Le pensionnat des Eléments Index du Forum

Le pensionnat des Eléments
Vous êtes un élève... Un élève pas comme les autres, dans un pensionnat pas comme les autres... Et dans un univers pas comme le nôtre !Ici, à Mist, vous contrôler un élément : Terre, Air, Feu ou Eau ; et vous allez apprendre à bien vous en servir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> La bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 03/09/2009 15:55:42    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane ne comprenait plus rien. Pourquoi est ce qu’il faut toujours que tout soit gâché ? Ils étaient bien dans la grotte, la vampire voyait sa longue et interminable vie changée, ils étaient sortis pour prendre l’air et pour « s’amuser » - si on pouvait considérer que faire la course était s’amuser , bref la vie paraissait pour une fois magnifique pour elle et ce professeur venait tout gâcher pour on-ne-sait-qu’elle-raison ! La vampire avait prouvé plus d’une fois qu’elle ne pouvait pas faire de mal à Huro et empêchait Staal de faire la moindre bêtise alors pourquoi venait-elle l’embêter et gâcher son plaisir ? Elle avait prouvé son self contrôle. La vampire restait plantée à l’endroit où elle s’était arrêtée, elle abaissa les bras et les épaules et pendant un court instant elle parue comme désemparée. Un coup de vent serait susceptible de la faire tomber.
Yuna semblait changée et d’ailleurs, où était son ami, le professeur du feu ? Peut être était-il plus loin à surveiller au cas où. La jeune femme ne savait visiblement pas vraiment ce qu’elle risquait face à deux vampires dont un jeune qui était encore véritablement dangereux et difficile à contrôler. Certes, Xaphane savait y faire, mais s’il prenait la véritable envie à Staal d’égorger quelqu’un, il serait possible que la vampire ne puisse pas le retenir. Ca, naturellement, le fils de la sorcière, ne le savait pas.

- Attendez… Cela fait plus de 100 ans que je suis une vampire et je n’ai mordu qu’une et seule personne par vengeance et ceci était mon premier jour de monstre. Jusqu’ici, je me suis contentée d’animaux ce qui me convient parfaitement alors croyez moi que je ne vais pas me mettre à mordre Huro pour mon simple plaisir !

Peut-être avait-elle fait une bêtise en disant qu’elle avait mordu qu’une et seule personne, d’autant plus si c’était par vengeance… Déjà parce que c’était que partiellement vrai – elle avait mordu quelques gardes pour les neutraliser et pour se redonner de vraies forces, mais elle les vidait de leur sang et ils ne méritaient pas de vivre – et ensuite parce qu’il était probable que Staal se pose des questions sur l’identité de la personne. S’il apprenait qu’il s’agissait de son ex-fiancé d’époque, ce serait tout de même assez embêtant.
Staal ? Oui, il était possible qu’il pète les plombs de temps à autres, si l’appel du sang était trop fort mais la vampire était la pour surveiller et au pire des cas, Yûka les surveillait probablement à distance tant leur vie était palpitante. Cette sorcière avait peut être des bons côtés finalement.

- Staal ? Il a beau être un peu stupide en apparence, il est assez intelligent pour ne pas se jeter sur Huro, et s’il le faisait je serais la. Je l’ai peut être transformé mais je sais ce que cela produit comme problèmes et je serais la pour veiller sur lui ainsi que sur Huro pour que rien ne lui arrive ! Yûka est la pour veiller à ce que Staal est la nourriture nécessaire pour qu’il n’y ait pas ce genre d’incidents. Et…

