Le pensionnat des Eléments Index du Forum

Le pensionnat des Eléments
Vous êtes un élève... Un élève pas comme les autres, dans un pensionnat pas comme les autres... Et dans un univers pas comme le nôtre !Ici, à Mist, vous contrôler un élément : Terre, Air, Feu ou Eau ; et vous allez apprendre à bien vous en servir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> La bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 23/12/2008 00:33:16    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane aurait pour autant bien aimé que Staal la prenne dans ses bras, ou autre… Elle était tellement déchirée dans ce quoi elle devait choisir qu’elle ne pouvait pas trancher… Elle ne pouvait pas se permettre d’infliger cela à Staal ! C’était… Trop inhumain, elle ne s’en remettrait jamais, comme elle ne s’en remettrait jamais de l’avoir transformé…
D’un autre côté…Elle ne voulait pas laisser Staal… Le fait qu’elle ne le morde pas amenait forcément à ce quelle ai envie de le mordre un jour ou l’autre, ce qui arriverait fatalement et donc qu’ils se séparent pour que cela n’arrive plus…Mais elle ne voulait pas que cela arrive, elle voulait rester avec lui… Pour combien de temps ça elle ne le savait pas…
Elle se rendit compte finalement qu’elle se sentit mieux lorsque Staal s’était rapproché d’elle bien qu’il ne faisait que rester à côté… La vampire releva la tête, sécha les quelques larmes à ses yeux et fini par réfléchir sérieusement.
Si elle se sentait mieux quand Staal était proche d’elle, cela signifiait donc qu’elle était véritablement plus qu’attirée par lui, mais cela durerait-il ? Sur le coup, elle se rendit compte qu’elle s’en moquait éperdument et que tout ce qui comptait pour elle était de rester avec le fils du feu, le plus longtemps possible et… vu son régime alimentaire elle ne pouvait alors pas faire autrement que de le transformer à ce moment la… Mais… Non elle ne pouvait pas, c’était totalement à l’encontre de ses principes…
Et concernant ses régimes alimentaires…

- Je refuse que tu donne ton œil à ta mère pour que tu ta soif soit moins forte…

Et la, elle venait de faire une grosse bêtise. Elle venait plus ou moins avouer qu’elle était d’accord pour qu’elle le vampirise… Mais, non, elle ne pouvait pas ! Enfin… S’il était d’accord… Elle pouvait le faire, s’il le lui demandait après tout… Ce n’était pas seulement de sa propre volonté après tout…

- Si tu le veux vraiment… Je pourrais… Mais je ne te garanti rien… enfin…

Oui, elle pouvait très bien le mordre et finalement succomber au goût de son sang et le mordre jusqu’à la fin, jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien… après tout, ceci était déjà arrivé apparemment… Mais, maintenant voulant le faire, elle avait une pensée plutôt positive et se disait que Staal l’empêcherait de faire un telle chose comme la repousser…
Et finalement son côté pessimiste refit surface.

- Et si jamais le venin serait rejeté par tes gênes de sorcière et de fils du feu ? Après tout cela est tout à fait possible et je ne voudrais pas que cela t’arrive…

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 23/12/2008 00:33:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 25/12/2008 22:12:57    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

A partir du moment ou Staal avait posé son royal postérieur à côté de Xanou, il avait constaté un fait étrange. Son esprit étant tellement confus et chamboulé qu'il était incapable d'aligner deux pensées cohérentes à la suite... Invariablement, il finissait par penser à autre chose, à savoir, la jolie fille qui était assise à côté de lui... Heureusement, en tant que fils du feu, il ne connaissait pas les terribles coups de chaleurs que peuvent avoir les garçons timides en présence de l'élue de leur coeur. Mais ça ne l'empêchait pas de ressentir une chaleur qu'il ne ressentait que dans les situations les plus délicates (sa mère menaçant de le tuer, par exemple). Il lâcha un petit soupir et se passa la main dans les cheveux, dans l'espoir de sa rafraichir un peu. Il se serait bien lever pour frapper les murs en hurlant sa frustration, mais ça ne convenait pas vraiment à la situation.

Il jeta un coup d'oeil surpris à Xaphane lorsqu'elle parla, et un de ses sourcils se souleva en une expression d'aberration. Si elle commençait à dire ça... est-ce que ça voulait dire que, malgré son hésitation, elle accepterait de le mordre ? Mais le fait qu'elle refuse qu'il sacrifie son oeil... ça l'embêtait un peu de devoir maîtriser lui-même sa soif. En pure flemmardise ou par humanité envers les autres habitants du pensionnat ? Il préférait ne pas savoir, en vérité. Dans un cas comme dans l'autre, ce serait inquiétant : soit sa feignantise avait atteint des sommets, soit il commençait à devenir "gentil". La deuxième option était, bien sur, la pire... Mais il secoua la tête : ce n'était pas le moment de penser à des débilités pareilles. Il eut la vision d'un Staal aux yeux encore plus rouges que maintenant, l'air hagard, et traînant dans les couloirs en quête de sang frais... Il cligna des yeux, pour revenir à la réalité.

Pendant un instant, il crut avoir une autre vision, lorsqu'elle déclara en bafouillant que si c'était vraiment ce qu'il souhaitait, elle pourrait le mordre... Il resta de longues secondes à regarder droit devant lui, comme si il avait buggé. Avait il bien entendit ? Mais la réaction outrée de Karaï l'informa que ce qu'il venait d'entendre, c'était du sérieux. Encore une fois, il tourna la tête vers elle, les yeux grands ouverts. Evidemment, au moment où il allait dire quelque chose, elle se ravisa et commença à s'inquiéter à propos de ses origines et de son sang... Il se passa encore la main dans les cheveux en cherchant de nouveaux arguments à contrer à Xaphane. Enfin, son sourire s'orna d'un petit sourire, qu'il se garda bien de montrer à Xaphane. Sa joue se souvenait encore de sa dernière rencontre, violente, avec la main de Xaphane.

