Le pensionnat des Eléments Index du Forum

Le pensionnat des Eléments
Vous êtes un élève... Un élève pas comme les autres, dans un pensionnat pas comme les autres... Et dans un univers pas comme le nôtre !Ici, à Mist, vous contrôler un élément : Terre, Air, Feu ou Eau ; et vous allez apprendre à bien vous en servir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> La bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 22/11/2008 00:05:05    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Il haussa un sourcil : depuis quand Xaphane le complimentait il ? ça cachait quelque chose. Il lança un regard perplexe à Xaphane, qu'heureusement elle ne put voir à cause de l'obscurité du souterrain. En fait, elle n'aurait pas du dire ça, vu que maintenant, il commençait à se dire que... Non, il secoua la tête. S'il commençait avec ça, il n'en avait pas fini. Il retourna la tête vers elle lorsqu'elle aborda le problème épineux du vampirisme.
- tu sais, avec une mère sorcière, j'ai appris à flirter avec le danger.
Ah. "flirter" n'était pas franchement le meilleur mot à employer... Il secoua encore la tête : il avait l'impression de devenir dingue. C'était vraiment n'importe quoi... D'ailleurs, il se serait bien tapé la tête contre les murs, mais ce n'était pas vraiment faisable. Certes, les parois du souterrains auraient put faire office de murs, mais avec Xaphane juste à côté... Elle allait poser des questions et ce serait dur de répondre. Il pouvait toujours prétexter que c'était à cause de son oeil, ou bien du fait de devoir rester ici... Mais de toute façon, le temps de réfléchir à tout ça, l'envie était passée. Heureusement... L'air pensif, il glissait le doigt autour du goulot de sa bouteille de Saké, un peu déprimé qu'elle soit déjà vide.
Peut être était il temps d'arrêter l'alcool. Bah, de toute façon, après tant d'année, il ne connaissait plus l'ivresse à moins de boire une vingtaine de bouteille. La force de l'habitude... Subitement, il vit son bras se lever. Oui, son bras sembla se lever tout seul... Et son index, audacieux, alla se poser sur le joue de Xaphane. "Quel culotté !" pensa Staal de son propre doigt... Il retira prestement sa main :
- Ah. Désolé.
Il était assez bizarre d'avoir des envies de meurtres envers son propre doigt... En tout cas, lui n'avait jamais ressenti ce genre de pulsion. Ce tuer lui-même, oui, mais tuer son doigt... Après la force de l'habitude, la force de l'inconscient. Si avec ça il n'était pas grillé, ça relevait du miracle... Mais peut être que Xannou, en tant que vampire civilisé, ferait comme si de rien n'était. Et il fallait bien l'avouer : d'un côté, ce serait fort frustrant.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/11/2008 00:05:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 23/11/2008 01:06:55    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane resta un moment sans réaction lorsque Staal posa son doigt sur sa joue, puis elle haussa les sourcils les yeux bien grands ouvert dans l’obscurité ne sachant trop quoi faire et comment réagir, puis remmena encore plus ses jambes vers elle les entourant plus fortement de ses bras après que le fils du feu se soit excusé.
Qu’est ce qui lui arrivait ? Elle allait commencer à penser certaines choses qui sûrement étaient fausses ; après tout elle n’était pas vraiment le genre de personne auquel on peut ressentir ce genre de sentiments , c’était trop improbable, dangereux, et inconnu. Enfin …
Elle avait eu échos d’autres cas, mais non, elle ne pouvait le concevoir.
La vampire se rappela la phrase qu’il avait dit quelques temps avant ; flirter avec le danger… Sachant qu’elle était le danger étant le genre de chose incontrôlable qui pouvait se mettre à disjoncter au moindre moment rien qu’en voyant une petite goutte de sang traîner sur le sol et trouvant Staal alléchant et similaire à un rosbif froid, à un gigot bien rôtis, à des fingers (^^’) elle serait prête à se jeter sur lui et de le décapiter ! Bref, tout ça pour dire qu’elle était le danger et qu’à ce moment la cela laissait entendre qu’il… Non, non, non. Xaphane reprends tes esprits tu divagues.
Finalement, elle releva la tête et la tourna vers le fils du feu qu’elle distinguait plus ou moins au travers de l’obscurité et essayait de voir ses yeux qu’elle ne voyait finalement pas. La centenaire fronça les sourcils et finalement avança légèrement sa tête pour le voir plus distinctement jusqu'à ce qu’elle toucha quelque chose qui s’averra être le front de Staal. Automatiquement, par on ne sait qu’elle raison Xanou avança légèrement sa tête jusqu’à ce que ses lèvres se posèrent sur celles du fils du feu jusqu’à ce qu’elle se rendit compte de ce qu’elle faisait – c’est à dire très rapidement – elle recula la tête et mit sa main sur sa bouche comme si elle n’en croyait pas. Pourtant elle sentait bien ses lèvres étaient tièdes ; ce qui était bien normal étant donné que Staal était du feu. Bien qu’elle était une vampire, ce qui amenait à ce qu’elle ai une peau aussi dure et froide que du marbre lors d’un contact avec quelqu’un, parfois sa peau se réchauffait comme à l’instant au contact avec Staal. Chose encore plus possible due à son élément.

