié le fait de tester ses nouvelles capacités de vampires. Mais non… La vampire recula de quelques pas à la vue du feu, se remémorant leur premier combat où il avait utilisé le feu pour l’affaiblir. Elle devait à tout prix trouver le moyen de stopper le feu, ou de le rendre le plus inoffensif possible. C’est à ce moment la qu’elle se rendit compte qu’il pleuvait dehors, quelle chance. Comme quoi le hasard fait bien les choses…
La vampire esquiva l’attaque de Staal se plaçant à l’opposé exacte de son petit chéri. Elle plaqua les mains sur le sol. Quelques secondes plus tard l’air devint très rapidement humide. Puis, accompagné d’un véritable sourire espiègle à ses lèvres Xaphane mit les mains à plat devant elle et avec l’humidité ambiante elle en forma une énorme boule d’eau qu’elle allait maîtriser comme une arme contre Staal. Même s’il la faisait évaporer avec son épée en feu, l’eau serait toujours présente d’une manière ou d’une autre…
Elle s’avança vers lui, tout en formant deux épées reliées par un espèce de filet passant derrière elle. Xaphane arrangea ses deux nouvelles armes de façon quelles soient parfaitement « aiguisées » et qu’elle puisse parfaitement contrer Staal. Elle sourit en voyant Staal approcher et aussitôt elle bloqua son attaque l’attaquant également en retour.
S’en suivit une série d’attaques diverses et de plus en plus spectaculaires, notamment car Staal se rendait compte de ses nouvelles capacités d’attaquer : la vitesse, l’anticipation, l’agilité… chose qu’il avait sûrement déjà grâce à son côté sorcier, mais décuplé avec le vampirisme…

- Et bien mon petit lapin, t’es pas bien rapide ^^

Xaphane savait par expérience que lorsqu’on taquinait quelqu’un, quelqu’un comme Staal, et nouveau vampire qui plus est, répondant à diverses répliques comme celles ci de manière « tac au tac » cela énervait plus ou moins et forcément il allait s’énerver, se mettre à devenir plus agressif. Si cela ne plaisait pas à Yûka comme spectacle, elle ne savait pas ce qu’elle pourrait faire pour que ça lui plaise ! Elle mettait tout en scène pour embêter Staal, pour que ça soit plus… spectaculaire.
Xaphane tournait autour de Staal, évitant ses attaques diverses, toujours plus rapides et bien placées, elle aussi le frappant et si par malchance ce mettait à le toucher, tout comme lui il l’avait fait, elle mettait son arme sur « le plat ». La mettre sur le côté aiguisé pourrait embêter, même si ce n’était que de l’eau pour elle.
Un moment où elle avait trouvé un moyen de se retrouver derrière Staal, et l’ayant bloqué, elle ne pu s’empêcher de se pencher vers son visage et déposa un rapide baisé sur sa joue, puis lança un petit rire à son oreille. Aussitôt s’attendant à une attaque elle recula de plusieurs pas. Voilà qui allait mettre du piment dans le combat…

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 18/01/2009 22:17:31    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Yûka observait avec un grand intérêt le combat qui se déroulait sous ses yeux. Elle y voyait presque bien, avec l'oeil de son fils... Phénomène étrange, la transformation de Staal avait aussi agit sur cet oeil qui ne lui appartenait plus vraiment. Yûka, à présent, voyait beaucoup mieux... C'était vraiment magnifique... Elle avait toujours adoré voir les gens se battre. Surement un plaisir que n'importe qui qualifierait de "bizarre", "choquant" ou même "pervers". Mais Yûka n'en était pas à sa première bizarrerie. Puis, elle savait que ses deux là arrêteraient à la première blessure importante... Ce qui prendrait du temps, vu qu'ils avaient tous deux une peau digne des portes blindées les plus sécurisées du monde. Staal eut un sourire moqueur en voyant Xaphane se créer deux épées d'eau...

- Depuis quand tu n'as plus peur d'utiliser tes pouvoirs ?

Lui-même se confectionna une épée enflammée, son sourire se teintant d'un petit air sadique. L'ambiance humide qui régnait à présent ne l'aidait pas vraiment, aussi il demanda mentalement à Karaï d'augmenter la température de quelques degrés... Pendant quelques minutes, Staal vérifia que ses pouvoirs "normaux" étaient toujours à peu près comme avant. Il envoya quelques boules de feu sur Xaphane, parfois "téléguidées", accompagnées de sortes d'étincelles, qui brûlaient légèrement la peau sans l'endommager vraiment. Il s'amusa ensuite à tester ses nouvelles capacités : était il plus rapide ? Manifestement, oui... Il en profita pour tourner autour de Xaphane, tout en l'attaquant. Elle parait avec soin toutes ses attaques, et contre attaquait avec une vitesse effrayante... Sa chemise était déjà trouée à plusieurs endroit, et il sentait sa peau le picoter.

Staal fronça les sourcils lorsque Xaphane lui lança sa petite réflexion perfide. Au fond de lui, il se doutait qu'elle disait ça uniquement pour l'énerver, pour le voir se battre avec encore plus "d'envie de meurtre"... Mais il s'en fichait, tout ce qu'il voulait pour le moment, c'était de réduire à néant la chose qui gigotait devant lui. Comme beaucoup de nouveau né, son amour du combat et sa férocité avaient été décuplées, et il ne se rendait plus vraiment compte que la personne qu'il combattait, c'était Xaphane. Sans qu'il ne sache pourquoi, le baiser furtif qu'elle déposa sur sa joue l'énerva prodigieusement. Encore plus que sa petite réflexion... Oubliant toute stratégie et tactique, il fonça vers elle.