- Ecoute, euh... Je t'ai déjà dit que, si Yûka à regardé dans mon futur, il n'y a aucun danger ! Même si elle est folle, elle ne laissera personne faire du mal à son "fiston". Tu l'as dis toi-même... Et franchement, combien de temps tu crois résister avant de me mordre ? Tu crois pas que ce serait mieux de le faire pendant que je suis d'accord ? Te connaissant, tu va culpabiliser comme une dingue si tu me mords alors que je suis pas consentant. Non, franchement, je vois pas ne quoi mes origines poseraient problème... Du sang, c'est du sang, non ? Qu'est-ce que ça change, qu'il soit sorcier ou "mutant" ? Et puis, toi aussi, tu as des pouvoirs, et pourtant, tu t'es pas luquéfiée sur place. Surtout que mes pouvoirs de sorciers sont minimes...

Il eut un sourire encourageant pour Xaphane, et comme il l'avaiit fait quelques minutes plus tôt, il caressa la joue de la vampirette avec son index.
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 25/12/2008 23:24:14    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane sentait bien que Staal ne savait trop quoi dire ou comment agir et cela l’embêtait… Elle ne voulait pas qu’il se sente mal en sa présence… Mais c’était pour autant inévitable. Comme il était inévitable qu’elle doive le mordre, visiblement. Mais ce serait signifier qu’elle renverse toutes ses convictions, qu’elle les mette de côté, qu’elle oublie tout ce en quoi elle croyait… La vampire baissa la tête et réfléchi un moment.

Oui, elle culpabiliserait atrocement si elle le mordait alors qu’il ne le voulait pas, comme elle culpabiliserait de lui priver la vie « normale » qu’il pouvait avoir. Après tout, la il était peut être seulement amoureux ? Qui est ce qui prouvait qu’il resterait avec elle jusque toujours ? Rien. Absolument rien. Et, à ce moment la elle se mettrait véritablement à culpabiliser car elle l’aurait transformer alors que ce n’était finalement pas totalement possible…Puis elle se souvint qu’il était juste à côté de lui, et qu’elle se sentait bien… Comme elle appréciait qu’il caressa sa joue avec son doigt… Un doigt qu’elle sentait chaud, gorgé de sang, de veines où elle sentait et entendait ce liquide rouge passer dedans… Et… Non.
Il était vrai qu’il y avait peu de chances pour que lorsqu’elle morde Staal il y ai un quelconque problème… Comme il disait, du sang c’est du sang ! Et il n’y aurait pas de « réaction chimique » il ne se transformerait pas en monstre… Il était vrai que bien qu’ayant ses pouvoirs, elle avait pu se transformer en vampire…Mais elle, elle avait eu ses pouvoirs après. Enfin elle pensait. Peut être qu’elle les avait eu avant, sans qu’elle ne le sache, après tout…

Donc une chose était sûre, elle ne pouvait pas rester plus longtemps sans que Staal soit vampirisé, et après tout, elle voulait rester avec lui. Elle savait - après avoir envisagé le fait qu’elle ne pourrait pas être avec le fils du feu, qu’ils ne soient plus ensemble, qu’elle ne puisse plus s’approcher de lui sans commettre l’irréparable – qu’elle devait le mordre, et ce, le plus rapidement possible. Après tout, maintenant qu’ils étaient coincés ici pour un bout de temps, elle pouvait très bien le mordre maintenant…

La vampire tourna la tête vers le fils du feu, le peu de lumière dans la grotte donnant un côté très sombre à son visage, et fini par sourire. Elle prit le doigt de Staal dans sa main. Aussitôt elle sentit la chaleur de sa peau, puis cette petite chaleur qui n’avait rien à voir avec la peau du fils du feu, absolument rien à voir avec le fait qu’il soit du feu, mais plutôt le genre de chaleur qui était caractéristique des personnes pouvant rougir… Si elle avait pu, elle aurait rougit, elle aurait eu quelques petites gouttes de sueur froides au niveau du front témoignant son stress, et à quel point elle était tendue.
Finalement, avec son autre main elle mit son index sous le menton de Staal et fit venir son visage jusqu’à elle, le regardant dans les yeux… Enfin s’attardant plus ou moins sur celui qui était valide, l’autre étant caché par des mèches de cheveux… Lorsque son visage fut assez prêt, elle avança son propre menton jusqu'à ce que leur lèvres se touchèrent…
Puis.

- D’accord.

Mais la, il y avait un hic. Cela faisait cinquante ans qu’elle n’avait pas mordue quelqu’un en prenant soin de le laisser en vie… Elle venait de boire, aussi devrait-elle être plutôt confiante en cela, mais elle avait tout de même peur…
Elle se redressa, hésitante. Elle avança une de ses mains jusqu’au cou de sa « victime », l’effleurant, se demandant si elle avait pris la bonne décision.

- Tu es sûr… ? Demanda-t-elle finalement.

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 26/12/2008 00:26:16    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

[on va tenter l'option Kitch ^^"]

Il jeta un coup d'oeil à Xaphane, environ le 639ème depuis qu'ils étaient là. Vu l'expression qu'elle avait sur le visage, son beau visage pâle, les paroles de Staal avaient eut de l'effet. La vampirette semblait de nouveau réfléchir, et peut être même allait elle enfin accepter de le mordre ? Pendant un moment, il eut envie de savoir ce qu'elle était en train de se poser comme questions... Les filles avaient une façon de penser différente, et elles le surprenaient encore et encore. Surtout Xaphane... Et sa mère... Un point commun, tiens, peut être le premier ? Enfin, encore une fois ce n'était pas le moment de penser à cela. Le Fils du feu pencha légèrement la tête sur le côté. Bien que Xaphane ait la peau plutôt froide, il aimait bien le contact de sa joue sur ses doigts (peut être le contraste chaud et froid ? Ou bien sa douceur ? bah ! Il s'en fichait). Il se demandait si elle aussi, elle appréciait... Il eut la réponse lorsqu'elle s'empara de son menton, le regard déterminé...

Il eut une drôle de sensation, qu'il n'avait alors jamais ressentie, un peu comme il on le plongeait dans un bloc de glace puis dans un bain de lave... Mais la sensation n'était pas désagréable, c'était même tout le contraire, comme s'il avait goûté un morceau de paradis. Certes, Staal n'était pas vraiment habitué à ressentir ce genre d'émotion (les baffes, oui, il connaissait, mais les baisers...) Cependant il ne pensait pas que Xaphane soit plus expérimentée que lui dans ce domaine. Il se sentit rougir, ce qu'il détestait tout particulièrement... Surtout rougir devant Xaphane. C'était une marque de faiblesse ! Il sursauta lorsque, après de longues minutes de discussion et de débats, elle accepta enfin de le transformer, et ce de manière apparemment définitive. Il avait un peu de mal à y croire... Finalement, comme elle semblait sincère, ce fut lui qui prit son menton. Il la fixa un instant dans les yeux, sourit, et l'embrassa à son tour.

