Le pensionnat des Eléments Index du Forum

Le pensionnat des Eléments
Vous êtes un élève... Un élève pas comme les autres, dans un pensionnat pas comme les autres... Et dans un univers pas comme le nôtre !Ici, à Mist, vous contrôler un élément : Terre, Air, Feu ou Eau ; et vous allez apprendre à bien vous en servir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ?
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> La bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 12/10/2008 20:01:16    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal venait de battre son record, mais il ne savait pas s'il devait en être fier ou non... En effet pour la première de sa vie, il était resté dans une bibliothèque plus de deux heures de suite sans même aller se plaindre à la bibliothécaire en disant que ça puait trop le renfermé. Alors, ce vanter de ce genre d'exploit... ça faisait un peu pitoyable. Staal lâcha un ricanement et reprit sa lecture. Il était tombé sur un livre qui parlait des sorciers, et c'était assez bizarre de voir que le livre qualifiait, en tant que fils de sorcière, de "raté". Il n'avait aucun pouvoir "supplémentaire", son seul bonus était sa longévité. Certes, sa mère lui avait une fois dit qu'il était possible que quelques pouvoirs apparaissent plus tard, car il fallait une certaine maturité, mais il en doutait sérieusement. Peut être n'en voulait il pas, parce que cela impliquait un enseignement spécial, que lui fournirait sa mère... Et prendre des cours avec cette harpie était bien le dernier de ses souhaits.

Le fils du feu finit par se lasser de ce livre où l'on ne consacrait à son statut que quelques lignes, qui ne faisaient que dire qu'il était une sorte de raté qui ne devrait pas exister... Comme quoi les sorciers ne devraient se reproduire qu'entre eux. N'importe quoi, en somme. Il reposa le livre sans aucune considération pour l'ouvrage. C'était le genre de truc qu'il aimait bien brûler... Mais il avait vu quelques Gardiens qui naviguaient entre les rayons, comme paumés au milieu de cet univers de culture. Ou bien tout simplement au milieu de cet environnement de "mutants", d'êtres immondes qu'il fallait éliminer ? Il haussa les épaules et continua de parcourir les rayons de la bibliothèque. Les Gardiens avaient, à leur arrivée, enlever tous les livres qui devaient aider les élèves à combattre. Une fois, un élève avait été pris avec un livre "interdit"... On ne l'avait jamais revu.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 12/10/2008 20:01:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 25/10/2008 23:54:25    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane entra dans la bibliothèque un lourd sac à son épaule droite et regarda autour d'elle. Automatiquement elle vit quelques gardiens qui rodaient entre les rayons quasiment vide de cet endroit qu'elle désertait généralement avec le plus grand soin. Mais la, elle n'avait pas le choix, ne pouvant pas aller autre part que le pensionnat car ne pouvant sortir de cet endroit qui était alors maudit elle ne pouvait faire que se balader dans les couloirs. Mais l'ennui est qu'elle se faisait suivre à tout moment et forcément cela l'énervait.
Pensant qu'il y aurait moins de monde dans la bibliothèque elle y alla... Grave erreur il y avait tout autant de gardiens qui parcourait les rayons... Décidément ils étaient partout. Elle lança un rapide coup d'oeil à la bibliothécaire qui ne prit pas la peine de la regarder et finit par avancer pour aller entre quelques rayons regarder rapidement ce qui restait des livres "autorisés" à lire... On se croirait dans une ancienne époque où l'on brûlait les livres désignés comme contre le gouvernement... n'importe quoi.

La vampire continua d'avancer doucement prit un livre au hasard, un livre de géographie de l'île visiblement encore possible d'utilisation. C'était un gros livre, sûrement relatant la géographie complexe des lieux à la fois sur les régions, les villes, la population mais aussi sur les changements de l'île depuis des millénaires... Elle sourit rapidement. Xaphane le prit et alla s'installer à une table lorsqu'elle vit Staal.
N'étant pas plus que ça emballée par le fait qu'il y ai tellement de gardiens autour d'elle la regardant - elle en était sûre - d'un air mauvais elle alla se mettre à sa table. Non parce qu'elle avait peur, mais que les gardiens allaient moins voir des élèves en groupes que individuels.
La question qui se posait maintenant à elle était : que faisait Staal dans une bibliothèque ?

La vampire posa son énorme pavé sur la table et s'assit en arborant un petit signe de tête au fils du feu lorsqu'on posa une main sur l'épaule dure et froide de la vampire qui se retourna...