Malheureusement – ou peut être heureusement – la vampire ne pu terminer sa phrase car au loin elle entendit du bruit. A peine ils avaient entendu cela que Staal et elle s’étaient tournés vers l’endroit, sur le qui-vive. On pourrait penser que, comme la force, l’ouie des vampires disparaissent avec le temps, mais cela n’était pas le cas. Du moins pas pour Xaphane, aussi avait-elle entendu la provenance de l’intrus aussi rapidement que son ami. Comme tout humain, Yuna avait mis un peu plus de temps que les deux « adolescent » pour comprendre la raison de leur raideur, lorsque enfin l’inconnu finit par se trahir en marchant sur une branche. Vu le bruit que cela faisait, la vampire déduisit que c’était une personne de petite taille, et se releva rassurée lorsqu’elle conclu que ce n’était pas un gardien. En revanche, l’attitude du professeur alarma un peu la vampire qui se demanda ce qui s’était passé pendant ces quelques semaines où les professeurs étaient temporairement absent pour « affaires ». Finalement, Huro se montra d’entre les fourrés et regarda autour de lui de son regard innocent et paru un peu étonné de leur présence ici. Son chapeau sur la tête était à la limite de tomber par terre et Xaphane voulu se jeter sur lui pour le prendre dans ses bras tant le voir lui faisait plaisir, surtout en cet instant. La vampire se tourna alors vers Yuna.

- Allez le lui dire alors.

Et elle finit par se blottir dans les bras de Staal, elle ne préférait pas voir le regard de l’enfant.

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/09/2009 15:55:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 06/09/2009 21:20:18    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Yuna semblait se méfier de tout et de tout le monde. Elle scrutait Xaphane et Staal d’un air fiévreux et elle semblait malade. Les arguments de la vampirette, elle ne semblait pas les écouter, encore moins les comprendre. Plus le temps passait, plus elle semblait mal. Sa peau, déjà claire, semblait encore plus pâle qu’avant. Une étrange lueur brillait dans ses yeux cernés. Peut être la fièvre... Qu’avait elle fait, ces derniers temps ? Staal y réfléchissait, ses sourcils noirs légèrement froncés. C’est ce moment que choisi le petit albinos, sujet de la dispute actuelle, pour surgir des fourrés, avec son petit air innocent habituel sur le visage. Sa tante le regarda, son expression passant de l’attitude méfiante à la surprise. Elle descendit de sa branche et alla prendre son neveu dans les bras. Xaphane, comme si elle ne voulait pas voir cela, se réfugia dans ceux de Staal. Ce dernier était un peu perdu (en plus on venait de dire qu’il avait l’air débile). Huro regardait autour de lui avec de grands yeux étonnés. Il voulait aller voir Xaphane, lui faire son câlin habituel, lui piquer des objets puis lui rendre parce qu’il ne peut pas s’en empêcher. Mais Yuna l’en empêchait, le serrant dans ses bras.

- Il est tout ce qu’il me reste, avec Renji ! Je ne veux pas prendre de risque, c’est tout...

Huro parvint finalement à se dégager de l’étreinte de sa tante. Il fit quelques pas vers Xaphane et Staal, l’air de ne pas comprendre. Mais il était un gosse intelligent, et après quelques secondes de profondes réflexions, la situation s’éclaira. Il ouvrit la bouche puis la referma, cherchant ses mots. Il remit son chapeau, s’octroyant quelques secondes pour réfléchir en plus. Puis il alla se planter devant sa tante, qui paraissait bien petite, assise sur le sol.

- Qu’est-ce que c’est que ces histoires ? Pourquoi tu dis que Grande Sœur est dangereuse ? Elle ne ferait pas de mal à une mouche – pour peur que ce soit pas une mouche de Gardien !

Le gamin albinos s’approcha de Xaphane, et il était tout juste assez grand pour lui faire un câlin.

- Tu vois, je suis pas mort.

Un sourire enfantin apparut sur son visage. Il lâcha Xaphane, jeta un rapide regard à Staal – qui fut étonné de ne pas avoir une réflexion quelconque de la part de l’albinos, puis retourna vers sa tante. Il l’aida à se relever. Comme Xaphane précédemment, on aurait dit qu’un coup de vent allait renverser la jeune professeur. Son chapeau faillit tomber sous l’effort... Yuna ne posait pas lourd, certes, mais Huro n’était qu’un enfant ayant fêté récemment ses 12 ans (mais il faisait toujours 10-11 ans et ne paraissait pas décidé à grandir).

- Vous voulez bien m’aider à la ramener dans sa chambre ? Elle a juste de la fièvre. Elle doit délirer depuis tout à l’heure.