- Excuses moi… heu…

Encore plus ou moins abasourdie parce qu’elle venait de faire elle passa ses mains sur son visage trahissant l’étonnement et l’incompréhension… Et pourtant c’était clair comme de l'eau de roche, mais n'ayant pas ressentit cela depuis très longtemps pour une personne, la vampire n'arrivait pas à le comprendre.

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 23/11/2008 21:41:40    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal était plongé dans ses pensées. Il se posait plein de questions, comme toujours dans ses moments là. Tout un tas de questions existentielles et philosophiques se bousculaient dans sa tête et essayaient de hurler le plus fort possible, réclamant de l'attention à Staal pour qu'il réponde. Pourquoi Xaphane ? Alors qu'elle était vampire ? Pourquoi ne pas se "contenter" d'une fille banale et moins dangereuse ? C'était surement le côté "banal" qui n'allait pas. Et puis, c'était Xaphane, quoi ! De toute façon, ce genre de chose ne se choisissait pas. Sa mère aurait sans doute répliqué que si, on pouvait très bien faire quelque chose... Mais au diable sa mère, se n'était pas à elle qu'il avait envie de penser.
Il manqua de faire une crise cardiaque lorsque Xaphane l'embrassa. Il ne s'y attendait pas vraiment... En fait, il pensait plus qu'une baffe allait bientôt lui tomber dessus. Dans un mouvement de surprise, il se cogna la tête contre la paroi derrière lui...
- Ah, merde... Euh, rien, c'est rien, pas grave !
Il se frotta la tête et jeta un coup d'oeil à la vampirette. ça devenait bizarre, cette histoire... Soudain, dans un petit nuage rouge, Karaï apparut. Il fusilla son maître du regard et osa le gifler avec sa queue de serpent... Il s'exclama d'une voix aigue :
- Que..que.. Qu'est-ce que c'est que ça, Maître ?! Vous... Vous n'êtes pas fait pour une créature aussi horrible et nuisible qu'un vampire ! Ce n'est pas parce vous venez d'être amoindri (il parlait de son oeil) que vous devez vous jeter dans les bras de la première inconnue !
Seth était encore plus surpris et choqué par ce que venait de dire Karaï que par ce qu'avait fait Xannou quelques minutes plus tôt. Karaï allait se faire massacrer par Xaphane, quoi qu'il fasse, et il allait mourir lui aussi... Hum, reprenons nous, Staal. Il fusilla Karaï du regard, et s'exclama :
- Ah, mais, tu peux pas te mêler de tes affaires, non ?!
Il se tourna vers Xaphane et eut un petit rire nerveux :
- Ne l'écoute pas, il est juste débile.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 24/11/2008 23:43:52    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Mais avant que Staal n’ai pu dire quoi que ce soir, Xaphane avait avancé rapidement sa main entourant la gorge du petit serpent l’empêchant de bouger, se retrouvant bloqué entre deux doigts de la vampire. Tout en faisant néanmoins attention à ce que cela ne l’empêche pas de respirer… il serait dommage que Staal meurt d’asphyxie. Elle ramena la tête du serpent vers elle le regardant droit dans les yeux.
- Vois tu, contrairement à toi je suis plus humaine que toi, toi qui ne te retrouve à n’être qu’un parasite d’un corps qui ne t’élève même pas au rang d’humain. Je suis peut être un vampire, mais au moins moi j’ai une plus libre pensée et de mouvement que toi.
Elle le regarda encore un moment, ses doigts se refermant autour de son petit coup jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’elle n’aurait pas du et le relâcha ; un peu trop brutalement. Elle réfléchissait à la réaction qu’avait eu Staal lorsqu’elle l’avait embrassé et d’une certaine manière sa réaction l’avait déplu… Mais toute réaction lui aurait déplu il fallait l’avouer. Elle n’acceptait pas ce qu’elle venait de faire, et l’arrivée de Karaï n’avait absolument rien arrangé. La vampire fini par se lever et se diriger de l’autre côté de la grotte, et s’assit en face de Staal. Elle mit les bras sur ses genoux et regardait droit devant elle, sans trop voir ce qu’il y avait se noyant dans ses sombres pensées.

Finalement elle sortie de ses pensées lorsqu’elle entendit un bruit bizarre.
Elle releva la tête, il n’y avait plus rien, et finalement retomba dans ses pensées.
- Excuses moi pour tout à l’heure, je ne sais pas ce qui m’a pris.
En fait, si, elle le savait mais elle ne voulait pas l’accepter… Ah la la, les centenaires, vous savez… Et surtout mélangé avec les vampires… Non, décidément ce n’est pas un message très correct.
Elle pensa rapidement à Yûka, qui devait bien rire en voyant tout ça car naturellement, elle devait tout savoir... Ce n'est sûrement pas par hasard qu'elle les a envoyé tout seuls dans les souterrains, ou les allusions avec "copine" et autres âneries de ce genre la. La vampire soupira rapidement; si elle le pouvait, elle la massacrerait, la découperait en petit morceau, les passerait au mixeur... et je crois que j'ai trop lu de nouvelles gores... Mais Xaphane avait le goût de vivre, et ne voulait pas se retrouver à mourir dans d'atroces souffrances.