- Evidemment, que je suis sur...

Il se demanda encore une fois ce que l'on ressentait, lorsqu'un vampire vous mordait... Souffrirait il autant que Xaphane ? Combien de temps allait il devoir subir ça ? Et puis... Il restait le problème de la soif de Xaphane. Allait elle s'arrêter à temps ? Il secoua légèrement la tête : n'était il pas censé lui faire confiance ? C'était Xaphane, après tout. Il était évidant qu'elle tenait à lui autant que lui à elle, et rien que pour ça, il semblait impossible qu'elle le vide de son sang. Bon, si on écoutait Karaï, elle ne faisait que mentir et ruser depuis le début dans le simple but de pouvoir se repêtre de son sang chaud et bouillonnant. Encore des stupidité digne du reptile abruti ! Staal se laissa légèrement glisser, de manière à avoir la tête sur l'épaule de Xannou. Il se fichait pas mal que, toujours selon Karaï, c'était plutôt aux filles de faire ça.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 27/12/2008 21:59:57    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane avait la tête baissée, les yeux rivés sur le sol essayant de regagner un semblant de calme au fond d’elle. Si elle avait eu un cœur, on l’aurait entendu battre à des kilomètres à la ronde tellement elle était tendue… Stressée… Crispée.
La vampire senti la tête de Staal s’appuyer sur son épaule, et fini par sourire. C’était maintenant ou jamais. Elle inspira un bon coup, puis se plaça derrière le fils du feu observant un moment sa nuque. Est ce qu’elle faisait vraiment le bon choix ? Est ce qu’elle était sûre de ce qu’elle allait faire ? Elle voyait déjà Yûka, se demandant si Xaphane avait toute sa tête à hésiter ainsi ; un fils mi sorcier, mi fils du feu et mi vampire… qu’elle gloire ! Et de cette manière il aurait tout son loisir à rembourser sa dette envers elle, c’est vraie, donner la vie méritait la vie… Enfin ça, encore, le vampirisme ne lui apportait rien étant donné qu’il était déjà immortel.
Xaphane s’approcha un peu plus de lui, regardant son cou l’effleurant der ses doigts glacés : était-elle bien sûre de ce qu’elle allait faire ? Le voulait-elle ou il vraiment ? Au passage de ses doigts elle sentit rapidement où était l’endroit le plus propice pour qu’elle le morde : allait-elle au moins se retenir de le vider totalement de son sang… ? Il y avait tellement de questions qu’elle ne savait plus par où commencer pour y répondre. Encore une bonne partie des questions allaient trouver une réponse après qu’elle l’ai mordu, mais d’autres ne se résoudraient que bien plus tard, au fil du temps.
Allait-il changer ?
Peu importe, elle ne le quitterait pas parce qu’il aurait subitement changé d’apparence. Mais les gardiens ? Qu’allaient-ils dire ?Il faudrait sûrement avoir recourt aux pouvoirs de Yûka et à fortiori aux dettes qui s’empilaient comme des assiettes à côté d’un évier par fainéantise de tout laver…
La vampire posa son front sur son cou se demandant pour une énième fois si elle était bien sûre de ce qu’elle allait faire, puis avec sa main droite pencha la tête de Staal sur le côté, pour qu’elle puisse avancer la sienne. Elle effleura son cou de son nez, puis elle sentit ses canines sortir de ses gencives bien heureuses d’être aussi proches de sang humain, elle inspira un bon coup puis mordit enfin dans le cou de Staal arrivant rapidement à la veine qu’elle avait choisi.
Un acte aussi simple à réalisé avait demandé autant de questions, de réflexions, d’hésitations… Comme Xaphane se l’était déjà posé la question, le sang de Staal était tout à fait succulent. En effet, sûrement par son côté fils du feu il était chaud, presque brûlant ; mais avait aussi un côté doux peut être par son côté sorcier… Quoi qu’il en soit, la vampire n’avait aucune envie de relâcher Staal, comme elle n’avait pas envie d’arrêter de goûter à son sang… Pour autant, au bout d’une bonne minute elle se rappela qui elle tenait entre ses canines et s’obligea à se retirer de se sang si…merveilleux.
Alors qu’elle allongeait Staal par terre elle s’obligeait à ne pas retourner goûter ce sang, ne serait-ce qu’effacer les quelques goûtes qui coulaient sur son cou due à la morsure… Mais elle se devait de ne pas le faire, elle savait qu’elle ne résisterait pas à le mordre encore une fois… Xaphane s’éloigna de quelques pas, tout en mordant ses ongles en regardant le fils du feu – pouvait-on encore l’appeler comme ça ? – sûrement en train de souffrir de l’intérieur…
C’était long… Trop long… Elle n’en pouvait plus. Est ce que cela ne pouvait pas aller plus vite ?! Elle n’arrivait pas à attendre comme ça pendant des heures…

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 27/12/2008 23:47:55    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Bizarrement, Staal était plutôt détendu. Il s'était attendu à être plutôt crispé et tendu. Mais il était calme, et il en aurait presque sourit. Cependant, sourire alors qu'un vampire s'apprête à vous mordre, ce n'était surement pas la meilleure chose à faire. Il préféra se laisser "manipuler" par Xaphane, en fermant les yeux. Il eut un léger frémissement lorsqu'elle passa ses doigts glacé sur son cou... Mais la sensation était agréable. Il regretta pendant un instant que, bientôt, il ne puisse plus ressentir cela.. Ne serait il pas, en effet, aussi froid qu'elle ? Il faillit bondir lorsque, à la place des doigts, ce fut le nez de Xaphane qui passa sur son cou. Il ne s'y attendait pas vraiment, et il pouvait être assez chatouilleux... Son coeur fit un bond dans sa poitrine. Son calme s'envola brusquement pour une panique soudaine, et il eut envie de tout arrêter... C'était surement son instinct de survie qui se débâtait ainsi. Cependant, Staal était comme paralysé.
Puis soudain, il sentit les canines de Xaphane s'enfoncer dans son cou, transperçant sa peau et se frayant un chemin jusqu'à sa veine. La sensation était étrange et inconnu... Ce fut comme si un feu furieux se répandait dans ses veines, brûlant tout sur son passage, à une vitesse fulgurante. Cependant, il s'était attendu à un feu plus violent et dévastateur... Car peu à peu, le feu semblait se radoucir jusqu'à ne devenir plus qu'une chaleur douillette. Tellement agréable qu'il finit par plonger dans l'obscurité du sommeil... En tout cas, ce qu'il ressentait était semblable à la sensation que l'on éprouve lorsque l'on dort. Il voyait Xaphane, et elle souriait. Puis sa mère apparaissait, souriant elle aussi mais d'une façon bien plus inquiétante... Et elles furent toutes les deux engloutit par de noires ténèbres.