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 26/10/2008 12:44:01    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal était entièrement plongé dans son livre, une grimace sur son visage indiquant que le contenu du livre n'était pas du tout à son goût. L'auteur devait être un sorcier, vu l'éloge qu'il faisait de sa caste. A l'écouter - ou le lire - les sorciers devraient être les Maîtres du monde grâce à leurs pouvoirs supérieurs, mais ils ne le faisaient pas, bien sur, car ils étaient humble, patati, patata... Il retourna le livre pour voir l'auteur : evidemment, il aurait dû sans douter. L'auteur était un ami proche de sa mère, compagnon de la plupart de ses beuveries... Malheureusement pour lui, il était mort quelques années plutôt; étouffé dans dans un costume de super héros trop petit. Il était surement ivre, à ce moment là... D'ailleurs, pensa Staal, vu que le sorcier en question ne l'appréciait guère (il le suspectait d'être amoureux de sa mère et de le considérer lui, son fils, comme un gêneur), ça expliquait peut être pourquoi il consacrait un long chapitre sur les bâtards, les considérant avec un mépris total...

Le fils du feu allait refermer son livre en ricanant lorsqu'une silhouette bien connue s'avança vers lui pour s'assoir à sa table. Il haussa d'abord un sourcil, puis il eut un de ses sourires typiques : légèrement arrogant, un poil mystérieux et qui donnait généralement des envies de meurtres.
- Eh bien, p'tite Xanou, que fais tu dans un lieu de cultivation ? A ton âge, tout de même...
Il n'alla pas plus loin, bien conscient des Gardiens qui les entouraient et qui, surement, les espionnaient. Staal haussa un autres sourcil (il en a une petite dizaine de rechange) en voyant une petite main d'homme s'abattre sur l'épaule de la vampirette. Celle-ci se retourna, tout en même temps que Staal se leva pour tenter de distinguer l'inconnu. Et puis, être assis au milieu de personne debout, ça donne l'impression d'être inférieur... Il fallait croire qu'il avait en parti hérité de l'orgueil démesuré de sa mère. Dommage. Un Gardien, blond, se tenait devant Xaphane, et il reconnut Vlad, un homme qui n'avait jamais hésité à frapper les filles. Staal eut une grimace en attendant de voir ce que l'homme voulait à la vampirette.

Vlad observa d'un regard indifférent le fils du feu qui semblait être une connaissance de la jeune femme aux cheveux noirs. L'un comme l'autre, il ne les croisait que rarement. Il toisa Xaphane et lui fit remarquer d'une voix glaciale :
-ce livre fait parti des étagères réservées au Gardiens... ça ira pour cette fois, parce que cette organisation de la bibliothèque est nouvelle...
Il remarqua le livre que tenait le Fils du feu et fronça les sourcils :
- ce livre aussi est interdit... DOnnez les moi.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 26/10/2008 23:53:42    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane avait souri rapidement lorsque Staal avait demandé ce qu’elle faisait dans la bibliothèque… surtout lorsqu’il dit cela au niveau de son âge… Elle ne comprenait pas vraiment le rapport mais ce n’était pas très grave et de toute manière elle n’eu pas le temps de dire quoi que ce soit car une main se posa sur son épaule. La vampire se retourna et découvrit son gardien préféré : Vlad.
La dernière fois qu’elle l’avait vu, elle s’était retenue à grande peine de ne pas bouffer crue Staal vu les plaies qu’il lui avait infligé et le sang qui était légèrement présent… Maintenant elle avait envie de se jeter au coup du gardien et de l’étrangler, de le vider de son sang… Mais il y avait trop de monde, trop de témoins… Et cela aurait pu traumatiser Staal également. A vie, déjà qu’elle était longue…
La vampire regarda son livre qu’elle tenait, en quoi un livre de géographie de l’île était réservé aux gardiens ? Elle ne pouvait donc pas connaître la consistance, les changements géographiques, de développement etc. de l’île ? Certes elle en connaissait une partie étant âgée de 100 ans, mais c’est pas avec cet âge la qu’elle allait connaître les changements géographiques de l’île…
Certes on pouvait également se demander ce que faisait la vampire avec un tel livre de géographie… Et bien elle s’intéressait un tant soit peu à la géographie… et elle cherchait aussi un moyen à sortir du pensionnat il fallait l’avouer.
La vampire regarda un moment le livre puis le laissa tomber entre les bras du gardiens ne se gênant pas pour faire peser le poids du livre ; déjà qu’il était un pavé… Puis regarda rapidement Staal qui lui avait un livre sur les sorciers et autres trucs du genre… et visiblement n’aimait pas ce qu’il lisait. Bizarre.