[Décidément...]

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 29/11/2008 19:29:24    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Au moment même où la jeune femme se saisit du serpent bavard et stupide, Staal sentit une étreinte glaciale au niveau de son cou. D'un geste instinctif, il porta les mains à son cou et ouvrit grands les yeux. S'il avait pu, il aurait essayer de dégager la main qui l'étranglait à moitié... Karaï émit un couinement lamentable lorsqu'il se prit la baffe virtuelle de Xaphane en pleine figure. Malgré sa sensation d'étouffer, Staal laissa échapper un petit ricanement. Il aurait bien lui-même dit ses quatre vérités au serpent, mais Xaphane l'avait devancé... Lorsqu'elle relâcha enfin l'abruti écailleux, le fils du feu toussota un peu et aspira une grande goulée d'air. Il se massa un moment le cou puis regarda Xaphane s'assoir en face de lui.
D'un simple regard, il ordonna à son crétin de "parasite" de redevenir un simple tatouage. Ce dernier s'exécuta, le plus silencieusement et le plus discrètement possible... Xaphane lui avait fait suffisamment peur pour qu'il n'apparaisse plus devant elle avant au moins quelques mois, et c'était une bonne chose. Tout comme Xaphane, il se mit à penser à ce qu'il s'était passé... Peut être aurait il du réagir autrement. Mais dans ce genre de situation, il était assez difficile de trouver les justes à dire, ou les justes gestes à faire. Et, qui plus est, il s'agissait de Xaphane, un vampire qui mourrait sans doute de le vider de son sang pour pouvoir se baigner dedans. Seule la menace d'être elle-même transformée en baignoire par sa mère l'empêchait de passer à l'ace, il en était certain...
Il sursauta lordqu'elle s'excusa. Il tenta de percer l'obscurité pour voir l'expression de son visage, sans succès... Il s'accorda un petit soupir et laissa échapper, tout bas :
- Ce n'était pas désagréable...
Il savait qu'elle l'entendrait, même s'il n'avait pas parlé fort. Il sentit Karaï s'indigner, mais un simple regard sur sa manche suffit à calmer l'impétueux serpent...Il se rappela alors que, d'après Yûka, il pouvait porter le bandeau pendant une heure puiq l"enlever. D'après sa montre, ça faisait bien deux heures qu'il avait quitter sa mère... Avec des gestes précautionneux, il retira le bandage. Heureusement qu'il n'avait pas de miroir, il n'aurait pas supporter de voir son oeil habituellement rouge devenir un oeil violet sans pupille...
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/11/2008 00:05:33    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Pas déplaisant ? Pas déplaisant ?! Ben voyons ! En même temps un baisé n’est jamais déplaisant ;mais venant d’elle elle était étonnée que le baisé n’ai pas été déplaisant… Il fallait avouer que Xaphane avait la peau dure, et que par conséquent ses lèvres n’avaient pas forcément été des plus douces… Elle haussa un sourcil un peu étonnée par sa réponse, puis se mit à rougir ; cela voulait dire que cela ne lui avait pas dérangé, et que par conséquent il ne serait pas contre un autre, et donc cela amènerait à l’hypothèse que… Non, il fallait se ressaisir, ce n’était pas le moment de rêvasser.
La vampire repensa rapidement au moment où elle avait pris Karaï par la gorge, elle ne pensait pas toucher Staal par la même occasion et surtout elle ne voulait pas lui faire mal. Visiblement il avait eu du mal à respirer… encore heureux qu’elle ai lâché le serpent de malheur assez rapidement ; il aurait été malheureux de voir Staal devenir tout bleu, et ensuite de mourir… Yûka ne le lui aurait jamais pardonné, et elle non plus remarque. Pourquoi est ce qu’elle ne se le serait pas pardonnée ? Ah ! Telle était la question. Enfin, maintenant elle avait la réponse.
Elle baissa la tête au moment où Staal retira le bandeau et écarquilla les yeux lorsqu’elle vit l’œil gauche du fils du feu ; violet sans pupille. Sur le coup, la vampire ne pu se retenir de s’avancer vers lui et arriva jusqu'à ce que son visage soit proche de celui du fils du feu, pour voir son œil.

- Ca fait mal ?