Staal se releva comme si on l'avait giflé. Peut être cria-t-il aussi, il n'arrivait pas à s'en rappeler... Son esprit était terriblement embrouillé. Encore plus que lorsqu'il était assis à côté de Xaphane, quelques instant au par avant ! Il haussa un sourcil, subitement prit d'un doute. Une douce clarté inondait la grotte... Or, il en était certain, lorsqu'il s'était fait mordre, c'était dans la soirée. Il regarda ses mains, qui semblaient comme d'habitude. Puis il se palpa le cou... Il sentit, effectivement, deux petites croûte de sang sur le côté gauche. En même temps, il sentit que son poul s'était arrêté. Un petit rire nerveux lui échappa : il était effectivement devenu un vampire, un être de la nuit. D'ailleurs, en parlant de cela. Ou était Xaphane ? Etait-elle partie chasser, ou bien explorer la grotte ? Il voulut se lever, mais il semblait affaibli. En fait... Il avait soif.
Soif de sang, de sang frais et chaud, de sang humain ! Une cascade ou une piscine de cette liqueur rouge était à présent son nouveau rêve, son futur petit paradis. Enfin, non... Son premier souhait, c'était évidemment de voir Xanou, sa Xanou... Peut être qu'elle regrettait son geste et qu'elle s'était enfui, le laissant là ? Ou bien, Yûka était finalement furieuse et elle avait décidé de décapiter la vampirette. Au prix d'un effort considérable, il parvint à s'assoir. Il allait lui falloir du temps à s'habituer à cette sensation de vide qu'il ressentait à présent là où aurait du être son coeur. Il allait aussi devoir s'habituer à ne plus sentir sa respiration s'accélérer ou ralentir selon ses émotions... Tout était étrange et nouveau. Et Xaphane ? Où était elle ?
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 28/12/2008 22:01:15    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

En réalité Xaphane n’était pas loin, elle s’était juste éloignée quelques instants tant il lui était dur de voir Staal allongé sur le sol, inconscient. Mais elle, elle était consciente de ce qu’il avait enduré, aussi s’était-elle éloignée pour ne plus voir cela.
Sachant que sa transformation durerait plusieurs heures, elle avait entreprit de visiter un peu plus profondément la grotte pour se changer les idées, bien que toutes étaient entièrement tournées vers le fils du feu, de sorcière et bientôt nouveau vampire qui souffrait en silence au fond de la grotte.
Comme elle s’en était doutée elle était arrivée jusqu’au chemin qui menait anciennement à la Tour Nord, quelle dommage qu’elle ai été découverte et aussitôt détruite… Elle était plutôt pratique car menait pratiquement directement à la forêt. En revenant sur les pas, et tournant à gauche on arrivait à l’ouverture de la forêt… Elle aussi condamnée.
Aussi préféra-t-elle marcher vers les montagnes, c’était l’endroit encore caché des gardiens et où elle pouvait se balader tranquillement.
Quelques heures plus tard, Xaphane revint sur ses pas se demandant où en était la transformation de Staal ; elle devait être pratiquement finie. Il aurait sûrement changé physiquement… Il serait devenu aussi froid qu’elle… Elle n’entendrait plus son cœur battre… Ce serait un réel changement autant pour lui que pour elle car la vampire avait prit pour habitude d’entendre le cœur de Staal battre, l’enviant d’une certaine manière.
La vampire arriva quelques instants après que le fils du feu se soit relevé. Etant caché dans la pénombre, elle le voyait difficilement et quelque chose chez lui l’étonnait car il n’était pas comme il aurait du être… Mais elle n’arrivait pas à mettre la main sur quoi. Xaphane s’approcha doucement, plutôt sur ses gardes – on ne sait jamais – et fini par s’asseoir devant lui.

- Ca va ?

Ca va ? Qu’est ce que c’était que cette question à la noie ?! Bien sûr que ça n’allait pas, il venait de se réveiller après un peu moins d’une journée de transformation et donc de torture interne. Il venait sûrement de découvrir qu’il était à moitié mort, qu’il ne sentirait plus jamais son poux et elle demandait s’il allait bien ?! Mais qu’est ce qu’elle avait dans le cerveau ? Rien. En cinquante ans de vie, voir un peu plus, elle n’avait pas appris grand chose et le tact qu’elle avait ne s’était pas arrangé, bien au contraire.
En tout cas il n’avait pas beaucoup changé. Staal était certes beaucoup plus pâle qu’avant, et surtout chose étonnante il avait récupéré son œil. En effet, il avait de nouveau deux yeux normaux, si on prenait en compte qu’ils étaient à présent rouges. Xaphane avança sa main jusqu’au visage du nouveau vampire et au moment où elle toucha sa peau elle se rendit compte à quel point elle n’était pas si froide que ça. Elle n’était plus aussi chaude qu’avant, mais pas aussi froide que celle d’un vampire, mais plutôt tiède… Sûrement due au sang de fils du feu et de sorcière… Quel mélange.
Perplexe, elle haussa un sourcil en penchant sa tête légèrement sur le côté.