Xaphane recula de quelque pas et regarda encore une fois Vlad.
- Pourquoi un livre de géographie est-il interdit aux élèves et réservés aux gardiens ? Cela n’aide pas plus que ça les élèves dans leur maniement des pouvoirs… enfin surtout que moi je suis de l’eau je vois pas en quoi cela m’aiderais.
Encore en géologie elle aurait pu peut être comprendre en cherchant très longtemps que cela avait peut être un rapport avec d’éventuelles nappes souterraines et que pouf l’eau sortirait pour inonder le dortoir des gardiens pour une vengeance ou autre chose du genre…

Elle se tourna vers Staal ; allait-il passer le livre au gardien ?

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 27/10/2008 21:26:44    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Vlad récupéra le livre que lui donnait Xaphane et, sans aucune expression, il le rangea sous son bras. L'ouvrage pesait son poids, le poids de la connaissance, mais pour un Gardien entraîné comme lui, ça ne faisait aucun problème. Il regarda un moment Xaphane qui venait de lui poser une question, et répondit du même ton, toujours aussi glaciale et inexpressif :
- ça ne vous regarde pas. C'est comme ça, point barre.
Le Gardien se tourna ensuite vers Staal, et il attendit tranquillement que ce dernier lui apporte son livre. Tout en se tournant, il parvint à mettre légèrement en évidence l'arme qui pendait à sa ceinture, et un regard fit comprendre à Staal que le Gardien n'hésiterait pas à s'en servir.

Staal laissa échapper un éclat de rire et s'approcha (il trouvait que le Gardien s'approchait un peu trop de la vampirette) d'un pas tranquille, tout en souriant de sa façon habituelle. Il regardait le Gardien d'un air amusé, puis il lui tendit le livre tellement stupide qu'il était en train de lire. Comme Xannou avant lui, il "lâcha" le livre dans la main tendue de Vlad, qui faillit lâcher le livre. La couverture, épaisse, et le nombre impressionnant de pages rendait le volume terriblement lourd. Le Gardien se redressa, toisa Xaphane puis Staal.
- Dites plutôt que nous n'en savez rien, répliqua Staalinou... C'est ridicule d'interdire des livres comme ceux-là. La géographie... Je me vois bien terrasser un Gardien parce que j'aurais cité les noms des Océans entourant l'île ! Quand à ce livre de sorcellerie... Complètement inutile pour ceux qui ne pratique pas. Et la seule qui pratique, Yûka, connaît déjà tous ses sorts. Votre unique but, c'est de peu à peu tout nous interdire ! Vous ne savez plus quoi faire pour nous briser...
Vlad jeta un regard légèrement supérieur au Fils du Feu, avant de répondre d'un ton sifflant :
- regardez moi ce jeune chien insolent... Qui se croit tout permit parce que sa mère est une puissante sorcière. Oh ! Pardon, était, une puissante sorcière... Il semble que depuis qu'on lui est crevé les yeux, elle ne soit plus capable de grand chose, la pauvre. J'ai même entendu dire qu'elle utilisait son fils pour les travaux ménagers ? Ridicule.
En voyant Staal serrer les poings, le Gardien eut un petit sourire victorieux, avant de reprendre son air indifférent qui lui était habituel. Un point partout... Ce damné Gardien avait compris que l'un des poings faibles de Staalounet, c'était sa mère. Ce qui pouvait paraître étrange, vu la tyrannie que ma sorcière exerçait sur lui. Staal jeta un rapide coup d'oeil à Xaphane, qui elle même semblait furieuse. Rien d'étonnant, quand on la connaissait un tant soit peu... Staal lâcha un soupir et s'apprêta à s'éloigner de ce maudit Gardien.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 27/10/2008 23:38:03    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Seulement il ne pu vraiment s’éloigner bien loin car il entendit soudain un bruit sourd… Normal Xaphane venait de frapper le gardien. Ne voulant pas lui laisser le temps de réagir elle lui enfonça son coude dans le ventre y mettant toute sa force. Par la suite la vampire recula de quelques pas, il ne fallait pas qu’elle en fasse, il ne fallait surtout pas qu’elle fasse couler le sang sinon ce serait fini de sa petite vie « tranquille » dans cette prison… Déjà qu’à présent elle était compromise par ce qu’elle venait de faire. Mais sur le coup, elle n’y avait pas réfléchi. Il l’avait trop énervé à provoquer le fils du feu, à insulter la sorcière qui l’aidait. Certes elle n’appréciait que peux Yûka depuis quelques temps mais ce n’était pas une raison pour rire d’une chose auquel elle n’arrivait pas à trouver une solution. Et lui avoir crever les yeux était vraiment quelque chose d’ignoble…
De plus Xaphane ne pouvait supporter qu’on ridiculiser, humilie, rabaisse quelqu’un par de moyens si stupides et immoraux… La vampire se mit à l’autre bout de la table se doutant plus ou moins que le gardien allait sortir on arme ou quelque chose du genre… Seulement où est ce qu’elle pourrait aller ? Elle ne pouvait pas se mettre à courir à une vitesse hallucinante… Déjà que ses coups plus forts que la normale allaient attirer un peu l’attention… Elle espérait que les gardiens ne sachent pas qui elle était vraiment aussi garder l’anonymat était important… Privée de sang serait la fin.
La vampire recula encore d’un pas lorsqu’elle se rappela que d’autres gardiens étaient dans la bibliothèque… quelle misère.