Un sourire carnassier se peignit sur son visage. Il était maintenant clair qu'il avait laissé le vampire qui était en lui prendre le dessus... Tous ses sens étaient à l'affus, et les attaques de Xaphane ne le touchait presque plus. Il les évitait de plus en plus (on va s'la jouer supermaaan), et attaquait de plus belle. Yûka, dans son coin, était aux anges. Heureusement qu'elle était une sorcière : aucun oeil humain n'aurait put suivre le combat qui se déroulait dans les combles. Tout allait beaucoup trop vite... On apercevait à peine deux corps en train de tournoyer, les éclats brillants des deux armes, et de temps en temps, un éclat blanc qui indiquait que Staal riait comme un fou.
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 18/01/2009 23:40:41    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Il fallait avouer que Xaphane s’attendait à tout, et pour cela, elle en remerciait ses cent longues années d’expérience de vampire. Bien qu’elle avait passé un long moment enfermée au font d’on ne sait quelle grotte, elle était sortie l’autre partie de sa vie, avait voyagé, avait vu diverses personnes pour s’habituer à ne plus vouloir les manger dès qu’elle en voyait une, et surtout avait appris à maîtriser ses capacités. Et, au cours de ses petits voyages, elle rencontra les nouveaux nés, apprenant comment ils étaient… Elle en avait été un aussi, mais, on peux difficilement faire une étude uniquement sur soi même.
Et, heureusement pour elle, la vampire arrivait parfaitement à contrer la majorité des attaques de Staal. Elle s’était attendue à ce qu’il s’énerve, mais à présent qu’elle voyait son visage, ses yeux, elle en concluait que son côté « vampire » avait pris le dessus, et elle s’en réjouissait plutôt pas mal. En effet, elle préférait qu’une telle chose arrive contre elle que contre un gardien qui se verrait se faire déchiqueter, morceler, broyer, et enfin vidé de son sang avant même qu’il n’ai pu pousser un petit cris, ce qui, de toute manière, n’aurait servi absolument à rien. Bien que la vampire était expérimentée, elle n’arrivait pas forcément à contrer toute ses attaques… Et, au moment où son côté vampire prit le dessus, Xaphane eu de plus en plus de mal à toute les contrer jusqu’au moment où sa main gauche bloquait une attaque à la tête, la droite à la hanche elle ne pu bloquer une troisième attaque rapide qu’il avait caché… A ce moment la, il trancha le haut de la vampire au niveau de son ventre, et elle senti sa lame passer sur son ventre formant une magnifique entaille où du sang commençait à couler.
C’est dans de telles situations que Xaphane était contente d’être une vampire, car ses blessures se régénéraient à une vitesse hallucinante. Dans une ou deux minutes, il n’y serait plus rien, sauf peut être une petite trace plus blanche que sa peau.

La centenaire se mit à reculer, et, après une attaque de Staal elle entoura son filet d’eau reliant ses deux armes autour de l’arme du fils du feu. Elle avait remarqué que le sal reptile avait augmenté l’air de quelques degrés, mais la vampire étant essentiellement constituée d’eau car étant de cet élément, elle arrivait plus ou moins à garder ses armes à une densité d’eau acceptable. Mais, cela ne l’arrangeait pas vraiment, il fallait l’avouer. Le filet d’eau noué autour de l’arme de Staal, elle se mit à tirer de toutes ses forces dessus, l’empêchant totalement de s’en servir.

- Je m’en sers dans ce type de situation mon chou ! Je n’ai pas le choix ! Et tu sais quoi ? Tu as lacéré mon plus beau haut ! Mon préféré !

Elle aurait bien ajouté « Tu me le revaudra ! », mais elle n’avait pas le temps, car visiblement Staal n’avait que faire de ses belles paroles. Déjà que son arme était prise au piège, il réussit à la débloquer et à l’attaquer de front comme si de rien était. Décidément, son vampirisme devait avoir décuplé son envie de meurtre, et ce, de manière fulgurante ! Xaphane continua de bloquer ses attaques, sentant l’eau s’évaporer au contact des armes en feu de son petit chéri. Allait-elle encore une fois perdre un combat contre lui ? La dernière fois, cela s’est soldé par une donation de bouteilles de saké de bonne qualité. Elle refusait de se laisser faire. Même s’il était un nouveau né, elle pouvait très bien le battre ! La vampire se mit à courir autour d’elle, lorsque enfin une idée germa dans son cerveau. Elle se mit derrière lui, et fit passer son filet d’eau autour de son coup ; ce dernier croisé derrière lui pour qu’elle puisse serrer – et doser pour qu’il n’ait pas trop mal non plus. Derrière le nouveau-né elle plaça son pied au bas de son dos, l’empêchant ainsi de bouger et surtout de se retourner pour enlever « la corde ». Coincé ?

[Que ces bons, des vrais combats de temps à autres. ^^]

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 25/01/2009 20:14:58    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal essaya de se débattre, mais ça ne donnait pas grand chose, Xaphane le tenait bien trop fermement... Mais jamais il ne s'avouerait vaincu ! Alors, il tenta de former deux grosses boules de feu, dans chacune de ses mains. Sentant Xanou derrière lui, il bougea légèrement les mains et parvint à les poser sur les hanches de la vampirette, alors qu'elles étaient enflammées. Conséquence immédiate : Xaphane le relâcha, ne supportant pas le contact avec le feu. En tant normal, il n'aurait jamais osé brûler sa vampirette, même s'il savait pertinemment qu'en quelques secondes, sa peau se serait régénérée. Mais là, bien sur, Staal était totalement en mode "vampire". Aussitôt libéré, il se retourna et tenta de profiter de la surprise de Xanou pour l'attaquer de son épée enflammée (ouah c'est beau). Comme il put rapidement le constater, derrière les vêtements brûlés, la peau de Xaphane était redevenue aussi blanche qu'avant.