- Je m’attendais à tout sauf à ça…

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 28/12/2008 22:28:05    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal redressa la tête en voyant Xaphane rentrer dans la caverne. C'est en la voyant qu'il se rendit compte que quelque chose d'autre que son coeur ou ses poumons avait changé... Son oeil gauche semblait être redevenu intact ! Il cligna des yeux, surpris, et se toucha la paupière. Il osait à peine y croire... En effet, si son oeil était réparé... et si l'oeil de Yûka était toujours en place... N'aurait elle pas une dette envers lui ? Car, n'est-ce pas, il lui aurait comme qui dirait rendu un oeil ! Il s'esclaffa soudain, son rire résonnant longuement dans les grottes et tunnels. Puis il se calma et regarda Xaphane. Evidemment, elle semblait inquiète... Par son rire ou par sa transformation ? Hum, c'était surement la seconde option. Un large sourire s'étala sur les lèvres de Staal :

- Mais oui, regarda, je suis en pleine forme ! Même mon oeil est "revenu"... Du coup, si Yûka a toujours mon ancien oeil.. Elle me doit une dette ! Tu imagines ? je vais pouvoir lui demander d'atténuer ma soif ! Enfin, juste pour ne pas risquer de sauter sur tout le monde, quoi. Dis, j'ai beaucoup changé, au point de vue du visage ? Je serai teeeellement triste de perdre mes traits magnifiques...

Il éclata de nouveau de rire. L'avantage de ne "plus avoir de poumons", c'est qu'il pouvait rire un long moment. Plus besoin de reprendre son souffle, et finit les problèmes de quinte de toux ou autre. Plus de maladies.. Enfin, il n'était déjà pas souvent malade avant ! Il regarda de nouveau ses mains et sursauta légèrement en sentant Xaphane qui le touchait. Il s'était attendu, puisqu'il était aussi froid qu'elle, à ce que son toucher soit mon glacial. Enfin, il s'attendait à presque la trouver chaude... En réalité, elle était toujours assez froide. Il haussa un sourcil, étonné. La phrase de Xaphane n'était pas non plus pour le rassurer... Etait il plus chaud que la normal ? Peut être allait il...exploser ? Ah... C'était surement à cause de ses origines de fils du feu. Est-ce que ses origines de Fils de Sorcier lui promettaient elles aussi de petites surprises ?

- Quoi ? Je suis pas gelé, hein ? C'est drôle ce que ça peut faire, les origines...

Puis soudain, il se rappela d'une chose. D'un geste vif, il rabattit sa manche... SOn tatouage était toujours là. Mais le serpent à plumes fermait les yeux. Il n'arrivait même pas à sentir sa présence dans sa tête... Est-ce que sa transformation l'avait tué ? C'était stupide, sinon, il serait mort aussi ! Ou bien... peut être allait il ressentir, petit à petit, les effets de la fatigue. Mais.. Il ne pouvait plus mourir, maintenant. Il ne comprenait pas vraiment...
* Hey ! Karaï, tu es là ?*
°...°
Staal hésita un moment, puis il donna une claque à son bras.
° a...aïe !°
* ça t'amuse, de me faire des peurs pareilles ?!*
Staal soupira, signifiant ainsi à Xaphane que tout allait bien. Il ne fallait pas non plus qu'elle commence à regretter son geste...
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/12/2008 00:21:17    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Visiblement tout allait bien pour Staal… Certes il y avait quelques petites choses qui pouvaient mettre en doute cette hypothèse tel que le fait qu’il avait été transformé et qu’il n’avait pas les caractéristiques d’un vampire comme la peau froide, la totale transformation physique, car en effet il ressemblait encore beaucoup au Staal d’autre fois –mis à part la pâleur de sa peau-, ce qui n’était pas pour lui déplaire. Mais par contre il avait « récupéré » son œil, ce qui prouvait bien qu’il avait été transformé ; comme le fait qu’elle n’entendait plus son poux, son cœur… Bizarre ce mélange en effet.
Xaphane sourit rapidement après la petite mise en scène qu’il avait faite au sujet de Karaï. Visiblement cette chose écailleuse, horrible, moche, véritable vipère qui disaient n’importe quoi sur son compte était toujours vivante et la. Malheureusement.
Finalement la vampire ne pu se retenir devant le sourire du nouveau « être de la nuit » de lui sauter au coup. Sur le coup, tout deux s’effondrèrent par terre ; Xaphane à demi allongée sur Staal s’avança jusqu’à lui et l’embrassa. Au moins l’avantage d’être vampire, est qu’on ne rougissait pas.
La vampire passa ses doigts le long du coup de Staal s’attardant au niveau des deux marques à présent à vie. Le touché de sa peau était vraiment différente d’avant la transformation. Totalement inconnue à ce qu’elle avait connue jusqu’à présent. A la fois chaud et froid, doux et piquant, électrique et fluide, vraiment différent, et elle aimait ça. ^^

- Non, tu n’as pas tellement changé. Chose étonnante d’ailleurs… Mais cela doit venir de ton cocktail sanguin si riche en bizarreries. ^ .^ Et c’est bien mieux comme ça, je te préfère comme tu es, comme tu étais, que tu sois resté pratiquement comme avant, car je ne te voyais pas autrement. Et oui, je pense que c’est due aussi à ton petit mélange fils du feu – sorcière que tu ne sois pas aussi froid que normal… Ce qui n’est pas plus mal. ^^ Et cela éveillera moins les soupçons je pense.

Xaphane était si contente, si heureuse, au bord de l’euphorie qu’elle en avait oublié le problème de la soif de Staal. Bien qu’il allait demander à sa mère de l’atténuer étant donné qu’elle avait à présent une dette envers lui, pour le moment il avait sûrement froid et plus qu’elle ne le pensais… Elle ne se souvenait plus ce que c’était que d’avoir la soif au point de ne pas pouvoir se retenir de bondir sur la première personne qui arrivait. C’était trop loin.
La vampire se leva, devenant pendant un court instant raide.

- Dis moi… Tu as sûrement soif, il faudrait alors peut être aller voir ta mère… non ?

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/12/2008 13:25:54    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Pendant que Xaphane s'occupait à énumérer les changements et non changements de Staal, le nouveau vampire découvrait que Karaï avait été lui-même vampiririsé. il se demandait bien comment, vu qu'il n'avait pas été mordu... Mais c'était le cas. Et Karaï affirmait que la transformation vampiresque avait été subie par tout les deux, en même temps. Et que c'était donc pour cela que Staal n'avait ni trop changé ni trop souffert... Mais Staal préférait tout de même la version "c'est à cause de mes origines"... Subitement, alors qu'il contrait les arguments de Karaï, Xaphane lui sauta dessus en un étonnant élan d'affection. Il n'avait pas encore tout à fait l'habitude, mais sa vie d evampire ne serait pas désagréable si Xanou restait comme ça... Il eut un petit sourire et commença à passer sa mains dans les cheveux de la vampirette, pendant que cette dernière se livrait à l'exploration de sa nouvelle peau.