La vampire lança un regard un peu affolée à Staal ; elle était dans le pétraiiiin…
On le lui avait pourtant répété au moins 100 fois... D'abord réfléchir aux conséquences seulement ensuite elle pouvait frapper... mais pas avant ! C'était trop stupide - bien que cela lui fit un tant soit peu du bien de le frapper... il l'avait trop énervé. On ne frappe pas, et ridiculise pas ses... amis... et insulte pas les mère de ses... amis... comme ça sans répercutions négatives !
Certes Staal aurait peut être pas du parler ainsi à Vlad mais c'était en quelque sorte justifié... Ce genre de personnes ne devraient pas vivre.. Et dire qu'elle se devait obéir à ce genre de personnes stupides, sans cervelles, sans âmes ? Qu'un simple corps obéissant bien sagement comme un toutou aux ordres d'un traître. Remarque, elle n'allait peut être pas devoir obéir encore bien longtemps à cette personne si cela se finissait mal...

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 28/10/2008 13:03:53    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Vlad se releva en étouffant un juron et essuya d'un air désinvolte le sang qui coulait de sa bouche. On lui avait toujours apprit à ne pas montrer la douleur... Il avait l'impression d'avoir été frappé par un champion d'arts martiaux, et pourtant, ce n'était qu'une frêle jeune fille qui lui faisait face... Tout du moins, en apparence. Il fronça un sourcil, méfiant... Sa main glissait d'instinct vers l'arme qu'il portait à sa ceinture, un flingue, bien sûr. Cependant, Xaphane semblait être quelqu'un "d'à part"... Que devait il faire ? La tuer pour son impertinence, ou bien seulement la blesser et la ramener aux personnels du labo ? Pour le moment, une chose était sure, il ferait mieux de dégainer. D'un coup d'oeil, il put voir que la bibliothèque avait été désertée par les élèves et que seuls les Gardiens étaient restés. Tous avaient dégainer et ils attendaient patiemment les ordres de Vladounet.

Staal non plus ne savait pas trop quoi faire... Si sa mère avait été là, sure qu'elle se serait bien marrée de le voir dans cette situation. COmme toujours... Elle le regarderait se débattre dans sa m*rde, attendant qu'il fasse enfin ses preuves.
° Maître...°
Bon sang ! Karaï ! Il l'avait complètement oublié. Le serpent, s'il prenait sa taille "normale", serait surement suffisant pour effrayer quelques Gardiens... Et lui et Xanou serait tranquille pour un moment... Il faudrait surement demander à Yûka ensuite d'effacer au moins la mémoire de Vlad, dont ils connaissaient le nom. Pour les autres Gardiens, se serait un peu plus dur... Enfin bon, de toute façon, sa mère refuserait peut être de l'aider. Puis soudain, Staal se rappela ce que les Gardiens avaient fait à Gol lorsqu'ils avaient remarqué son pouvoir un peu spécial... Jusque là, malgré les températures parfois élevée, il avait toujours réussi à garder son tatouage caché, sous un pull ou un tee-shirt. Mais il n'avait plus le temps de réfléchir, puisque Vlad s'approchait de Xaphane, son arme à la main. Autant profiter de l'indécision du Gardien...

