Le pensionnat des Eléments Index du Forum

Le pensionnat des Eléments
Vous êtes un élève... Un élève pas comme les autres, dans un pensionnat pas comme les autres... Et dans un univers pas comme le nôtre !Ici, à Mist, vous contrôler un élément : Terre, Air, Feu ou Eau ; et vous allez apprendre à bien vous en servir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Salon de couture

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Les Appartements -> Appart de Yûka ("surveillante")
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 06/09/2008 22:26:39    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Xaphane était la depuis une bonne demi heure à se battre avec le vêtement que Yûka lui avait donné. C'était un kimono traditionnel, arrangé et modifié au bon vouloir de la sorcière... Déjà qu'elle n'avait jamais mis de kimono de sa vie, elle devait en plus en mettre un modifié à la manière de la grande Yüka. L'ancienne éducatrice. Elle avait réussit à mettre la première couche du kimono, ensuite elle avait mit la deuxième... L'ennuit c'est qu'il fallait l'attacher. Yûka n'ayant personne pour l'aider à s'habiller avait trouvé un moyen plutôt astucieu ; elle mettait non le noeud du kimono derrière, mais devant. Mais elle devait avant tout faire passer l'espèce de première couche du noeud, l'attacher en sorte à ce que le kimono soit plutôt lisse et qu'il n'y ai pas de plit. Ensuite, elle remarqua qu'il y avait une deuxième couche, alors elle l'attacha, fit le noeud, et enfin la cordelette au cas où. Remarquant que le kimono était trop grand pour elle, alors que Yûka avait dit que les vêtements seraient à sa taille, elle fronça les sourcils, qu'est ce qu'elle devait faire ? Qu'est ce qu'elle avait fait de mal ? Elle se regarda un moment dans la glace, tout était mi, bien lisse...
C'est à ce moment la qu'elle remarqua que les plits des bras étaient trop bas, et se souvenant comment était habillée Yûka... Elle devait remonter le haut du kimono - laissant un grand décolté digne de la sorcière - et le dos nus jusqu'au milieu de la colone vertébrale. Non, ce n'était vraiment pas le genre de vêtement que porterait la vampire. Finalement estimant que c'était digne de ce que porterait la sorcière, la vampire sortit de la chambre où elle se changeait.
Heureusement que personne d'autre que Yûka n'était la. Elle était déjà mal à l'aise avec toutes ces couleurs - type rouge, noir, blanc, vert.......... - mais en plus avec un kimono aussi dékimononisé....
Elle sortit et se mit devant sa "patrone".

- Heu... Je saurais pas trop comment qualifier ça... C'est pas vraiment de mon goût mais c'est sur que ça vous ira...

La vampire avait tendance à resserer le haut du kimono qu'elle portait. Non que ça la dérangeait - il n'y a qu'à voir ce qu'elle porte en général - mais elle n'était pas vraiment habituée à ça. Plus de vêtements qui la collait à la peau que des vêtements aussi larges, bayant...

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/09/2008 22:26:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 06/09/2008 22:54:20    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