Yuna voulu repousser son neveu, mais elle n’y parvint. Staal était étonné : cela faisait 10, peut être 15 minutes qu’elle était là et pendant ce laps de temps, elle semblait s’être épuisée. Pourtant, ils n’avaient fait que parler. Certes, elle s’était amusé a grimper sur un arbre mais ce ne pouvait être cela qui l’avait épuisée ainsi... Staal plaqua un baiser sur la joue de Xaphane avant d’aller aider Huro à soutenir Yuna. Celle-ci lui jeta un regard méfiant, mais elle ne dit rien. Elle semblait capable de marcher, mais Huro et Staal voyaient bien que son équilibre était plus que précaire.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 08/09/2009 21:13:37    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane était un peu étonnée de l’attitude du professeur, il fallait bien l’admettre. La vampire, qui s’était réfugiée dans les bras de son ami, n’avait pas réellement pris conscience que Huro s’était approché pour lui faire un rapide câlin et ainsi forcer Yuna à admettre qu’elle ne lui ferait rien. C’est vrai, en soit, elle ne ferait pas de mal à une mouche sauf si c’était un gardien, qui plus est avait un goût atroce. Oui, il ne lui restait plus que Renji et Huro, tout comme il ne restait plus que Staal et le jeune albinos à la vampire et c’est pourquoi elle comprenait tout à fait la jeune prof’. Par ailleurs, qu’arrivait-il à cette dernière ? Depuis qu’ils s’étaient vue, la professeur avait l’air de s’être fatiguée, d’être dans un état second. Si Xaphane poussait son ouïe un peu, elle entendait le cœur de la jeune femme essayer de battre le record du nombre de battements en une minute.

Staal la quitta pour aller soutenir le professeur le temps e la raccompagner à sa chambre. Qu’est ce que les gardiens ont-il osé lui faire pendant ces semaines d’absences ? Tous avancèrent de quelques mètres, Xaphane dans ses pensées qui essayait de comprendre ce qui arrivait à Yuna et Huro et Staal soutenaient cette dernière qui ne disait plus rien. Elle semblait fiévreuse et faible. C’est alors qu’une ombre se faufila entre les arbres. Aussitôt, la vampire s’arrêta net, s’attendant à voir un gardien apparaître mais finalement elle se détendit lorsqu’elle vit que ce n’était que Renji. Celui-ci s’avança avec son regard méfiant habituel mais aussi fatigué. Lorsqu’il vit que Staal et Huro soutenaient Yuna, il s’approcha rapidement, foudroya le fils de la sorcière du regard et pris la jeune femme dans ses bras, comme une mariée. Il baissa son regard vers elle, l’air inquiet et triste.

- Ne vous inquiétez pas… Elle est fatiguée… les gardiens lui en ont fait voir de toutes les couleurs…

Lui aussi, il avait l’air changé : tout comme Yuna, il avait l’air pâle et avait un peu maigris. Son visage était tiré et onvoyait qu’il n’avait pas dormis depuis longtemps. De plus, il portait une sorte de bonnet qui cachait ses cheveux qui paraissaient presque inexistants. L’attitude qu’il avait eu vis à vis de Staal en disait long sur son avis sur son ancien élève. Il n’était plus le même, et cela lui faisait un peu peur. Même s’il ne portait pas entièrement Huro dans son cœur, cela n’empêchait pas qu’il soutenait Yuna en tout point.

- Venez, il faut rentrer. Les gardiens risque d’arriver, ils patrouillent dans la forêt assez régulièrement à la recherches de petits délinquants tels que vous.

Renji regarda encore un moment Yuna puis parti à grandes jambes pour rejoindre le pensionnat qui n’était plus très loin à vrai dire. Le grand bâtiment avait changé en quelques mois et il n’était plus l’habitacle accueillant de tout ces élèves venu de perpette les oisillons… Maintenant, les élèves avaient peur d’entrer avec tout ces gardes devant, ces autres bâtiments autour pour les « surveiller » et les empêcher de partir. Enfin, de fuir plutôt. Le professeur du feu avançait avec les élèves derrière lui d’une démarche assurée. Ils passèrent entre les gardes qui les regardaient d’un air méfiant. L’un d’eux avança vers eux et bizarrement, Renji se disait qu'ils ne pourraient pas rentrer si facilement que ça dans leur "maison"...