Pour changer, Karaï se décida à apparaître de la façon la plus remarquable possible, c'est à dire avec vacarme et en projetant quelques flammèches sur les murs... Dans le temps, un sort de protection entourait les livres pour les empêcher de brûler (Yûka avait réclamé en échange de pouvoir décorer la bibliothèque, ce qui expliquait bien des choses) et Staal fut quelque peu soulagé de voir que c'était toujours le cas. Et comme il l'avait espéré, les autres Gardiens s'enfuir, surement pour aller chercher "quelqu'un" qui pourrait faire quelque chose... Seul Vlad resta, regardant Karaï de son air toujours aussi indifférent...
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/10/2008 00:43:31    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane regarda un moment Vlad le visage toujours aussi inexpressif ce qui relevait de l’exploit vu le spectacle que leur offrait Karaï ; disons… explosif. Ils avaient eu de la chance que la plupart des gardiens aient quitté la bibliothèque et que le dernier gardien était « hypnotisé » par le serpent ; de ce fait la vampire pouvait se déplacer et reculer un peu. Plus loin elle serai de ce sang, mieux ce serait. En temps normal elle pourrait se retenir sans problème, mais la, étant donné qu’elle avait déjà des envies de meurtres elle avait plus de mal à se retenir. Et elle sentait déjà la douce odeur du sang venir à ses narines…
Non il fallait résister. La vampire recula encore de quelques pas pour s’éloigner le plus possible de cette délicate odeur à laquelle elle était tant sensible. Xaphane fini par se concentrer sur le serpent elle aussi ; pour une fois qu’il lui était d’une aide elle l’appréciait bien… presque trop… hum non ; on ne se jette pas sur le serpent de la taille d’un gros boa…
La vampire se concentra par la suite sur une table au hasard… qu’elle était belle…Pourquoi est ce qu’elle prenait une teinte rouge ? La vampire secoua la tête et marcha hors de la bibliothèque tirant Staal derrière elle ; peu importe si Vlad suivait ou non. Ce qui comptait était qu’elle prenne l’air.
L’ennuis est qu’elle avait oublié que le gardien avec dégainé son arme…
Xaphane ouvrit la porte, sortit tirant Staal hors de la bibliothèque et Karaï sortit en même temps, puis referma la porte derrière elle tenant fermement la poignée pour que Vlad ne sorte pas…
La vampire regardait Staal les yeux un peu vide.

- Vas y ; avance, je te rejoins… Il va se douter que Karaï ne vienne pas de n’importe où, tu va avoir de sérieux ennuis. Rejoins Yûka j’arrive le temps qu’on ai un peu d’avance.

Xaphane lança un rapide coup d’œil à la porte derrière elle ; elle sentait Vlad tambouriner et tirer sur la porte. La aussi il allait se poser des questions sur la vampire.

(pas beaucoup d'inspi... désolée...)
_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/10/2008 22:40:15    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Vlad tourna lentement la tête vers les fuyards, sans faire un geste pour les rattraper. Il était trop occupé à se demander d'où venait ce terrible serpent géant, et pourquoi Xaphane était aussi forte. Il avait bien remarqué que, pour une fille, elle faisait bien trop mal... Même s'il avait connu quelques femmes capable de se défendre aussi bien qu'un homme, aucune n'avait le coude aussi dur. Il en avait encore les intestins tout chamboulés... Il contempla la porte fermée en levant son arme vers le haut, en "repos". D'ailleurs, quand ce serpent était apparue, il lui semblait que le garçon aux cheveux noirs en était fatigué. Il en avait donc déduit que c'était ce type qui avait crée le Serpent... (en tant que Gardien, Vlad ignore à quels clans appartiennent Staal et Xaphane ^^)
Vlad avait donc deux solutions. Il pouvait poursuivre les deux gamins, mais seuls face à une fille trop forte et un type accompagné d'un serpent géant... Mmh, un peu trop dangereux à son goût. Non, le mieux semblait être la deuxième solution : les laisser partir puis revenir plus tard avec des renforts. Moui, c'était mieux... Un sourire de loup apparut sur son visage, et il passa un doigt tendu sur la couverture du livre sur les Sorciers. Il lui semblait avoir déjà vu le gamin aux yeux rouges, avec la sorcière... Ah ! Bien sur ! C'était son fils. Peut être qu'en se documentant, il trouverait deux trois trucs.... Son sourire sembla s'élargir encore..