Pendant les quelques minutes qui suivirent, lui et sa moitié comme on dit échangèrent de nombreuses attaques. Yûka était tout simplement émerveillée par le spectacle que lui offrait les deux vampires... Intérieurement, elle comptait le nombre de bouteilles qu'elle allait devoir leur céder. Lorsque Xaphane avait emprisonné Staal grâce à son filet d'eau, ils venaient de gagner un bonus de 5 bouteille. Et la façon dont Staal s'était libéré avait apporter un autre bonus, égalemment de 5 bouteilles... Yûka était effectivement très impressionée par ce combat - et elle se demanda intérieurement ce que donneraient leurs futures querelles d'amoureux... Soudain, elle sentit une présence qui montait les escalier menant aux combles. Elle soupira car, forcément, elle allait devoir arrêter le combat... Elle ne pouvait prendre le risque de laisser uelqu'un se faire blesser. Sinon, ce serait de sa responsabilité et elle se retrouverait aec une dette. Et Dieu seul savait combien elle détestait avoir des dettes...

- Mes amis... Hum hum ! Mes amis ! Il va falloir arrêter ce combat !

Elle dû presque crier pour se faire entendre des deux abrutis. Mais fort heureusement, ils finirent - enfin - par comprendre. Tous deux présentaient de nomreux hématomes, qui disparaissaient les uns après les autres, tant ils guérissaient vite. La seule preuve des blessures qu'ils avaient reçus étaient les vêtements, déchirés, brûlés, détruits par endroit... Yûka leur fit comprendre que quelqu'un montait les escaliers... Et, effectivement, la porte des combles s'ouvrit. Yûka fut tellement étonnée qu'elle ne trouva aucuns mots à dire. La personne qui venait d'ouvrir la porte était une fille de 16 ans, aux longs cheveux noirs et aux vêtements qui faisaient penser aux uniformes japonais. Kaëtar eut un large sourire, apparemment ravie par ce qu'elle vit... Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que le grand benêt qui se tenait dans la pièce n'était autre que son frangin. Et, sans aucune explication, elle sauta dans ses bras et l'embrassa sur la joue :

- Ha ! ha ! Ha ! Staalinou !
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 25/01/2009 22:21:52    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

A vrai dire, Xaphane n’attendait plus que le moment où quelque chose allait arriver pour qu’ils puissent arrêter ce combat, aussi l’intervention de Yûka fut comme une délivrance pour la vampire, non qu’elle aurait arrêté le combat d’elle même mais plutôt qu’elle ne voulait plus se battre contre lui, et en plus sous peine de finir à moitié dénudée… Certes,e lle se doutait bien que Staal avait vu de tout du haut de ses 30 ans et Yûka bien plus vu son âge plutôt avancé, mais elle ne voulait pas finir qu’avec des lambeaux de vêtements sur elle…
Enfin le combat fini, Xaphane ne fit pas très attention à ce que disait Yûka, car elle préférait regarder ce qui lui restait sur elle : son haut était dans un sal état, on aurait dit qu’un tigre était passé par la, et lui avait tout simplement griffé le ventre… chose absolument normale dans un pensionnat. Son pantalon, cher pantalon qu’elle adorait - surtout pour chasser – comportait deux énormes trous au niveau de ses hanches… Qu’est ce qu’allaient dire les gardiens s’ils la voyaient comme ça ?! Elle n’en avait tout simplement aucune idée, et vue la personne qui entrait, elle s’en moquait en voyant ce qui se déroulait sous ses yeux horrifiés.
Elle ne nota pas que Yûka était également étonnée de la présence de la nouvelle venue mais une chose est sûre, elles faisaient à peu prêt la même tête pendant environ une minute car la figure de la vampire se transforma d’étonnement en colère. En effet, la nouvelle personne, qui devait à peu prêt avoir 16 ans se jeta au coup de son ami sans même se soucier de qui l’entourait, de ce qui se passait dans la pièce, de qui y était sauf peut être Staal. Qui était cette fille ? Comment osait-elle se jeter dans ses bras comme ça ?! Comment osait-elle l’appeler par ce surnom que seule elle, et à la limite sa mère, pouvaient dire ?! (c’est pas le contraire normalement ? XD)
Xaphane se tenait à environ un mètre de Staal et naturellement à l’arrivée de cette gamine elle se rapprocha très rapidement pour finalement la pousser violemment loin de l’élu de son cœur (ouuuh) la regardant d’un air menaçant… non, d’un air tueur plutôt.

- C’est qui celle la ?! Aurais-tu l’aimable gentillesse de m’expliquer qui c’est ?! Staal tu va me répondre oui ?!

Pourquoi elle était aussi agressive ? Xaphane avait toujours été d’une nature jalouse, possessive, protectrice parfois, et ceci ne s’était absolument pas arrangé avec sa transformation aussi dès qu’il y avait une quelconque situation où l’on pouvait être jaloux, elle l’était et de manière décuplée… Naturellement, étant violente depuis sa transformation, ceci n’arrangeait absolument rien et la vampire s’approcha de manière très menaçante de la fille la dévisageant rapidement et la repoussa encore un peu plus loin puis se tourna vers le fils du feu deux boules d’eau à ses mains, l’une tendue vers cette gamine et l’autre vers l’accusé de ce qui se passait.

- Alors c’est qui hein ? C’est l’un de tes trophées de ton tableau de chasse ? C’est ça ? Tu va peut être aussi me dire que tu as des enfants un peu partout sur l’île ? C’est vrai en trente ans on a de quoi faire ! Je suis sûre que tu n’es pas le seul enfant de ta mère !