Demanda-t-elle finalement sans trop se rendre compte de leur proximité ; après ce qui s’était passé, ceci n’était absolument rien.
Peut être que Karaï était en train de se retourner sous forme de tatouage en train d’insulter la vampire de tout les noms, races et autres choses possibles…

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/11/2008 19:09:49    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal cligna des yeux et fit faire à son œil quelques exercices de « gymnastique », comme loucher, pour voir s'il n'avait aucun séquelles. Finalement, son œil semblait opérationnel, si on oubliait le fait qu’il ne voyait plus rien avec. En ce moment, Yûka devait profiter de l’aubaine pour arpenter les couloirs, excitée comme une gosse à l’idée de revoir, même mal (il l'imaginait très bien chanter des chansons paillardes histoire de montrer à tout le monde qu'elle était d'excellente humeur...). Comme c’était l’œil de quelqu’un d’autre qu’elle utilisait, elle voyait moins bien que si c’était un de ses propres yeux qui étaient guéris. Elle avait ensuite essayer d’expliquer à Staal que malgré tout, elle voyait mieux que si elle avait prit un œil d’un inconnu, car il était son fils, et qu'enfin de compte, c'était comme si elle possédait "un trois-quart d'oeil"... C’était à ce moment là qu’il avait décidé de partir, trop exténué pour chercher à comprendre ce que racontait sa folle de mère...

Il sursauta en remarquant combien Xaphane s'était rapprochée. Mais qu'est-ce qu'elle fichait ? Peut être que pour elle ce n’était rien et qu’en cent années, elle avait apprit à se contrôler, mais ce n’était pas son cas... Il n'était qu'un 'jeunot" de 32 ans. Il se colla le plus possible contre la paroi de la grotte dans une tentative dérisoire de mettre le plus distance possible entre elle et lui, et mit quelques secondes à retrouver ses esprits. Allons ! Il n’avait pas à réagir comme s’il n’était qu’un boutonneux sans expérience ! Il avait 32 ans, que diable, et son tableau de chasse était bien pourvu. Alors pourquoi il réagissait comme ça ? Au fond, il le savait, et même très bien. Mais cette situation allait créer tellement de problèmes...

- Euh, non... Non, ça fait pas mal. Et euh... Si tu ne veux pas que je commette de gestes déplacés, tu ferais mieux de t’éloigner...

Voilà, après une intence réflexion, c'était les mots qui lui avaient apparus les plus appropriés. Il se voyait mal l'embrasser ou la repousser violemment avant de partir en courant histoire de ne pas céder à la tentation. Au moins, maintenant, il était sur qu'elle était au "courant"... D'ailleurs, il s'attendait presque à se prendre une baffe, mais maintenant, il commençait à avoir l'habitude. Dans sa tête, Karaï laissait échapper quelques gémissements : il était altéré par le court que prenaient les évènements. C'était une honte ! Evidemment, Maître Staal s'en fichait. Comme toujours !
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/11/2008 22:26:43    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Après que Staal lui ai demandé de reculer au cas où il y aurait un geste déplacé, Xaphane se rendit compte de leur proximité et se ressaisie en reculant rapidement. Qu’est ce qui lui prenait, hein ? Qu’est ce que c’était que cette attitude ?! Elle resta assise à côté de lui ; si on admettait à côté de lui par un mètre de différence. La vampire commença à se tripoter les ongles, puis à manger celui du pouce droit, puis gauche, enfin tout ce qui pouvait trahir un quelconque malaise en elle… Mais quelle malaise ? Bon… Il fallait que Xaphane soit franche avec elle même : Staal ne la laissait pas indifférente… Voilà c’était dit… Hum, non il y avait plus… Elle n’allait quand même pas avouer qu’elle avait des sentiments pour LUI ?! Lui qu’elle détestait à il y a peu, qu’elle s’était urée de tuer, de vider de son sang dès le premier moment qu’elle avait vu ?! Non, elle ne pouvait pas avoir de sentiments pour lui… quand même pas… Et pourtant c’était la seule raison à tout ses tracas, à cette situation plus que bizarre, délicate et inconfortable… Mais comment est ce que cela était possible ? Ah les histoires de cœurs, elle n’avait jamais pu les comprendre… Et pourtant elle s’était bien promise de ne plus avoir de sentiments pour quelqu’un, c’était bien trop dangereux… imaginons qu’elle le morde ? Elle se verrait transformée en descente de lit tel un vulgaire animal ! Remarque elle n’était qu’un vulgaire vampire y avait-il ne véritable différence notable ? Elle secoua la tête, tout cela la travaillait trop elle n’arrivait plus à mettre en ordre ses idées… Que faire ?! Elle ne pouvait pas le lui dire, cela serait trop humiliant…
Faire un geste déplacé ? cela laissait sous entendre qu’elle ne le laissait pas indifférent non plus ? Etait ce pareil pour lui ? Non, Xaphane il ne fallait pas imaginer quelque chose quand il n’y avait rien à imaginer… Il ne pouvait pas avoir des sentiments pour un vampire, déjà qu’il était étonnant qu’un vampire en ai il ne fallait pas rendre la situation encore plus bizarre… Elle secoua la tête. Non ce n’était pas possible…Et comment cela serait-il arrivé ?! Si jamais elle s’approchait trop de lui, admettons qu’il n’y ai une quelconque relation, qu’est ce qui prouverait qu’elle se retiendrait de ne pas le mordre ?! Qu’est ce qui arriverait après ? Elle se ferait torturée par Yûka et ce jusqu’à la fin des temps…
Finalement elle tourna la tête vers Staal qui ne savait trop comment agir lui non plus, cela se voyait bien. Il ne savait quoi dire, quoi faire, et sûrement se posait les mêmes questions qu’elle ? Finalement elle se remit à regarder devant elle et lâcha :

- Est ce que je te laisse indifférent ?