Staal se laissa traîner dehors comme un paquet de linge sale. Créer un Karaï aussi immense... Il n'en avait plus vraiment l'habitude. Il eut une rapide pensée pour l'autre type fils du Feu, ce Gol, qui créait sans grand effort un grand Dragon. Mais... Ouais, c'est vrai, vu comment il avait fini... Staal eut une grimace. Puis il manqua de s'étouffer lorsque Xaphane lui ordonna de s'enfuir... Conscient des risques qu'il prenait, il rétorqua :
- Hey ! Oh ! J'vais pas te laisser seule non plus avec ce taré, là...
Karaï reprit une taille moins imposante et Staal put respirer un peu mieux.
- A deux, on a plus de chances de mettre ce type au tapis. En plus, il perd du sang... On est déjà dans la merde, alors, si tu commences à bouffer un Gardien...
Staal regarda par le trou de la serrure, au moment ou Vlad s'asseyait tranquillement pour lire. Il se redressa en haussant un sourcil, un peu surpris et pas vraiment à l'aise. Si ce type ne les poursuivait pas... C'est qu'il avait un autre plan derrière la tête. Et Staal n'était pas spécialement pressé de le connaître... ça impliquait forcement la mort de l'un ou de l'autre. En y pensant, le fils du feu pencha légèrement la tête sur le côté, l'air interrogateur. Hum... Le plus urgent n'était pas là.
- Bon, j'sais pas ce qu'il fou mais... Vaut mieux partir et vite !
Profitant de l'occasion, Karaï reprit sa position de tatouage, et Staal s'empressa de déguerpir, traînant la vampirette derrière lui.
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/10/2008 23:26:54    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Xaphane eut juste le temps de regarder par le trou de la serrure de la porte que Staal la tirait à travers les entrailles des couloirs. Visiblement les garçons ne pouvaient laisser une fille se débrouiller seule… Et oui cela pouvait faire mal à la virilité. Quoi que lui, avec Yûka avait du en voir de toute les couleurs ; mais non il pensait que Xaphane ne pouvait pas s’en sortir seule avec ce gardien insignifiant. Enfin du point de vue de la vampire.
Certes elle l’aurait remit à sa place d’une manière peu sympathique étant vidé de son sang ; et cela aurait alerté tout les autres gardiens et il en serait fini de la petite vie gentille de la vampire mais au moins personne n’aurait vraiment causé de problème à Staal. La vampire suivit le fils du feu à travers les couloirs pensant que l’autre gardien allait les suivre : cette histoire n’était pas finie elle en était bien sûre et certaine.
La vampire regardait les couloirs défiler ; au bout d’un des couloirs elle vit une vitre comme dans les églises avec de grands vitraux; ceux ci éclairés par une une forte lumière. Elle ne l’avait encore jamais vu mais ne pu réfléchir bien longtemps dessus car elle continuait d’avancer tirée par Staal.
Quelques minutes plus tard elle revit la même vitre ; et encore une fois. A la quatrième fois elle s’arrêta retenant Staal et le tira vers la vitre.

- Staal… Ca fait au moins la quatrième fois qu’on passe devant ce couloir avec cette grande vitre… Ce vitrail n’est pas normal ; regarde la lumière qui est derrière…

Xaphane retourna prêt du couloir et vit une grande ombre s’approcher ; puis retourna auprès du vitrail et le toucha ; à ce moment là la lumière se fit plus vive ce qui eu pour réflexe de faire reculer la vampire.
La vampire se retourna vers Staal lorsque…

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/10/2008 23:42:57    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal n'avait rien remarqué, comme d'habitude. Il n'était pas le genre de personne à faire attention aux petits détails... A moins que ça ne concerne l'alcool. Quoi que récemment, en ce qui concernait la vampirette, il devenait regardant... Hum, encore un phénomène bizarre qui n'annonçait rien de bon. Il s'arrêta lorsque Xaphane lui dit la remarque sur la vitre. Il haussa un sourcil et regarda autour de lui : dans sa fuite, il n'avait pas trop fait attention... Il lui avait semblé prendre le chemin des combles histoire de se reposer un moment. Seulement, il se retrouvait dans un couloir complètement inconnu et particulièrement long... Qu'est-ce que c'était que ça, encore ?
- M*rde... C'est quoi, ça, encore ?
Soudain (ça, ça correspond à ton 'lorsque' ^^), un long rire lugubre se fit entendre. Staal écarquilla les yeux et se rappela les remarques de Yûka sur des évènements étranges qui se seraient produits alors que ni lui ni Xaphane n'était encore là... A travers une vitre, il distingua, avec beaucoup de mal, la Tour Nord, toujours aussi lugubre. C'était donc bien cet ancien directeur qui leur faisait une de ses blagues à la c*n. Chouette idée... Il voulu tourner la tête, pour voir comment Xaphane réagissait, mais son regard refusait de se détacher de la tour. Il haussa un sourcil lorsque Karaï apparut juste devant lui, rompant l'hypnotisme.
- Cassons nous !
Il rechoppa le bras de Xanounette et repartit vers le fond du couloir. Mais, encore et toujours, les vitres se répétait, le couloir s'étirait... Que faire ?
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 01/11/2008 22:31:34    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Que faire ? Xaphane ne le savait pas bien sûr. Elle n’avait pas réponse à tout et n’avait pas la science infuse ; donc forcément en grande bourrine elle aurait une solution qui aurait été de sauter par la fenêtre mais elle se rappela à temps que Staal n’était pas immortel comme elle. Certes il avait la vie plus longue mais pouvait se briser les os…
La vampire continua alors de marcher derrière Staal qui la traînait derrière lui tout en regardant les vitres se répéter sans arrêt. Au bout d’un moment Xaphane s’arrêta ; tirant Staal en même temps. Elle réfléchit un moment ; si les vitres se répétaient inlassablement c’est qu’il y avait un endroit précis où les deux « parties » se répétant se rejoignaient et peut être la qu’il y avait la sortie ?
Xanounette chercha dans le couloir juste avant que le miroir ne se répète encore une fois et c’est au moment où en se penchant pour observer le sol qu’elle vit une petite lumière bleutée se faire savoir entre deux lattes de bois. La vampire, curieuse toucha la latte de bois à l’endroit de la lumière qu’un rire sinistre se fit entendre provenant d’on ne sait où. Bien qu’on sache tous que cela venait de la tour nord… Tous ? Non ; plus Xaphane.
Cette dernière se relevait lentement insensible au rire digne d’un psychopathe ; tête baissée elle se tourna vers le fils du feu et la releva lentement montrant des yeux injectés de sang et entourés de veines en relief sous la peau. Le regard plutôt vide elle s’approcha montrant bien qu’elle était plus hostile qu’autre chose.
La vampire qui n’avait pas vraiment besoin d’arme approchait ses mains crochues aiguisées d’ongles parfaitement manucurés et donc tranchants vers le coup de Staal ; et non pour lui faire un quelconque câlin…