En voyant la scène, une aveugle contemplant le mannequin, on pouvait se dire que tout cela était bien ridicule. Comment Yûka pouvait dire à Xaphane ce qui irait ou ce qui n'irait pas ? Elle ne voyait rien ! Mais le regard qu'elle lança à Xaphane semblait dire le contraire. Ses yeux brillèrent un instant, puis elle recula dans son canapé et s'installa plus confortablement, tout en sortant sa pipe et l'allumant. Elle sentait bien que Xaphane n'était pas à son aise... Cela l'amusait. Elle regarda de nouveau Xaphane et ses yeux brillèrent encore. Puis elle se redressa et elle souffla un peu de fumée.
- Ce n'est pas mal... Mais arrête de resserrer le haut de ce kimono ! Il est fait pour être porté en décolleté. Il n'y a aucun homme dans cette pièce...
Elle eut un sourire rassurant et se rallongea sur son divan. Sur une table basse au design japonais était posée une bouteille de Saké ainsi qu'un dessert à la pomme, qui devait sûrement avoir été préparé par Huro. Yûka tendit la main et, sans même tâtonner, elle saisit la bouteille d'une main experte. Évidemment, elle se redressa un peu pour boire à son aise, puis elle se rallongea complètement en soupirant légèrement... ça devait bien faire 428 ans qu'elle n'avait pas but d'eau... Soudain, la porte s'ouvrit, mais Yûka s'en parut pas surprise. C'était comme si elle savait que Staal allait débarquer, chiffons en main, pour faire le ménage.
Le fils de Yûka poussa un cri de surprise en voyant que Xaphane était là, et habillée avec les vêtements de Yûka. Sa mère lui avait dit de venir à cette heure là, alors, il était certain que la vampire ne serait pas là. En la voyant habillée comme ça, il se sentit un peu bizarre, comme s'il découvrait une nouvelle Xaphane.
- Heu... hé hé.. Je ne fais que passeeeer, faites comme si je n'étais pas làààà !
Il se précipita dans la cuisine, même s'il pensait que ça ne servirait à rien. Xaphane allait surement le poursuivre pour lui faire subir mille tortures... Elle allait vouloir le tuer sauvagement, simplement parce qu'il l'avait vu en kimono - vêtement qui lui allait d'ailleurs très bien.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 06/09/2008 23:32:08    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Au moment même où Staal entrait dans la pièce, Xaphane avait remit le haut du kimono que Yûka lui avait demandé de porter, en place. Elle tourna la tête vers Yûka, puis vers Staal qui ne savait trop quoi dire, puis s'enfuir vers la cuisine où naturellement il lui était totalement inutile d'y aller. Pourquoi est ce qu'il était là ?! Elle avait demandé à Yûka à ce qu'il ne viennet pas ! A ce qu'ils ne se retrouvent pas à l'appartement au même moment ! La vampire lui transpersa le regard, qui naturellement ne servait absolument à rien.
Visiblement, elle n'avait pas l'air étonnée... Ce qui signifiait donc qu'elle savait qu'il allait venir... Elle le lui avait demandé ?! Elle méritait la mort pour ça ! Décidément, elle ne supportait que difficilement cette sorcière. Elle faisait des choses que les personnes ne voulaient pas. Et visiblement ça l'amusait en plus. Certes elle ne voyait peut être plus; mais Yûka débordait d'imagination et d'énergie, assez pour au moins imaginer comment réagirait Xaphane et à quoi ça ressemblerait... Ce qui va arriver maintenant :
Xaphane qui voyait Staal se déplacer plus vite que la lumière vers les cuisines, mais on est difficilement plus rapide que la vampire. Elle le rattrapa dans la cuisine et de la on entendit les éclats de voie de la centenaire... Elle était en train d'insulter de tout les noms de Staal; lui disant qu'il n'avait aucune raison à ce trouver la, qu'il devait repartir, et bla bla bla... Finalement, ellel remarqua qu'elle se trouvait devant le fils du feu dans la tenue de Yûka... Naturellement, ne voulant pas se trouver dans cette tenue plus longtemps devant lui elle sortit de la cuisine; avec le dos franchement au frais.
Décidément elle n'aimait pas ce kimono.
Xaphane se planta devant Yûka, cette fois ci sans refermer le devant du kimono; maintenant elle s'en moquait.
- Pourquoi est ce qu'il est la ?! Pourquoi est ce que vous l'avez amené ? Vous aviez dis qu'il ne serait pas la tant que je serais la ! Vous manquez de parole c'est immonde !
La petite manequin pique sa petite crise. Et la petite manequin retourna dans la chambre où elle se changea; la le kimono partit plus facilement qu'il ne fut à mettre. Elle ne travaillerait plus pour Yûka; elle trouverait son sang d'une autre manière qu'il soit et tant pis si c'était dangereux. De toute manière, elle ne pouvait pas le lui empêcher... enfin... Non elle n'oserait pas.
En même temps c'est Yûka.