Comme ça sans plus d’explication. D’un côté elle espérait que la réponse serait « oui » cela arrangerait bien les choses car au moins tout serait clair, net, et il n’y aurait pas d’autres alternative à Xaphane que de se renfermer et de ne plus penser à ces choses stupides qui ne lui étaient permises. C’est vrai, les personnes mortes, physiquement, ne pouvaient pas se voir aimer quelqu’un… Mais d’un autre côté, elle espérait que la réponse soit « non »… Enfin, de ce côté la, elle serait en plein dilemme et ce serait bien embêtant… Elle se poserait encore une fois une tonne de question.
Et cela ferait retourner Karaï dans le corps de Staal aussi… Rien que pour ça, elle espérait encore plus cette réponse. Ce petit reptile écailleux était encore plus énervant que la normale autorisée pour un parasite.
Finalement elle baissa la tête attendant la sentance.
_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/11/2008 22:55:48    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal n'était pas plus avancé que Xaphane. Certes, elle s'était éloigné et il pouvait respirer plus librement... La situation restait inconfortable. Il savait ce qui se passerait si elle le bouffait, sa mère la ferait "disparaître"... Alors pourquoi s'était elle amusé comme une folle à les pousser à bout, en faisant venir Staal au moment des essayages ou bien en appelant Xaphane "sa copine" ? Sa mère avait décidément l'esprit bien tordu. Un peu comme toutes les femmes, non ? Il jeta un regard à Xaphane. Elle aussi, elle était bien incompréhensible... Il se gratta la tête, perplexe. Franchement, il n'aurait pas pu trouver autre chose qu'un vampire ? Mais quel boulet... Pourquoi ne pas se contenter de quelqu'un de normal, hein ? Bon, il s'était déjà posé ses questions.

Pendant un moment, il cru avoir mal entendu. " Est ce que je te laisse indifférent ? " Mais qu'est-ce que c'était que cette question ? Depuis quand Xaphane avait elle ce genre de pensées ?C 'était surprenant qu'elle se dévoile ainsi... Il ne s'y attendait pas vraiment. En fait, c'était tellement inattendu qu'il sembla avoir buggué. Puis il se rappela - enfin- que Xaphane attendait une réponse et que l'attente était surement pénible pour elle. Qu'elle que soit la réponse qu'il fournirait, elle serait "douloureuse". Il se pinça les lèvres. Il s'était déjà à moitié dévoilé, mais si elle posait la question, c'est qu'elle voulait une réponse sure. Il mit encore quelques secondes à choisir les mots. C'était encore plus difficile, vu l'état dans lequel il se trouvait...

- Eh bien, euh... Non, tu ne me laisses pas indifférent.

Encore une phrase révélatrice de lâchée. Si avec ça elle ne comprenait pas... Il se tourna vers elle et hésita un moment. Puis finalement, il se décida à la prendre dans ses bras.
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 03/12/2008 23:16:25    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

(En effet tu m’en a donné du kitch !)

Sur le coup Xaphane n’eu aucune réaction je sachant quoi faire… Elle resta la, droite comme un piquet, les sourcils relevés ; il fallait avouer qu’elle ne s’y attendait pas du tout. La vampire chercha pendant un moment quelque chose à dire, quelque chose à faire, à regarder autre que la paroi de la montagne qui était droit devant elle.
Est ce qu’il se rendait seulement compte des risques qu’il prenait ? Oui. Sinon il ne l’aurait pas pris dans ses bras… Enfin ceci était encore à prouver. Mais qu’est ce qu’il y avait à prouver ?! En réalité rien du tout. Ce court échange qu’ils venaient d’avoir était révélateur… Et ça, ils le savaient tout deux. Finalement la vampire commença à se détendre tout en réfléchissant néanmoins à leur problème. Elle pouvait rester avec Staal, mais tôt ou tard elle allait causer l’irréparable et ça elle ne le voulait pas. La vampire resta pour autant dans les bras du fils du feu, pour une fois elle se sentait bien au contact de quelqu’un ; autre que son petit frère.
Finalement elle posa sa tête contre lui, se rendant bien compte que ce qu’elle faisait les rapprochait toujours plus et poserait toujours plus de problème. Ses problèmes allaient leur retomber dessus, et si elle commettait l’irréparable, sur elle. Mais pourquoi Yûka les a laissé seul alors qu’elle savait sûrement pertinemment ce qui allait se passer ? Elle voulait jouer avec eux, avec leur nerfs ? Elle était bien bizarre cette sorcière, mais en plus de manipulatrice, elle était sadique… Xaphane fini par fermer les yeux tout en pensant à de choses et d’autres.