- Viens… Quand tu aura touché la petite lumière l’illusion sera terminée… Je n’entend plus le rire du directeur déjà…

Xaphane eu un petit sourire en coin et enfin l’attrapa par les épaules pour le mettre à genoux voulant écraser sa tête contre le sol.

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 01/11/2008 23:03:06    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal émit une sorte de "gargl" lorsque Xaphane s'arrêta pour chercher cette fameuse jonction entre deux fenêtres répétitives. Il haussa un sourcil, cherchant à savoir ce que fabriquait Xaphane. Il s'approcha légèrement, pour voir ce qu'elle faisait, et c'est à ce moment là qu'elle toucha le sol de son index, là où il ne fallait pas... EN vérité, il aurait mieux fait de s'approcher, vu la réaction de la vampirette Xanou. Il aurait dû s'y attendre, c'était déjà arrivé une fois, à d'autres personnes... Staal, paralysé par la surprise, se laissa d'abord tomber sur le sol, comme elle semblait le couloir... C'est dingue ce que le sol peut être dur et froid, quand il n'y a pas de moquette dessus. ça marchait aussi avec les tapies, d'ailleurs... Mais ça non plus, il n'y en avait pas.
Puis Karaï apparut, avec une taille moyenne, et il donna une baffe magistrale à son maître qui semblait endormis. Le fils du feu cligna des yeux, un peu perdu, puis il releva la tête et put profiter pleinement du spectacle offert par la méchante Xannou. Puis il se rappela soudain qu'elle faisait partie de l'eau et que, pas de bol, l'eau et le feu était les éléments opposés par excellence. Il lui fallu un peu de concentration avant de pouvoir s'enrober de feu, des flammes presque bleues. Elles ne durèrent qu'un temps, mais ce fut largement suffisant pour échapper aux griffes de Xaphane... Bon sang, quand elle aurait retrouvé son état normal, il la bourrerai de somnifères pour lui couper les ongles... Question de survie.

Karaï se fit grandir un peu, histoire de prendre une taille plus impressionnante, et il se plaça entre Xaphane et son Maître. S'il se rappelait bien, à chaque fois que l'ancien directeur s'était manifesté, c'était Yûka qui avait sauvé les élèves. En l'occurence, elle ne semblait pas pressé de venir le sauver, lui, son fils... Bon, eh bien, puisqu'ils en étaient là, autant essayer de raisonner le vampire enragé qui se trouvait face à lui et qui, fort heureusement, était pour le moment gêné par Karaï. Mais combien de temps le serpent et Staal pourraient ils tenir ?
- Hey, Xaphane ! Xannou ! C'est moi, ton... euh... pote Staal ! Tu vas pas zigouiller un ami, quand même ?
Piètre tentative, vu la gifle qu'essaya de donner Xaphane à Karaï.
- Mais allez, quoi ! Avec toutes les aventures qu'on a dû subir ensemble ! Pense à ton petit frère Huro, il n'aimerait surement pas te voir devenir une meurtrière à cause d'un boulet comme moi...
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 02/11/2008 00:43:46    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Mais Xaphane ne voulait rien entendre, Karaî ou non elle voulait réduire Staal en bouillie. Pour une raison qui lui était totalement égale elle voyait Staal comme un ennemi, et voulait lui éclater la tête sur le sol comme si elle devait accomplir une vengeance dont sa vie entière en dépendait. La vampire regarda un moment le serpent ; celui la non plus ne pu le supporter aussi essaya-t-elle de le griffer, de le mettre à l’écart mais non de le tuer comme si elle savait que cela tuerait sa proie plus facilement ce qui lui enlèverait tout plaisir de la torture et de le tuer comme il se doit. Comme une vengeance elle voulait voir sa victime souffrir, elle voulait le voir agoniser doucement, elle regardant.
Aussi Xaphane après que Staal lui ai parlé la première fois avait elle voulu le gifler ; histoire de mettre les choses au point mais le serpent s’était interposé et elle n’avait même pas pu le toucher… Décidément elle ne pourrait pas le supporter cette chose écailleuse… Elle n’aimait pas les choses écailleuses de toute manière. Ca glissait entre les doigts et vous regardaient en souriant de manière insolente « tu ne m’as pas attrapé, allez encore un peu de courage ça sera pour la prochaine fois ! ». Xaphane au bout de quelques tentatives avait mis Karaï de côté faisant tout de même attention à ce que sa proie ne soit pas trop affaiblie par cela. Elle allait gifler Staal et le forcer à se mettre par terre encore une fois – que c’était bon de se sentir maître de la situation dans ces cas la – lorsque le fils du feu prononça le nom de son petit frère Huro. La était son point faible et il le savait, et cela le directeur ne pouvait pas faire grand chose contre.