La, Xaphane venait peut être de faire une grave erreur en parlant ainsi de la mère de Staal, mais elle était tellement prise d’une crise de colère qu’elle ne savait plus ce qu’elle disait autant que Staal ne savait plus ce qu’il faisait lorsqu’il était en mode « vampire ». Xaphane se tourna par la suite vers la fille la regardant encore une fois, elle était pas spécifiquement grande, plutôt mince, avec de long cheveux noires et de grands yeux violets comme ceux… Non. La vampire était tellement vaincue par la colère qui lui obscurcissait les yeux qu’elle ne raisonnait plus normalement et ne pensait qu’à étriper cette personne et Staal aussi, quand elle pensait qu’elle l’aimait, qu’elle l’avait transformé, qu’elle avait du retourner tous ses jugement pour pouvoir faire un tel acte, et maintenant elle voyait CA ! Certes, peut être que c’était une personne qui revenait après une douloureuse séparation, mais néanmoins elle ne pouvait pas supporter une telle chose ! Voir quelqu’un d’autre dans les bras de SON Staal… Non, tout simplement inconcevable.

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 25/01/2009 23:22:22    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal voulut reculer en voyant cette espèce de folle inconnue lui foncer dessus sans aucune raison apparente. Il ne comprenait absolument à rien à la situation... D'où est-ce que cette fille connaissait son prénom ? Elle affichait un large sourire ravie, ce qui ne l'empêchait pas d'avoir un on-ne-sait-quoi d'inquiétant et diabolique, qui lui rappelait quelque chose... Elle eut un petit rire en voyant Xaphane s'énerver et elle fit un petit bon gracieux en arrière pour évite rune éventuelle attaque. Bizarrement, elle ne semblait pas se rendre compte du danger qu'elle courrait... Pendant ce temps, Yûka observait la scène avec un sourire amusé, ne faisant absolument rien pour arranger la situation de Staal. Ce dernier était complètement déboussolé : il était déjà assez difficile de passer de "vampire totalement assoiffé de sang" à "Staal au quotidien, bête et arrogant", alors si en plus cette opération est effectuée de façon brutale et incompréhensible... D'autant plus que Xaphane ne lui laissa aucunement pas le temps de retrouver ses esprits, car elle "attaqua" aussitôt, sa jalousie prenant totalement le contrôle.

- Hey, m*rde, j'la connais pas moi !

Kaëtar prit un petit air choqué, et recula, comme si Staal venait de dire quelque chose de particulièrement douloureux pour elle. Le genre de réaction que n'importe quelle ex aurait put avoir dans ce genre de situation... Mais qu'est-ce que c'était que cette blague ?! Staal faillit hurler lorsqu'il entendit Xaphane sous entendre qu'il avait peut être "semé" des enfants un peu partout sur l'île. D'où lui venait cette idée saugrenue ? Surtout que, pour ne rien arranger, Kaëtar eut un petit sourire, comme si Xaphane venait de taper en plein dans le mille. Il jeta un coup d'oeil à sa mère qui semblait terriblement amusée par la situation... Enfin, celle-ci se leva, prenant conscience que Xaphane risquait de devenir violente envers la jeune fille. Kaëtar se tourna vers elle, avec de nouveau un large et magnifique sourire aux lèvres. Yûka, tranquille, s'approcha et posa sa longue main sur l'épaule de Kaëtar. Elle lâcha un petit soupir et secoua la tête, l'air toujours très amusée. Puis, enfin, elle daigna apporter des informations à Staal et Xaphane :

- Ah la la... Kaëtar, tu es toujours aussi joueuse... En fait, Xaphane, tu ne crois pas si bien dire, en disant que Staal n'est surement pas mon unique fils... Puisque voici ta soeur, Kaëtar.

Un long silence suivant cette déclaration pour le moins inattendue... Staal ne savait pas comment prendre la nouvelle. Le fait que sa mère lui cache des choses, ça ne l'étonnait guère... C'était tout à fait dans son genre. Mais voir à quel point sa soeur pouvait être... horrible.... Manipulatrice... Il sut immédiatement qu'il devrait s'en méfier, à l'avenir. Car il sentait que sa mère allait raconter à sa fille combien Staal pouvait être amusant à torturer mentalement. Avoir une folle sur le dos était déjà éprouvant, mais alors deux... Malgré tout, Staal se sentit soulagé. Il n'aurait pas à essuyé la colère d'une Xannou enragée... En même temps, il se sentait quelque peu effrayé par l'ampleur que pouvait prendre la jalousie de la vampirette. A l'avenir, il saurait s'en rappeler et il nota mentalement de s'approcher le moins possible de la gent féminine... Le jeune vampire dû s'assoir, prenant conscience que sa vie allait peu à peu devenir un enfer, avec ses trois filles qui l'entouraient. Une vampirette jalouse... Une mère tyranique... Et à présent, une soeur manipulatrice...
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 26/01/2009 21:37:51    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Une vampire jalouse, il fallait avouer que ce n’était pas vraiment commun, mais un vampire, sorcier, fils du feu qui avait une mère sorcière sadique et une sœur mi sorcière mi fille du feu et en plus manipulatrice, cela l’était encore moins, et ce, Xaphane avait du mal à s’y faire. Les vampires pouvaient s’adapter à beaucoup de situation et très rapidement, analysant chaque paroles, tout ce qui les entourait ; mais la, pour la vampire, cela était trop, elle n’arrivait plus à comprendre ce qui l’entourait. En effet, elle venait de passer d’un état de jalousie extrême à un état de soulagement total, ce qui était un changement beaucoup trop radical pour elle. Encore tout tendue, elle regardait à tour de rôle Yûka, qui avait amusée, Kaëtar qui semblait prendre un malin plaisir à changer de tête à chacune des répliques qu’elle avait dit, et par conséquent, n’avait fait qu’aggraver la situation vis à vis de Staal pendant le temps où elle s’acharnait contre lui, et le fils du feu qui semblait totalement désorienté et ne savait plus quoi penser, dire, faire : autant vis à vis de sa mère que vers Xaphane. Cette dernière devait ressembler à un lion en cage prêt à bondir sur la première pièce de viande qui se tiendrait à sa portée.
Il ne connaissait donc pas cette fille, vu que c’était sa sœur « cachée », ce qui se voyait bien sur son visage… Néanmoins face à cette révélation, Xaphane peinait à se détendre et sentait toujours la vague de jalousie en elle qui ne cessait de s’intensifier face aux différentes figures qu’affichait la nouvelle venue. S’ils étaient du même mélange, fils du feu – sorcière, elle ne s’étonnait pas qu’elle soit ainsi : manipulatrice, sûrement adoratrice d’alcool, qui adore jouer avec les nefs des personnes etc. Comment est ce qu’elle allait supporter une horreur pareille ?! Yûka l’exaspérait déjà assez, mais avec elle ! Ils ne pourraient jamais être tranquille sans qu’une des deux intervienne et mette le bordel !
C’est pourquoi Xaphane était toujours aussi énervée qu’avant, mais à cela il n’y avait plus vraiment de raison valable. Elle se tourna vers Yûka.