- J'pense aussi que c'est grâce à mes origines - et non grâce à une quelconque intervention de Karaï. Mais s'il te plaît... ne le dit pas à Yûka... Déjà parce qu'elle s'en apercevra toute seule et ensuite parce que "Aaah, mais c'est grâce à moâ alors ! Tu me dois encore une dette, mon petit canard en sucre ^^ !". Je me passerai volontier d'une dette en plus...

Ah oui, tiens ! Sa soif de sang frais et écarlate ! Il avait finit par l'oublier, dis donc... Il ne pensait pas qu'une envie aussi puissante puisse disparaître, mais n'empêche qu'il l'avait... simplement oubliée, mise de côté. Cependant, maintenant que Xaphane y faisait allusion, son envie revint avec plus de force. Il se mordit un moment les lèvres... D'un côté, il n'était pas pressé de voir sa sorcière de mère... Mais peut être était il plus fort qu'elle, maintenant ? Il ne savait rien de ses capacités de vampire. Elles étaient surement "diminuée", à cause justement de ses origines. Tiens, cela lui ferait un argument, si jamais sa mère s'amusait à lui dire qu'il avait une dette en plus ! Il eut un petit sourire.

- Bon, ouais, je sens qu'il va falloir y aller...

Un autre sourire passa sur son visage, et il vola un baiser à Xanou avant de rire. Quel dommage de devoir interrompre un tel moment ! Après tout, ce n'était pas Xaphane qu'il avait envie de mordre. Il imaginait plus un faible humain, gorgé de sang... De l'hémoglobine bien fraîche... Il secoua la tête. Autant aller voir Yûka... Au moins elle lui fournirait du sang. Il ne savait pas encore ce qu'il allait devoir payer... Avant de demander quoi que ce soit, il lui faudrait rappeler la dette qu'avait à présent sa mère envers lui. Comme ça, si elle pouvait faire quelque chose, il n'aurait peut être pas à payé pour avoir un peu de sang... Enfin, il n'en savait rien.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 01/01/2009 21:54:03    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane, raide, ne savait trop comment agir. C’est vrai, elle était face à un nouveau vampire, qui avait soif de sang, et comme tout nouveau vampires normalement il devait être plutôt fort le temps qu’il se stabilise, donc face à un réel problème. Par chance, pour le moment il avait l’air de bien supporter sa soif, ne présentait aucun signe d’envie intense de sang qui pouvait empêcher la vampirette de l’arrêter … Enfin tout ceci restait encore à prouver et à voir comment il allait vraiment. Elle se leva et accompagnée du nouveau vampire, du fils du feu, de sorcière, de ce petit corps composé d’un réel cocktail sanguin hors du commun, monta les escaliers qui menaient au rez de chaussé par un endroit encore heureux caché des gardiens.
La vampire laissa passer Staal devant elle, et toujours sur ses gardes, ils montèrent les diverses escaliers, étages, passèrent dans les diverses couloirs, devant une multitudes de fenêtres et arrivèrent enfin devant la porte de la chambre de Yûka, chère éducatrice anciennement pire ennemie des élèves.

Jusqu’ici, bizarrement, ils n’avaient rencontrés aucun gardiens. Aide de Yûka ? Elle espérait que non, encore une quelconque dette à rembourser… Ce serait de trop. Déjà que Staal devrait rembourser le sang donné, elle aussi, mais aussi peut être d’autres stupides choses comme le fait qu’il n’ai pas trop changé ? Ce serait vraiment énervant…
Xaphane ne prit pas la peine de frapper à la porte pour entrer, aveugle elle ne les voyait pas, et de toute manière elle se demandait bien en quoi elle serait surprise qu’ils soient la. Elle savait tout. La sorcière était comme à son habitude assise dans le salon sur son grand fauteuil au milieu de son appartement si bizarrement décoré. Elle semblait les attendre, tourna son visage vers eux, où l’ont voyait parfaitement qu’il y avait un œil redevenu à la normale. Elle haussa un petit sourcil.
Xaphane détourna le regard, voir l’œil de Staal maintenant chez Yûka la mettait mal à l’aise, et surtout elle n’aimait pas regarder l’ancienne éducatrice dans les yeux. Elle resta prêt de la porte à attendre ; elle n’avait rien à dire, sauf peut être :

- Vous le saviez que ça allait arriver.

Oui, Yûka avait regardé dans leur futur commun, et avait plus ou moins dit que c’était intéressant aussi savait-elle parfaitement que son petit filston allait se faire transformer, qu’il y allait y avoir donc un avantage pour elle – une dette pour ne pas mordre tout les garnements du pensionnat, donc fournir le sang – et surtout le fabuleux mélange qu’il était maintenant…
Enfin cela n’empêchait pas qu’il était en plus toujours aussi mignon et… Et Xaphane reprit ses esprits avant de déraper.

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 02/01/2009 22:49:40    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal suivit sa Xanou, observant autour de lui avec beaucoup d'intérêt. C'est comme s'il redécouvrait le monde... Avant, il y avait tant de petits détails qu'il ne voyait pas ! Tant de choses que le misérable oeil humain ne peut pas voir, tant il est faible ! Déjà, avant, Staal avec une vision excellente, comme tout sorcier digne de ce nom. Mais là... C'était vraiment incroyable ! Exceptionnel ! Il faillit éclater de rire, mais en plein couloir, ça aurait attiré l'attention. Ils arrivèrent à l'appartement de la fameuse, de l'incroyaaable... Yûka. Celle-ci était assise de façon terriblement nonchalante. Elle laissait échapper un petit rire en voyant son fils et sa vampirette entrer dans son salon, et slalommer entre les objets avant de pouvoir enfin se mettre en face d'elle.
Yûka se redressa légèrement, un sourire mystérieux aux lèvres. Il s'écoula un long moment après que Xaphane eut parlé. La Sorcière observait son fils d'un air très curieux... Elle se leva, et commença à en faire le tour. Staal voulut reculer, mais sa mère posa une longue main fine sur son épaule. Son sourire lui indiquait clairement que s'il "s'enfuyait", il aurait des comptes à régler... Il se força à ne pas bouger, pendant qu'elle l'examinait minutieusement, faisant quelques commentaires par-ci par-là . Enfin, une fois qu'elle eut terminé, elle retourna à son fauteuil et s'assit avec grace et élégance. Elle se tourna vers Xaphane et, enfin, daigna lui répondre :