- Tu crois que ta mère à tout manigancé ?Je veux dire… Elle savait parfaitement ce qui allait arriver, c’est sûr. Elle avait dit une fois qu’elle avait vu dans ton futur je crois bien… Ce que je me demande c’est pourquoi. Elle sait les risques que cela comprend, et ce que cela entraînerait… Par plaisir ?Et toi tu sais ce que cela entraîne ? Je veux dire…

Elle ne fini pas sa phrase ; elle savait bien que si elle le disait cela allait arriver fatalement au fait qu’ils ne seraient plus proches, ce dont elle ne voulait pas. Malheureusement pour eux, il était indéniable que Xaphane ressentaient des sentiments bien supérieur à de l’amitié pour Staal. Et l’expression « avoir le béguin » était bien un euphémisme. Elle souri finalement à ceci, tout cela était peut être calculé par la sorcière justement pour qu’ils soient ensemble… Destin ou hasard ? La vampire fini par éclater de rire ; un rire dont elle n’arriva pas à se débarrasser…

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 07/12/2008 22:03:19    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

(muahahahaha !)

Staal fut assez surpris que Xannou se laisse faire, qu'elle ne se débatte pas en lui disant qu'il était complètement taré. Il était conscient qu'il prenait des risques, mais après tout, "flirter avec le danger", c'était son truc... Peut être qu'il se réveillerait dans quelques jours avec deux petits trous rouges dans le cou, et sa mère serait alors folle de rage. Evidemment, le premier à devoir être puni, ce serait lui... Il haussa un sourcil lorsqu'elle lui révéla que l'infernale Yûka avait regardé dans son futur... Comment avait elle osé faire ça ? N'y avait il pas un tabou interdisant de regarder dans le futur des gens ? Enfin, peut être y avait il une exception pour les personnes de la famille... Malgré tout, cela signifiait peut être quelque chose.

- si elle a vu dans mon futur, elle a peut être vu que ça ne se terminerait pas de façon négative... Et ça serait ce pourquoi elle ne s'inquiète pas.

Un rapide sourire passa. Oui, peut être que Yûka avait vu que ça se passerait bien.. qu'ils allaient trouver une solution. Ou que tout simplement, ils décideraient d'en rester là... Mais d'un côté, ça serait assez surprenant. En tout cas, ça ferait très bizarre de reprendre sa vie d'avant sans se chamailler avec Xaphane.. Car bien sur, s'ils décidaient d'en rester là, ils allaient surement s'éviter. Enfin, Staal préféra chasser ses mauvaises pensées de sa tête... Elles furent remplacée par une idée un peu folle, que Xaphane allait surement refuser en hurlant.

- Et si tu me transformais en vampire ?
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 07/12/2008 23:08:55    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane était restée détendue jusqu’au moment où Staal lui proposa de le transformer en vampire… automatiquement, la vampire se figea sur place, sentit ses muscles se contracter et vivement elle se retourna finissant par une magnifique gifle sur la joue gauche du fils du feu. Tout de suite après elle recula allant se placer plutôt loin de Staal, les muscles toujours tendus… ce qui était normal étant donné qu’elle était tendue… Enervée aussi. Comment est ce qu’il pouvait lui demander une telle chose ?! Xaphane avait énormément souffert lors de sa transformation et même après pour se retenir de ne pas boire le sang des personnes…. Mais ceci était encore secondaire, cela passait, ce qui ne passait était le fait de penser qu’on avait plus d’âme, qu’on était ni mort, ni vivant, qu’on était entre les deux sachant pertinemment qu’on ne mourrait jamais et qu’on voyait passer les générations se demandant peut être comment était la mort… Le changement physique aussi… Xaphane avait à présent la peau plus dure que du marbre, aussi froide que cette pierre, et indestructible. Ce qui n’était pas vraiment plaisant… Certes être indestructible, est plutôt avantageux, mais se voir avoir la peau toute blanche, change d’un jour à l’autre était plutôt traumatisant… Et cela allait de toute manière mettre le doute sur les gardiens.
La tête baissée, les jambes ramenées vers elle entourées de ses bras elle réfléchissait, puis fini par relever la tête et la tourna vers Staal le regard glaciale.

- Comment peut-tu me demander une telle chose… je savais bien que c’était stupide ce que j’avais fait… Et pourquoi tu voudrais que je te morde ? Tu sais bien ce que va faire ta mère… Et même si elle le savait, je ne veux pas t’infliger ça… Et pourquoi ? Tu es déjà doté d’une longue vie… En fait, il vaudrait mieux ne même pas qu’on soit proche, c’est trop dangereux…

Xaphane réfléchi un moment.