- Vous en avez d’autres des bonnes comme ça ?! Que je sache qu’une autre lui saute au coup et que je ne me mette pas à devenir dingue, je sais pas moi ! C’est vrai, la prochaine fois qu’on sortira, je ne m’étonnerais plus en voyant une fille lui sauter au cou !!

En effet, Xaphane s’énervait pour une chose qui n’avait pas vraiment de raison de s’énerver… Et surtout, cela ne la concernait plus car le fait de savoir combien Yûka avait eu d’enfants, à quelle époque et autres, n’était pas du tout de son ressort : plus celui de Staal. Mais la, elle s’en moquait totalement, il fallait qu’elle fasse ressortir la colère qui était en elle (pov’ petite).

- Et vous comptiez le dire quand à Staal hein ? Genre dans cent ans « Oh ! Au fait tu as une petite sœur, elle s’appelle Kaëtar, une gentille petite gamine manipulatrice, tu l’adorera ! », c’est ça ?

Pourquoi elle s’acharnait sur Yûka ? Parce qu’elle ne voulait pas s’énerver plus que normale sur Staal, et qu’elle savait pertinemment que Yûka allait plus en rire que s’énerver ; et elle s’en moquait sûrement aussi. Une petite vampire qui s’énerve, quoi de plus normal ?

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 01/02/2009 22:00:27    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal avait bien envie de sortir et d'aller voir ailleurs, seul, le temps d'ingurgiter la nouvelle. Comme Xaphane, il commençait à se demander si sa terrible mère n'avait pas "semé" pleins d'enfants aux cours de ses aventures. Peut être même était-il oncle, grand oncle, arrière grand oncle, sans qu'il ne le sache... Peut être qu'une multitude de "petites Yûka", comme Kaëtar, parcouraient le monde, ou bien passaient leur temps à emmerder des Staal miniatures. Il eut le vertige en se rendant compte du peu de choses qu'il savait sur sa mère... Il se sentit tout d'un coup bien minuscule et insignifiant. Et aussi incroyablement naïf et ignare... Il aurait put se douter, tout de même, qu'il n'était pas le fils unique de sa mère ! C'était évidant qu'une telle "femme fatale" avait dû passer sa vie à "chasser les hommes"... Une chose était sure, il ne regarderait jamais plus sa mère de la même façon.

Pendant ce temps, Yûka et sa fille échangèrent rapidement des nouvelles. Depuis le temps que Kaëtar cherchait sa mère ! Soudain, elles sursautèrent en voyant Xaphane s'énerver... Les deux femmes arborèrent exactement le même air surpris puis légèrement moqueur. C'était assez surprenant de voir combien elles se ressemblaient... Même sourire énigmatique, teinté d'ironie et de sadisme. Yûka pencha légèrement la tête sur le côté en écoutant les reproches de Xaphane... Quand celle-ci eut terminé, la sorcière soupira légèrement, tandis que Kaëtar se rapprochait de son frère, qui arborait toujours la même expression interloquée. Yûka se leva, faisant magnifiquement tinter ses bijoux. Elle affichait ce superbe petit sourire qui avait le don d'énerver la plupart des personnes autour d'elle. D'ailleurs, elle en était tout à fait consciente....

- Vois tu, chère Xaphane, je ne voyais tout simplement pas l'intérêt de révéler à Staal l'existence de Kaëtar. De même, si j'ai avouer à Kaëtar qu'elle avait un frère, c'était uniquement parce que je ne pensais pas la revoir avant longtemps... Je savais que la vie qu'elle allait mener, sans moi, dans ce petit vllage, allait être ennuyeuse. Je me devai de lui donner une raison de vivre... Mais pour Staal, ce n'était pas nécessaire. Et puis, leur rencontre était inéluctable ! Et ce rencontrer de cette manière, je trouve cela tout simplement beaucoup plus intéressant. (Là, Yûka eut un petit soupir du genre ''je suis géniale, non ?") Sinon, si ça peut te rassurer, Staal et Kaëtar sont mes uniques enfants. Un garçon et une fille, exactement ce que je voulais...