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 11/10/2009 14:00:12    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal et Huro n’avaient pas fait quelques pas qu’un nouveau personnage fit son entrée. Le Fils du Feu cru d’abord avoir à faire à un autre gardien – encore – mais il ne s’agissait que de Renji. Ou plutôt, il supposa que c’était lui, tant il avait changé ! Il s’empara de Yuna, non sans avoir lancé un regard noir au fils de la sorcière, qui fronça les sourcils. Staal commença sérieusement à en avoir marre d’être perçu sans cesse comme un délinquant, un vaurien, alors qu’il n’avait pour le moment rien fait. Diantre… Il se demanda comment le professeur pouvait encore porter Yuna, tant il semblait diminuer. Huro hésita un moment puis, comme sa tante était inconsciente, il alla rejoindre Xaphane avec Staal. L’albinos ne fit aucun commentaire, se contentant de prendre la main de sa grande sœur. Il était inquiet, autant pour yuna que pour sa « famille d’adoption. Ils arrivèrent bientôt devant le pensionnat, mais ce dernier était surveillé par des gardiens… Staal se demanda s’il résisterait à l’appel du sang. Un petit gardien au visage sévère s’approcha. Il semblait être le chef de la petite escouade. Il fixa intensément les élèves et leurs anciens professeurs, de ses petits yeux noirs.

- qu’est-ce que vous faisiez dans la forêt, vous ?

Il avait l’air terriblement méfiant… Huro s’avança, prenant son ai le plus enfantin et le plus terrorisé possible. Il ressemblait en tout point à un petit garçon ayant vu quelque chose de vraiment terrifiant… Il regarda d’un air implorant le gardien, qui recula d’un pas, les sourcils haussés. Il se méfiait apparemment du garçon…

- Je me suis perdu, monsieur le Gardien… Je savais plus où j’étais ! Mes amies et ma tante sont venus me chercher… Mais ma tante est tellement fatiguée… Elle a fait un malaise…

Il commença à sangloter comme n’importe quel jeune enfant. Le Gardien soupira, apparemment gêné. Les autres gardiens ne regardaient pas, trouvant surement le spectacle pitoyable. Huro alla prendre la main de sa tante, tout en continuant de faire semblant de pleurer. Staal se tenait légèrement à l’écart, avec Xaphane, et il s’efforçait de ne pas sentir l’odeur des Gardiens. Même si celle-ci n’était pas franchement appétissante, c’était déjà trop pour un jeune vampire peu habitué à l’abstinence. Il était soulagé que Vlad ne fût pas dans les parages, ce fouineur l’aurait sûrement percé à jour. Pour un gardien, il n’était pas trop débile. Après bien sur, comparé à la vraie moyenne, il était profondément stupide. Le gardien finit par les laisser passer, trop agacé par les pleurs de Huro pour chercher à discuter. A peine rentrés dans le hall désert du pensionnat, le jeune albinos cessa sa comédie. Le petit groupe se réunit au milieu de la pièce..

- Que fais t-on ? Demanda Staal. Il vaudrait mieux l’emmener à l’infirmerie…

Il désigna du menton Yuna. Il préféra ne pas dire son nom, il ne savait pas comment réagirait Renji. Staal ne voulait pas provoquer d’incident diplomatique… Il voulait surtout rentrer dans sa « chambre » et se reposer. Enfin, autant qu’un vampire a besoin de se reposer… Après, il irait peut être voir sa mère. Ou alors il resterait avec Xaphane, si cette dernière n’en avait pas assez de sa compagnie. Il regarda Huro, qui continuait de tenir la main de sa tante. Il ne savait pas si l gamin suivrait Renji ou bien s’il prendrait le même chemin que Xaphane. Ou alors, il irait piquer des trucs en cuisine, comme toujours… D’ailleurs, Staal était presque sur que le cleptomane avait volé quelque chose au gardien ventripotent. Une sorte de bracelet brillant, certes inutile, mais cela ferait toujours les pieds au petit homme d’avoir « perdu » quelque chose.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 08:41:28    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> La bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Page 8 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com