- Evidemment, que je savais ce qui allait se passer ! Tu me prends pour une sorcière de seconde classe ? Vous vous demandez surement pourquoi j'ai laissé faire une telle chose, alors que j'avais informer Xaphane que si elle osait te mordre, elle finirait en carpette ? Dans un premier temps, j'étais sérieuse. Mais cette menace n'était valable que temps que vous ne vous supportiez pas. Maintenant, c'est différend... J'ai été assez surprise de voir dans ton futur ce qui allait se passer. J'ai songer un moment à l'en empêcher. Mais finalement, c'était nécessaire. Premièrement pour des raisons tout à fait louable : l'amour et ton son cortège de stupidités... Ensuite, je savais que ton oeil se régénererait. Comme ça, même si j'ai une dette envers toi, j'ai toujours récupéré un oeil ! Et puis, bien sur, tu dois être le premier "fils du feu, vampire, sorcier". Ce sera sans doute très intéressant à observer !

Elle eut un petit rire, inquiétant. Staal aurait préféré qu'elle arrête, et qu'elle les laisse s'en aller. Après, bien sur, avoir réglé le problème de sa soif. Il allait bien falloir faire quelque chose... Yûka, en tant qu'ancienne surveillante, ne pouvait laisser courir dans les couloirs un vampire nouveau-né. Elle se leva et parcourut le chemin qui la séparait de la cuisine avec précision et élégance. On l'entendit farfouiller dans les placards, avant de revenir avec trois bouteilles : une de saké, et deux d'un épais liquide rouge. Elle tendit d'un geste nonchalant les deux bouteilles rouges aux deux vampires, et elle garda pour elle l'alcool. Toujours avec grâce, elle se rassit. D'un geste expert et assuré, elle déboucha sa bouteille et se servit un grand verre.

- Je suppose qu'en échange de ton oeil, tu vas me demander de régler le problème de ta soif. Soit, ça me semble équitable... Quand tu éprouvera le besoin de te nourrir, tu sera dans l'incapacité de te jeter sur les humains. Tu sentira qu'une forcé mystérieuse te retiendra... Alos, tu saura qu'il sera temps de venir voir ta mère adorée. En échange du sang que je te fournirai, tu fera le ménage et tu me rendra quelques menus services... Messager, coursier, tout un tas de petits trucs comme ça. Voilà.

Elle posa son verre vide sur une table basse et croisa ses longues jambes avec lenteur.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 03/01/2009 22:28:52    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

(Hum faut arrêter de lire Fascination XD)

Xaphane regarda un long moment la bouteille rouge, contenant sa seule et unique nourriture, la seule chose qui lui permettait de ne pas déraper, de sombrer dans la folie pure et dure, de se transformer en véritable monstre, d’être un danger pour les autres… Enfin, elle agissait comme une drogue en étant dépendante mais était au contraire non néfaste pour la vampire.
La bouteille était pleine.. Sûrement n’aurait-elle pas besoin de tout le sang donné et elle pourrait en donner le surplus à Staal qui en aurait sûrement plus besoin qu’elle. Grâce à Yûka elle pouvait rester dans le pensionnat sans causer le moindre problème aux élèves, mais elle en était en échange dépendante, redevable et en payait sa dette en restant son mannequin… quelle joie. D’ailleurs… Non. Hors de question.

La vampire réfléchi un moment à ce qu’avait dis Yûka, oui elle avait vu dans leur futur… C’était donc la raison pour laquelle elle ne l’avait pas transformée en descente de lit. Quelle joie ! Elle regarda à côté le grand élu de son cœur, lui même regardant la bouteille se demandant sûrement comment il allait boire ça… c’était plutôt bizarre il fallait l’avouer. Mais malheureusement ils n’avaient pas le choix…
Personnellement Xaphane préférait le sang directement venu de l’animal, fraîchement égorgé, ainsi avoir le plaisir de sentir le sang encore chaud couler dans son corps… Rien qu’à cette idée, elle voulu aller en forêt. A la place elle regarda la fenêtre, dénudée de barreaux – sûrement due à un petit tour de passe-passe digne de Yûka… - et qui avait vue sur la belle forêt qui s’étendait loin devant eux… Derrière se trouvait la ville, remplie d’humains gorgés de sang… Endroit que Xaphane devrait éviter avec Staal dès à présent. Du moins pour un moment. Certes, grâce à Yûka il allait pouvoir se retenir, mais la tentation allait toujours être la et pas forcément plaisante… Autant attendre le temps qu’il puisse le maîtriser totalement.
En revanche, elle fronça les sourcils au moment où l’ancienne surveillante dit à son cher fiston qu’il devrait tout de même lui rembourser le fait qu’elle le fournisse en sang… Décidément, elle était décidée à se servir de Staal jusqu’au bout des doigts.

- Est ce qu’il y aurait un moyen pour que Staal ne vous serve pas sans cesse pour ce sang ? Encore, moi ça ne me dérange pas. Mettre des vêtements, je survivrais… - Elle jeta un rapide coup d’œil au vampire à côté d’elle - Et Staal ne viendra pas au essayage.

Certes maintenant qu’ils allaient rester ensemble pour une bonne centaine d’années, elle pourrait accepter qu’il soit la ; mais les vêtements de Yûka étaient un peu trop osés pour qu’elle accepte que Staal la voit la dedans. Du moins pour le moment… Et une gifle après une quelconque réflexion de sa part pourrait mettre des tensions entre eux… Cela ne lui plairait pas vraiment. De plus, le vampire était maintenant plus fort qu’elle, cela pourrait être plutôt embêtant… D’ailleurs l’était il vraiment ?
Xaphane était plutôt fière d’être plus forte que Staal… Mais maintenant que ce n’était plus le cas, comment pouvait-elle dire qu’elle était plus forte en quelque chose contre lui ? Il était du feu et réduisait son eau en vapeur… En plus sorcier, peut être avait-il quelques petites pouvoirs en plus qui se révéleraient plus tard…
Elle sourit rapidement. Oui, il serait plutôt intéressant de voir s’il était vraiment plus fort qu’elle… Elle tendit la main et le poussa…