Staal redressa la tête. Il semblait, apparemment, reprendre peu à peu ses esprits. Sa mère venait au moins de lui enlever sa premières inquiétude... Non, des milliers de petites Yûkas n'étaient pas en trains de courir le monde, foutant la m*rde un peu partout... Mais il était effrayé par la ressemblance de caractère entre sa soeur et sa mère. Il se leva et se rapprocha de Xaphane, malgré les ondes négatives qu'elle dégageait - surement la colère. Encore une fois, il avait la désagréable impression de n'être que le jouet de sa mère. Peut être même le considérait-elle comme un simple 'essai', un brouillon, avant Kaëtar, le chef d'oeeuvre, véritable Yûka en pouvoir.

- Je crois qu'on va y aller, hein...
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 01/02/2009 23:04:59    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Donc Staal et Kaëtar étaient les seuls enfants de Yûka… D’une certaine manière, Xaphane était rassurée elle n’aurait qu’à se concentrer sur la nouvelle petite venue-peste du pensionnat et sa mère sadique et ce sera bon sûrement. Enfin techniquement. Il n’y aurait pas d’autre mignonnes petite fille qu sauterait au coup de son petit vampire adoré. Pas d’autre petite peste manipulatrice ressemblant horriblement à leur mère au point de faire vivre d’horribles cauchemars. Bref, Xaphane pouvait à présent normalement se calmer… Enfin, se calmer était un bien grand mot vu dans l’état où elle était. Mais finalement, pour une raison plus ou moins obscure, la vampire se d’étendit lorsque Staal approcha ; ceci sûrement due au fait qu’elle l’appréciait plus que normal.
Finalement, elle se mit à suivre le regard du fils du feu qui était toujours aussi étonné et qui regardait sa sœur et sa mère. En effet, elles se ressemblaient énormément ce qui faisait plutôt peur. En plus, pour en ajouter, elles étaient tout deux diaboliquement manipulatrices… et cela se voyait.
Elle hocha la tête lorsque sa petite flamme dit qu’il vaudrait mieux qu’ils y ailles, en effet, elle ne préférait pas vraiment rester dans la même pièce que ces deux personnes qui avaient sûrement beaucoup à se dire et voir peut être à préparer des mauvais coups pour le jeune couple. On ne sait jamais, ça peut être marrant d’inonder ou de brûler le pensionnat. Cela ferait enrager les gardiens et faire rire les deux manipulatrices par la même occasion. Décidément, elle ne se ferait jamais à l’idée d’avoir une « belle mère » comme Yûka, mais encore moins maintenant, d’avoir une « belle sœur » copie conforme de la « belle mère ». Si jamais Xaphane pouvait dormir, elle en aurait fait des cauchemars pendant une petite centaine d’année à coup sûr ; mais ce n’était pas possible. Peut être que cela allait se répercuter sur ses crises ce colère qui seraient plus fréquentes ? A cela elle ne préférait pas y réfléchir ce serait trop inquiétant et préoccupant.

- Ouais, allons y…

Xaphane jeta un coup d’œil à Kaëtar qui semblait se rapprocher dangereusement de son petit nouveau vampire et qu’elle foudroya du regard. Finalement elle commença à avancer à la suite de Staal vers la sortie des combles, elle ne voulait plus rester dans la même pièce que les jumelles distancées sur plusieurs générations…

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 15/02/2009 21:51:26    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Kaëtar et Yûka eurent exactement le même sourire en voyant Staal et Xaphane se rapprocher de la sortie pour leur fausser compagnie. Bien sur, Yûka aurait pu dire d'une voix délicieusement moqueuse et supérieur "Staal, Armeline, restez donc un moment avec nous !". Elle et sa fille auraient pu se délecter des airs frustrés et furieux qu'auraient arborés les deux amoureux en revenant malgré eux sur leurs pas. Mais il fallait croire qu'elle les avaient assez ennuyé aujourd'hui puisqu'elle les laissa s'en aller sans protester, se contentant de sourire d'un petit air supérieur, comme s'ils auraient du se méfier et qu'ils n'étaient pas au bout de leur surprise. Staal se retourna, juste avant de refermer la porte des combles et il eut un petit frémissement d'horreur en voyant, en contre jour, les deux silhouette féminine assises dans une posture similaire et à l'air terriblement inquiétante.

Il s'empressa de descendre les marches, pressés de se débarrasser de cette sensation funeste qui ne l'avait plus quitter depuis que Kaëtar avait fait son apparition soudaine. Il glissa ses mains dans les poches de son jeans et commença à marcher d'un pas vif, tout en regardant derrière si Xaphane le suivait bien. D'ailleurs, cette dernière le rattrapa rapidement. Comme Staal ne cessait d'accélérer, évacuant ainsi une parti de sa rage, les deux vampires se mirent à marcher à une allure ahurissante. Tout du moins pour un humain, car le nouveau-né sentait qu'ils étaient loin d'exploiter totalement leurs capacités. Au bout d'un moment, il s'arrêta, se rendant compte qu'en 20 minutes, ils avaient du faire trois fois le tour du pensionnat. Les Gardiens du coin les regardèrent d'un air suspicieux, se demandant surement si Staal n'était pas un peu différend par rapport à d'habitude...

- J'ai soif...