- Est ce que tu sais au moins ce qu’entraîne une morsure ? Tu va être dépendant à vie, si on peux qualifier ça d’une vie, d’une chose indispensable et qui t’oblige à tuer… Tu veux vivre de cette manière la ? Et qui plus est… Tu n’as plus d’âme… Si un vampire meurt, je ne sais pas ce qu’il devient… Mais rien de bon…

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 14/12/2008 19:19:33    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal s’était raidi en attente de la baffe, car il se doutait qu’il allait y avoir droit et qu'elle ne serait pas petite. Il ne fut pas déçu du voyage, et ses oreilles sifflèrent pendant au moins cinq minutes, pendant lesquelles il se frotta activement la joue. Cette dernière le cuisait comme si on avait posé un grill dessus et il devinait qu’elle devait être aussi rouge qu’une tomate bien mûre. Ça lui rappelait des souvenirs, tiens... Ça faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas giflé. Mais il ne regrettait pas d’avoir dit ce qu’il avait dit... Il ne voyait pas d’autres solutions. Demander à Yûka une potion ou un sort quelconque pour que Xaphane ne risque pas de le mordre ? Bien sur... Et quel prix ferait-elle payer ? Le deuxième œil de Staal ? Il en avait encore besoin.

Quand elle eut finit de parler, il réfléchit quelques minutes la tête penchée sur le côté, le temps d’aligner dans sa tête tous les arguments qu’il allait lui opposer. Il en avait pour tout ce qu’elle venait de lui lâcher, mais elle allait surement à son tour tous les contrer... Eh oui, parfois, Staal arrivait à réfléchir un tant soit peu. Dieu soit loué ! Enfin, il redressa la tête et fixa le coin d'ombre dans lequel s'était réfugié Xaphane. Etait elle loin ? Il n'arrivait pas vraiment à voir...

- A t’écouter, moi non plus je n’ai pas d’âme : je te rappel que je suis aussi immortel que toi. Yûka et moi, on dit que j'ai "une longue vie", mais je ne mourrai probablement jamais. Je suis né sans âme, en somme... Et de toute façon, si j’en avais une, je pense que je filerai tout droit aux Enfers. Je préfère largement disparaître tout court plutôt que de souffrir je ne sais quel torture diabolique... Quand à la soif de sang... Je suis sur que si je laissai définitivement mon œil gauche à Yûka, elle accepterait de faire quelque chose.

Il resta silencieux pendant un moment et se gratta la tête, examinant ses cheveux noirs tout en réfléchissant. Après tout, s'il avait proposé ça, c'était en partie pour la débarrasser de son envie de la mordre. Certes, Yûka aurait trouvé une multitude d'autres raisons beaucoup moins nobles...

- Quand à Yûka, elle sera surement très contente de voir un mixte Fils du feu - sorcier - vampire.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 14/12/2008 23:06:57    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane resta un moment pensive puis plissa les yeux. Décidément il la cherchait ! Comment pouvait-il lui demander une telle chose ? Certes cela arrangerait beaucoup de problèmes les concernant, mais pour autant elle n’arrivait pas à se décider. Est ce que c’est vraiment ce qu’elle voulait ? En faisant cela, cela sous entendait déjà qu’elle devait s’occuper de Staal pendant un certain temps pour voir s’il arriverait à se contenir du sang. Ensuite, cela laissait sous entendre qu’ils seraient liés d’une certaine manière…Est ce qu’elle était bien sûre qu’elle voudrait passer le reste ou au moins très longtemps avec Staal ? Plusieurs centaine d’années ? Il n’y avait qu’à voir Yûka pour comprendre que c’était difficilement possible… Et comment pouvait-elle être sûre ? Elle ne comprenait toujours pas très bien ce qui lui arrivait… Enfin si elle tenait plus à Staal que normal… Voir mais beaucoup plus que normal, mais de là à être sûre de vouloir rester avec lui… Rien n’était moins sûr !
La vampire secoua la tête, non elle ne pouvait pas faire ça… Et comment prendraient les gardiens le brusque mouvement d’apparence de Staal ? Certes, on pouvait supposer qu’il ne changerait pas d’apparence, avec son cocktail sanguin peut être qu’il y aurait une petite réaction chimique adééneuse qui empêcherait à ce petit fils de sorcière de changer… Pour autant ils ne pouvaient courir un tel risque ! En admettant qu’il ne changeait pas d’apparence ; il restait toujours ce problème de peau soudainement blanche on je sait comment, pourquoi, et dans quelles circonstances une telle chose pouvait se produire ! Ils ne pouvaient tout simplement dire qu’ils avaient passé une petite semaine dans les grottes, voir même beaucoup plus ! Ils allaient penser des choses… dont elle ne préférait même pas penser. Non que ça la gênait, mais plus qu’elle préférait ne pas y penser.
La vampire fini par baisser la tête. Elle avait envie de se lever, de frapper dans les murs, mais avaient un peu peur de tout fracasser autour d’elle. Y compris Staal bien qu’elle savait pertinemment qu’il pouvait se défendre tout seul.