La vampire resta un moment sans bouger la main à quelques centimètres du visage du fils du feu le regard dans le vide ne sachant pas trop comment agire. Elle se souvenait de Huro, son petit frère, mais une voie intérieure lui disait de ne pas écouter cette sous espèce qui essayait de la déstabiliser et la mettre hors jeu naturellement… Il ne fallait surtout pas l’écouter, il fallait le réduire en bouillie, il fallait qu’il meurt !
Xaphane secoua la tête, elle devait mettre Huro de côté ; qui était Huro ? Personne. Qu’un petit gamin albinos insignifiant dans sa vie ; sa longue et interminable vie. La vampire se reprit en main et regarda Staal avec le même regard qu’elle avait quelques secondes auparavant ; secondes qui avait permit au fils du feu de s’éloigner d’elle naturellement. Elle se remit à avancer de manière hostile ; il ne pouvait lui échapper.

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 03/11/2008 11:45:44    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ? Répondre en citant

Staal eut un rapide sourire, presque triomphant : il avait trouvé le point faible de Xaphane, à savoir, le p'tit vaurien d'albinos kleptomane. Il ne pensait pas qu'un jour, ce sale môme lui sauverait peut être la vie... A moins, bien sur, qu'à l'aide d'un nouveau tour de passe passe le directeur n'immunise le vampire contre son petit frère. Ce serait vraiment pas de bol... En attendant de voir s'il pouvait encore se servir du gamin, Staal s'éloigna promptement. Il savait que ça ne servirait à rien de courir : les vampires couraient bien plus vite que la moyenne. Karaï reprit sa position défensive et Staal rajouta même un mur de flammes devant lui. Rien ne serait de trop face à une Xaphane enragée ! Cependant, il commençait à fatiguer. C'était le prix à payer pour être le fils de Yûka : en tant que futur sorcier (les pouvoirs n'apparaissent que vers l'âge de 100 ans), il ne pouvait être un puissant fils du feu.
Seulement, en ce moment, il aurait préféré avoir une mère paysanne et avoir un peu plus de puissance, parce qu'il était vraiment dans une mauvaise situation... Il ne restait plus qu'à faire comme dans les films : essayer d'apitoyer la vampirette pour la sortir de sa torpeur. Pour cela, il pouvait essayer de parler d'Huro... Parler de lui, ça n'aurait fait qu'aggraver les choses, vu l'attitude présente de Xaphane à son égard.
- Tu sais, si tu me tues, Huro ne te regardera plus jamais de la même manière ! Il ne t'appellera plus "grande soeur", il ne bondira plus de joie en te voyant... Il te fuira, même ! Il aura peur de toi, peur que tu ne le tue, lui aussi. Non, vraiment, tu ferais mieux de me laisser tranquille... Et puis, repense aux bons moments qu'on a passé, ensemble ! D'accord, ils sont pas biens nombreux... Mais enfin, on tue pas un... euh, compagnon d'arme de cette manière !
Il recula encore, et son dos alla se caler contre le mur.Pas de bol, il ne pourrait plus reculer. Karaï plongea en avant et tenta une attaque contre le vampire. Le simple fait que le serpent bouge pour attaquer le fatigua. Mais quelle tapette ! Heureusement, le fait d'être en colère, même contre lui-même, lui apporta un peu de forces. C'était déjà ça... Il réfléchit encore à ce qu'il pourrait dire à Xaphane pour qu'elle arrête de le haïr encore plus que d'habitude. Que faire pour sauver sa peau ? Soudain, Karaï fit un mouvement brusque sur la droite pour stopper une attaque, et ce fut comme si Staal se prenait une claque. Il se sentit glisser sur le sol, et ses paupières devenaient lourdes... Il était temps de piquer un petit somme. Tans pis s'il se faisait tuer, il mourrait dans son sommeil !
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 02:53:11    Sujet du message: Tiens, des livres.. Mais... ça se brûle, non ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> La bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 1 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com