Staal regarda autours de lui. Un élève passa non loin d'eux, et son côté vampire voulut aussitôt se ruer sur lui pour le vider de son sang. Mais une infime part humaine qui restait en lui lui intima de ne pas bouger et de rester calme. Il jeta un coup d'oeil dans une fenêtre avoisinante, et il put admirer un moment la forêt.... Forêt qui grouillait surement d'animaux... Animaux eux-même gorgés de sang... Il secoua la tête, se demandant si c'était bien l'heure d'aller faire une petite partie de chasse.
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 15/02/2009 22:28:50    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane s’était également précipitée pour descendre les escaliers à la suite de Staal. Bien qu’il était un nouveau né, elle ne tarda pas à le rattraper et à marcher à côté de lui en silence. En effet, ils s’avaient fait trois fois le tour du pensionnat, ce n’était pas pour rien mais plus pour évacuer la dose de colère que le fils du feu retenait en lui. Lorsqu’il s’était arrêté et que les gardiens les regardaient la vampire se demanda s’ils soupçonnaient quelque chose, ce qui ne tarda pas à se confirmer vu leur insistance à regarder le nouveau vampire. Ce dernier observait un élève puis la forêt pour finir par dire qu’il avait soif.

Déjà ?

Xaphane avait oublié à quel point les jeunes vampires pouvaient avoir soif et ce malgré avoir englouti une bouteille et demi de sang. Malheureusement ils ne pouvaient sortir maintenant que les gardiens les observaient. S’ils se mettaient à aller au rez-de-chaussée, passer par le souterrain et sortir dehors en pleine journée visible à tous yeux ils se feraient repérer. La vampire sourit rapidement aux gardiens et prit Staal par un bras se rapprochant de lui et le tira vers les appartement. Qu’est ce qu’elle pouvait faire pour qu’il n’ai plus soif au moins jusqu’au soir ? Il était énervé et le calmer paraissait impossible. Il était jeune et se maîtrisait encore peu pour pouvoir attendre jusqu'à la fin de la journée. Alors quoi ?
C’est à ce moment la que la centenaire se souvint d’une boisson qui l’avait longtemps aidé à tenir une journée entière avant d’aller véritablement boire. Voir même lui permettait de ne pas boire pendant deux journées.

La vampire attira Staal jusqu’à l’appartement.

- Dis moi, en tes 32 petites années as-tu apprécié l’absinthe ?

En réalité, cette boisson plutôt nocive était l’une des celles que Xaphane préférait. Ayant une santé de fer, l’absinthe ne lui faisait pas mal et n’agissait que peu sur son mental. Elle était plus passive, calme et posée après en avoir bu un verre ou deux. Cette passivité lui permettait de ne pas se jeter sur la première personne qui se présentait à elle et surtout cela lui permettait parfois de voir de jolies petites étoiles.
Mais contrairement aux « humains normaux » l’absinthe ne pouvait pas lui entraîner la mort. En effet, quoi qu’il arrive, elle ressuscitait.

A peine avait-elle posé la question qu’elle était partie dans sa chambre et était revenue avec une grande bouteille verte émeraude, deux verres, deux cuillères, du sucre et un petit briquet. Elle posa tout son attirail sur la table basse du salon et regarda un moment Staal.

- Alors ? Un verre ?

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 15/02/2009 23:00:03    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal se laissa traîner par Xaphane jusqu'à leur appartement. En arrivant, il alla ouvrir la fenêtre pour respirer un peu. Soudain il se figea et se tourna vers Xaphane, l'air encore plus furieux qu'avant. Avait il bien entendu ? "Abscinthe" ? Depuis quand cette idiote s'abreuvait elle avec cette espèce d'arsenic à retardement ? Mais c'est quand plus elle préparait tout le matériel ! En expert, evidemment ! Le jeune vampire sentit sa colère se raviver, et il dut se retenir de ne pas tout balancer par terre. Il mourrait d'envie, qui plus est, de foutre le feu à l'appartement. Mais cela impliquait de sérieux emmerdes avec les gardiens après... Puis avec xanou... Et sa mère... Bref, il allait devoir se contenir.

- Que... Mais... Mais t'es complètement folle ?! Tu bois de ce truc ?

Il parcourut l'espace qui le séparait de Xaphane - et donc de la future absinthe- en quelques enjambées. Il se saisit de la bouteille de verre, alla dans la cuisine, et la vida dans l'évier. Il était dans un tel état de fureur qu'il ne se rendait pas vraiment compte de ce qu'il faisait. une chose était sure : il refusait catégoriquement que Xaphane boive ce truc. Elle se croyait plus forte que tout le monde, car c'était une vampire ? Elle se croyait au-dessus de toutes les lois ? C'était pourtant évidant que, même si ça prenait des siècles, ce breuvage finirait par la tuer ! Il la croyait suffisament intelligente pour savoir ça ! Il retourna au salon, à grandes enjambées.

- Je refuse de te voir encore boire ce truc !