- Si je n’ai pas d’âme c’est en grande partie par le fait que j’ai été transformée. Si jamais je meure, si jamais ça arrive un jour, je suis plus vouée aux enfers que toi vous tu. Et… Non je ne peux pas t’imposer ça ! Et … Le fait que tu doive boire du sang, ne s’arrangera pas avec le fait que tu donnes ton œil à ta mère ! Et je refuse que tu le fasse – pas que ça ne te donne pas un magnifique petit air mystérieux – mais cela ne s’arrangera sûrement pas avec ça ! C’est une manière de se nourrir, tout à fait normalement… Et pour commencer, tu devra aller dans la forêt, le sang que me fourni ta mère ne convient qu’au bout d’un certain temps… Non, ce n’est vraiment pas le moment ou même la chose à envisager…

D’un autre côté, passer « le restant de ses jours » avec Staal lui plaisait fort bien. Mais arriverait-elle ? Il ne fallait pas oublier que Xaphane ne s’était attachée à personne depuis le jour où elle avait été vampirisée, et elle ne savait pas si elle serait capable de rester attachée à quelqu’un aussi longtemps. Et qu’est ce que c’était que cette histoire de merveilleux mixte sorcier – fils du feu – vampire ?! Et si justement l’apport du « venin » de vampire se répandant dangereusement dans ses veines et le tuait sur place ? Peut être que son côté sorcier ne le supporterait pas ? Comme elle ne supporterait pas le fait de le tuer… Mais d’un autre côté elle était de plus en plus tentée à le mordre…
Xaphane mit sa tête entre ses deux jambes ramenées vers elle, et mit ses mains dessus étouffant un cri. Elle ne savait plus quoi faire… Pour la première fois depuis ses nombreuses années de vampire elle sentit une larme couler sur ses joues. C’était donc possible ?

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 20/12/2008 22:32:49    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Pendant que Xaphane réfléchissait à des questions hautement philosophiques, Staal se demandait pourquoi il attachait autant d’importance à devenir un membre du « peuple de la nuit ». Peut être que son esprit de contradiction se révoltait contre le refus de Xaphane et lui faisait chercher toutes sortes d’arguments pour lui donner tord... La seule chose qui le gênait vraiment dans l’idée de devenir un buveur de sang, c’était l’apparence. Il allait probablement changer, avoir une peau plus dure et plus pâle ou quelque chose dans ce genre là, mais il ne savait pas à quel point il serait différent d’avant... Il savait que des sorts le protégeaient, soit en tant que Sorcier soit en tant que fils du feu ; cependant, est-ce que cette magie annulerait les effets de la transformation ? Peut être allait il devenir un ‘demi-vampire’, comme dans le film Blade. Mais ça lui semblait peu probable... Et puis, il y aurait toujours le problème de la soif, un truc surnommé de « pas cool ». Il releva les yeux lorsque Xaphane parla, et son sourcil se souleva en signe d’interrogation.
- C'est-à-dire que... Je ne parlai pas de supprimer définitivement mon envie de sang et de revenir à un régime alimentaire normal. Je pensais plus à l’atténuer assez pour que je ne saute pas sur la première personne venue dans des buts sanguinaires. Quand à ton temps d’adaptation... N’est il pas simplement dû au fait qu’avant, tu buvais un autre sang ? Personnellement, je n’aurai pas à m’habituer, puisque le sang fourni par Yûka serait le premier que j’ingurgiterai.
Si la situation n’avait pas été ce qu’elle était en ce moment, il aurait surement sourit d’un air fier et déclaré qu’il admirait vraiment son propre sens de la répartie. « Vraiment, je suis trop génial... ». Mais voilà, son interlocutrice était Xaphane, une redoutable et redoutée combattante et il était censé la convaincre de faire quelque chose qu’elle refusait catégoriquement de faire... Puis, sans qu’il ne sache pourquoi (ou peut être le savait il mais il refusait de l’admettre, soit parce qu’il ne pensait pas être suffisamment important pour provoquer ça, ou parce qu’il en ressentait une certaine gène. Mais c’est peut être aussi parce qu’il est stupide...), Xaphane se mit à pleurer. Certes, Staal avait déjà provoqué quelques crises de larmes chez ces demoiselles, mais généralement, il l’avait fait volontairement et il en ressentait une certaine fierté. Alors que là... Il ne savait absolument pas quoi faire. Il voulait bien affronter le terrible monstre qui rôdait dans les souterrains, voire même plusieurs, mais consoler une fille semblait être au-dessus de ses moyens.
Ces quelques réflexions ne prirent que quelques secondes... Puis il décida de s’approcher, en espérant qu’elle ne fuirait pas en lui hurlant qu’il était de toute façon fou, stupide et de surcroît arrogant. Bref, quelqu'un de tout à fait repoussant et qui frôlait le niveau zéro de l’intelligence. En y repensant, il n’avait jamais vu Xaphane pleurer... Crier, soupirer, grogner, marmonner, voire même sourire et rire, mais ça... ça semblait presque trop féminin pour Xaphane (à rajouter à la longue liste des défauts de Staal : machiste).
Il s’assit à côté d’elle et resta là, ne sachant pas quoi faire de ses dix doigts. La toucher risquait, selon lui, de provoquer une catastrophe, comme une seconde baffe.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 09/12/2016 23:10:42    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> La bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 3 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com