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 04/01/2009 22:07:39    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal observait la bouteille de sang depuis un petit moment. L'étiquette même semblait la narguer... "Osera tu me boire, petit et frais vampire ? Tadadadaaa... Non, t'as pas les >bip< pour ça ! Tu n'es qu'un faible, un lache, un inutile dans ce monde ! Muahahaha, tu..." Staal arrêta là son petit numéro d'imagination galopante. C'était surement la soif qui le triturait intérieurement qui provoquait ses petites hallucinations... Mais... ça ne devrait pas être le contraire ? Du genre "bois moaaââaa ! Qu'attends tu ? Je suis là pour ça ! BOIS ! BOIIIIS !". Staal secoua la tête. Sa mère semblait avoir deviner ses pensées embrouillée car elle souriait de son petit air supérieur et amusé. Il lui jeta un regard "féroce", avant de verser une quantité généreuse de sang dans un verre. Et hop ! Cul sec ! Il reposa son verre, le visage inexpressif. Il cligna des yeux, puis se tourna vers Xaphane :

- C'est... C'est bizarre... A la fois infect et délicieux. C'est comme si je buvais un mélange de fer salé écœurant et d'un succulent alcool inconnu... C'est normal ou est-ce que je suis décidement bizarre ?

Yûka eut un petit rire avant de se reservir un verre de Saké. A la question de Xaphane, elle tourna la tête vers elle. Ses cheveux noirs bougèrent souplement en suivant le mouvement... Les lèvres de la sorcières s'étirèrent en un sourire mystérieux et inquiétant. Ses yeux, tous deux d'allures normales, pétillèrent. Il est vrai qu'en voyant son regard, personne n'aurait douté qu'un de ses yeux n'était... pas le sien. Elle se leva gracieusement, le verre à la main. On sentait qu'elle avait une idée derrière la tête, mais quelle adorait faire durer le suspens... Staal jeta un coup d'oeil interrogateur à Xaphane lorsqu'elle le poussa.

- Quoi ? (grr), tu m'cherches ?

C'est là que Yûka éclata de rire, d'un rire artificiel mais terriblement inquiétant. Il était annonciateur d'une grande nouvelle, d'une teriiible nouvelle... Staal se tourna vers elle, sur la défensive. Quoi ? Xaphane qui le poussait, sa mère qui semblait avoir trouvé l'idée du siècle pour les torturer... Il se versa un nouveau verre de sang artificiel pour faire passer son impression bizarre. Le goût de la "boisson" était toujours bizarre. Soudain, sa mère lui enleva le verre des mains. Elle était tellement contente de sa trouvaille qu'elle avait besoin de toute l'attention de son fils... Décidemment, elle aimait toujours autant être au centre de l'attention. Elle se rassit, croisa les jambes, et prit ce petit air supérieur qu'elle affectionnait tant.

- Battez vous !

Devant l'air incrédule des deux autres, elle enchaîna :

- Si vous parvenez à me distraire, je vous donnerai de quoi tenir une semaine en sang synthétique. Bon, donc, nous allons aller dans les combles !
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 05/01/2009 23:02:40    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane sursauta lorsque Yûla leur annonça qu’elle voulait qu’ils se battent… Quelle idée ?! Certes, cela la divertirait et elle les fournirait pendant un certain temps en sang synthétique ce qui était plutôt profitable et surtout à Staal. En revanche elle n’acceptait pas que ça soit qu’une semaine… Il faudrait que cela dure plus longtemps, un coup du sourire commercial ? Non. Son sourire n’était pas vraiment ravageur et elle doutait qu’il aurait un quelconque effet sur Yûka. Mais peut être allait elle réussir à la persuader ? Elle en doutait fort, mais au moins elle pouvait essayer.
Un combat… Pourquoi pas, cela lui permettrait de tester ses forces par rapport au nouveau vampire qui venait de jaillir tout droit des sous sols… Enfin, maintenant ils quittaient les sous sols pour trouver les combles, comment faire tout les étages en peu de temps…
Mais avant de monter elle devait boire un peu… Elle regarda Staal qui avait fait une drôle de tête après avoir bu quelques gorgées de sa nouvelle et unique nourriture, et fini par éclater de rire. Il était vrai qu’au début cela choquait, à la fois bon et horrible aux papilles… Elle bu la moitié de sa bouteille, largement suffisante pour la soirée et donna l’autre moitié à Staal, il en aurait plus besoin qu’elle.
Puis, voyant Yûka se lever et se diriger vers la porte de l’appartement elle garda sa bouteille à la main et tira le fils du feu vers la sortie, lui même gardant sa tendre bouteille proche de lui. Elle le poussa dehors.
Après avoir traversé diverses couloirs plus ou moins variés niveau décoration et autres, et après avoir trouvé une porte menant aux combles ils y arrivèrent enfin.

La vampire marcha jusqu’au centre de la grande salle, se demandant s’il était vraiment bien prudent de faire ça… Staal ne se maîtrisait pas du tout, et si par un quelconque malheur Xaphane se voyait être beaucoup plus faible que lui, il risquait de prendre le dessus et…
Elle secoua la tête, après tout elle devait lui faire confiance ! Et Yûka était la pour superviser le tout, au cas où si cela dérapait. Mais est ce que Yûka était véritablement la personne de confiance pour ce type de situation ? Elle ne verra pas forcément que Xaphane est dans une mauvaise posture pour en ressortir vivante ? Ou peut être que si. Il fallait avouer que la vampire ne connaissait pas vraiment bien sa « belle mère ». D’ailleurs elle se demandait comment elle réagirait si elle l’appelait comme ça ?
Mieux ne valait pas essayer. On ne sait jamais, les foudres de Yûka pouvaient être fatales.

La centenaire se retourna.
- Allez viens mon petit lapin. ^^ On va voir si tu es aussi fort que le prétend ta transformation. ^.^

Peut être que Staal ne voulait pas l’attaquer, après tout attaquer la personne qu’on aimait paraissait plutôt insolite… Mais Xaphane savait jusqu’où était sa force et elle ne pensait pas que son petit chéri ne lui fasse vraiment mal… Où sinon elle saurait l’en empêcher. Et elle doutait véritablement qu’il y mette toute sa force. Et un premier combat était mieux contre elle que contre un gardien qu’il égorgerait trop rapidement pour que ce dernier ne comprenne comment il était mort et ce qui l’attaquait véritablement.

Elle tapa dans ses mains les yeux pétillants.


_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 11/12/2016 00:23:27    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> La bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 4 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com