Il se laissa tomber dans un fauteuil et lança un regard plus qu'énervé à Xaphane. Quelle surprise lui réservait on, encore ? Peut être que Huro allait débarquer et leur proposer de faire un strip-tease intégrale ? Peut être que Vlad allait débarquer, la cigarette au bec, et dire à Staal qu'il était son oncle ? Qui sait si Renji, le prof du feu, n'allait pas venir pour leur avouer que tout ce qu'ils vivaient n'était que de la télé-réalité et qu'on leur avait fait un lavage de cerveau ?
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 16/02/2009 23:12:45    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Alors que Xaphane se servait un verre ainsi à Staal, son bien aimé lui prit la bouteille des doigts et versa l’entier contenu dans l’évier comme si ce n’était qu’une vulgaire bouteille d’eau. Mais voilà, ce n’était pas une vulgaire bouteille d’eau loin de la !
La vampire se leva d’un bon et regarda le liquide vert dans l’évier se mélanger avec le fond d’eau qui s’y trouvait et tombait dans les canalisations. Elle se cramponna à l’évier se retenant de ne pas exploser et de ne pas tordre la plaque de porcelaine en même temps. Que faire ? Détruire ou inonder la cuisine ne serait pas une bonne idée sachant qu’ils n’étaient plus vraiment dans leur propre appartement… Quoi qu’il en soit, gardiens ou non, ils n’étaient pas dans leur propre appartement donc l’inonder ou la détruire n’était pas intelligent. La vampire devait de venger son absinthe dont elle avait eu tant de mal à la trouver. Elle devait venger sa boisson chérie. Et elle devait à tout pris venger le fait de jeter si improprement une boisson quelle qu’elle soit ! Dans un simple évier en plus !
Pour se venger, Xaphane devait faire autant que ce que Staal venait de lui faire subir. La vampire prit un énorme saladier et le remplis d’eau. Elle savait que ce qu’elle allait faire était très risqué mais qu’est ce qu’il pouvait lui faire ? Au pire des cas l’attaquer… Elle avait assez d’expérience pour se défendre même face à un jeune vampire. La fille de l’eau s’avança face à Staal et lui jeta le contenu du saladier à la figure, puis ramassa l’eau et la lui refit couler sur le crâne.

- Non mais t’es complètement malade ?! Te rends-tu seulement compte de la valeur de la boisson que tu viens de vider comme une vulgaire bouteille de flotte dans l’évier ?! Cette bouteille est limite plus âgée que toi ! Comment oses-tu faire ça ?!

En effet, Xaphane s’énervait pour le contenu d’une bouteille… D’absinthe, certes, mais tout de même le contenu d’une bouteille. La bouteille était vieille et son contenu aussi et donc meilleurs et ce qui avait énervé la centenaire. Comment osait-il faire une telle chose ?! Il n’était pas maître de la vampire, il n’avait pas à faire ça.

- En plus… Tu sais bien que la boisson ne me fera pas de mal ! Bon sang mon corps est comme un gouffre ! Ca ne me fait rien sauf peut être patienter le fait d’aller boire et voir quelques petites étoiles ! Mais ça n’agit pas comme sur les autres personnes ! Jamais je ne serais dans un état second, de dépendance ou autre qui pourrait entraîner la mort ! Si c’était ça qui te fais peur tu pourrais également abolir l’alcool, la bière, le saké et autres boissons qui pourraient entraîner une quelconque dépendance. Et pendant que tu y es, retire l’eau c’est vrai on en est naturellement dépendants ! Et le sang aussi !

On pourrait penser que Xaphane exagérait légèrement mais d’une certaine manière lui crier dessus ainsi lui permettait d’extérioriser toute la tension qu’elle avait accumulé due à ce qui s’était passé dans le grenier. Avoir vu Kaëtar l’avait rendu dingue et se calmer n’avait pas été facile. Aussi la boisson aurait été un bon moyen de la calmer mais maintenant elle se trouvait au fond des canalisations du « pensionnat ».
Maintenant l’ennui du moment était : comment allait réagir Staal ? Mal, sûrement. Péter un câble, sans aucun doute. Violemment, probablement. Commettre l’irréparable ? Elle espérait que non.

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 16/02/2009 23:26:54    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Si Staal avait été dans son état normal et non pas totalement furieux, il aurait sans doute vu venir le coup du saladier remplie d'eau, surtout en entendant le bruit du robinet. Mais, perdu dans ses pensées et ses envies de meurtres, il ne vit rien venir. La première fois, en tout cas. Il n'était pas suffisamment débile pour se prendre deux fois de suite de l'eau sur la tronche... Il eut le réflexe de s'entourer d'un halo de chaleur qui fit s'évaporer l'eau avant qu'elle ne le touche. Il se leva et, toujours furieux, il sécha rapidement ses cheveux noirs. Il lança un regard noir à Xaphane, et faillit bien se jeter sur elle. A la place, il se contenta d'émettre un sifflement énervé.

- Qu'est-ce que t'en sais, que ça te fais rien ?! T'as déjà rencontrer d'autres vampires assoiffé d'absinte ? Et puis, franchement, cacher ce genre de boisson avec les gardiens qui trainent, c'est pas franchement intelligent ! C'est bien une preuve que ce truc t'abrutis complètement, il faut être débile pour avoir ça ici ! Et d'ailleurs, tu comptais m'en parler quand, hein ? T'es pas mieux que Yûka !

Staal balança une baffe magistral au fauteuil dans lequel il était assis précédemment. C'est en le voyant passer par la fenêtre qu'il se rendit compte des conséquences que ça allaient avoir... Karaï profitant de la confusion et de la rage de son Maître pour apparaître. Il lança un regard furieux à Xaphane, et enfonça le clou :

- Franchement, maître Staal, je vous avais bien dit que cette fille n'était pas digne de fréquentation...

Bien. Ce stupide reptile venait d'offrir à Staal ce qu'il recherchait : un truc pour se passer les nerfs autre que Xaphane. Avec un grognement sourd, il s'empara de son compagnon et recommença à faire des noeuds avec, lui faisait bien comprendre que ça compagnie n'était pas souhaitée. Enfin, encore moins que d'habitude. Puis, enfin, Staal le laissa de côté. Le serpent émit quelques grincements et sifflements, cherchant à retrouver sa voix. Avec tout ça, le jeune vampire avait toujours soif... Il se demandait même comment il avait fait pour rester maître de soi et ne pas sortir en courant de l'appartement pour aller se chercher une victime. Soudain, on entendit des bruits de pas de l'autre côté de la porte... Un élève... Lui aussi rempli d'hémoglobines... Les pupilles de Staalinou se rétractèrent, témoignant de son envie d'aller boire un coup.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 16:29:23    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> La bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 5 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com