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 07/09/2008 20:34:07    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Staal ne pouvait rester sans réaction fasse à la pluie d'insulte que Xaphane déversait sur lui...
- Eh oh, m*rde, je savais pas que tu saurais là ! Yûko m'a dit que je pouvais venir à ces horaires là, alors je suis venu, c'est tout ! Arrête de toujours croire que je suis coupable... Bientôt tu me rendra responsable de la présence des Gardiens ! ça suffit, m*rde !
Le fils de la sorcière croisa les bras, terriblement agacé, pendant que l'offensée vampirette s'éloignait pour engueuler Yûka. Celle-ci se leva et soupira... Quand Xannou revint, après s'être changée, elle la stoppa dans son élan et tendit un bras dénudé :
- Stop, stop, stop. Je me suis juste plantée dans mes horaires ! ça n'arrivera plus. Alors, Arméline, je te pris de rester ici, merci bien...
La sorcière se rassit : elle avait prononcé l'ordre, avec le nom, Xaphane ne pourrait faire autrement que d'obéir, quoi qu'elle en pense... Puis elle se rappela les nombreux bruits qu'avaient fait la vampire en se changeant et elle fronça les sourcils : cela signifiait qu'elle avait traité SON précieux kimono avec négligence... Elle se leva d'un geste brusque et fonça vers la cabine d'essayage, en slalomant brillamment entre les meubles. Elle saisit le vêtement et retourna voir Xaphane, l'air mécontente. Elle lui mit le kimono sous le nez, et sourit d'un air sadique :
- Et je te prierai également de faire attention à mes vêtements ! Bon, puisque mon bon à rien de fils est là, autant faire une pause. Staaaaal, tu peux sortir de ta cachette !
Le "bon à rien de fils" en question lâcha un "m*rde !" retentissant à l'adresse de sa mère, qui n'en semblait que plus ravit. Décidement, l'éducation qu'elle donnait à son rejeton demeurait douteuse. Staal quitta tout de même la cuisine, laissant derrière lui chiffons et plumeaux. Il ne semblait pas avoir entendu le "Armeline".... Sa mère tourna la tête vers lui, et au sourire qu'elle avait, on sentait qu'elle allait encore sortir une vacherie... Effectivement, elle eut un petit rire, et lâcha enfin "la bombe" :
- Alors, comment trouvais tu Xaphâââne dans mon magnifique kimono ?
Staal se sentit rougir, et comme il n'y avait aucune raison, d'après lui, il fronça les sourcils.
- Baaah, euh... Je lui ai dja dit, moi, que ça lui allait bien... Mais j'imagine qu'elle va m'attaquer, toutes griffes dehors : "NAAAN, ça me va paaaas", ou un truc du genre ! Ah, et, c'est quoi ce 'Armeline' ?
Yûka continua de sourire, et elle attendit la réaction de Xaphane. Jouer les "entremetteuses" semblait l'amuser comme une petite folle...
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 07/09/2008 21:15:28    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Xaphane s'arrêta nette au moment où Yûka prononça le mot "Armeline". Elle avait osé, la vampire n'en revenait pas, la sorcière avait osé l'appeler par son véritable prénom. Et en présence de Staal en plus ! Il allait savoir, et ça, elle ne pouvait le supporter. La vampire se retourna vers Yûka, au moment même ou cette tyranique de sorcière lui foura le Kimono sous le nez. Oui,elle l'avait enlevé, et alors ? Elle ne voulait pas rester comme ça plus longtemps en présence du fils du feu. Et non, elle ne voulait pas non plus rester ici plus longtemps. Elle s'était trompée dans les horraires accidentellement ou volontairement ? Elle ne pouvait vraiment le savoir avec elle tout n'était que mystère et cachotterie à volonté. Xaphane regarda un moment la socière, puis Staal, et enfin ouvrit grand les yeux lorsqu'elle posa cette fameuse question au fils du feu. Comment osait-elle ?! Non... Elle était Yûka, elle osait.
Visiblement, toutes ces choses amusait énormément la socrière... Staal lui avait l'air plutôt étonné et gêné de répondre, pendant un temps. Puis, il dit que cela lui allait bien. L'égorger ? Etait-elle si violente et teigneuse que ça ? Elle en doutait un peu pourtant; elle ne voulait pas du mal au fils du feu. Seulement elle n'était pas fan des compliments, et elle avait horreure des couleurs.
Ce n'était pas mais absolument pas le genre de choses qu'elle aimait. Pas étonnant pour une personne ayant vécu dans l'ombre en essayant de sortir le moins possible pendant pret de cinquante ans... Elle eu un petit rire à ce moment la et faillit s'étouffer au moment où le fils du feu posa la deuxième question à ne pas poser. Qu'est ce que c'était que ce "Armeline". Si elle ne répondait pas, Yûka allait soit le lui ordonner, soit elle allait répondre à sa place. Dans les deux cas, il allait le savoir, alors autant que ça sorte de la bouche de la concernée.
Xaphane, à qui Yûka avait demandé de rester, s'assit sur le fauteuil. Elle pouvait encore bouger aux dernières nouvelles. Puis réfléchit un moment; il n'était pas difficile de répondre à cette simple question; mais elle ne voulait pas répondre.
- Déjà, peut être que le kimono me va bien, mais c'est pas une raison pour que j'en porte. Ensuite, désolée pour l'avoir "mal traité", mais vous m'excuserez mais je suis sûre que vous avez fait expret que nous nous retrouvions au même endroit au même moment. C'est tout vous. Et... Armeline... - que c'est bizarre de le dire ce prénom -... Est mon véritable prénom.
Voila, c'était dit. Sûrement que c'était anodin, ou que c'était magistralement important, elle n'en savait rien et s'en moquait. Mais elle ne voulait pas que tout le monde sache qu'elle ai deux prénom; qu'elle ne s'appelait pas véritablement Xaphane. Même Huro n'était pas au courant...
Elle baissa la tête, mal à l'aise.

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 12/09/2008 21:35:21    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Yûka était tranquillement installée dans son fauteuil et elle... comment peut on décrire ça ? Elle observait, à sa manière, les réactions de chacun. Elle imaginait facilement l'air indigné et courroucé de Xaphane lorsqu'elle avait dit, d'un ton anodin, le prénom interdit. Elle connaissait parfaitement l'air curieux et un tantinet taquin que Staal avait pris lorsqu'il demanda quel était ce "Armeline". Yûka ria sous cape et elle sentit aussitôt que Staal avait les yeux grands ouverts et que, effet bizarre, quelques mèches de ses cheveux s'étaient légèrement redressées sur sa tête. Parfois, elle se demandait si son fils n'était pas un poil sorcier... Mais c'était, bien sur, totalement impossible. On n'avait jamais vu d'humain regroupant et les pouvoirs surnaturels concernant les éléments et les pouvoirs de sorciers !
- "Armeline" ? Ah... C'est vrai que tu as 100 ans...
- Ho ! Ho ! Ho ! Tu peux parler, toi... "Staal", c'est pas un nom bizarre, peut être ?
- ... Et qui est-ce qui l'a choisis ? Le pape, c'est ça ?
- Ah non, ton père n'est pas le pape... Désolée ^^
Yûka eut un autre petit rire et son pauvre fils prit un air désespéré. Pour lui aussi, c'était évidant que l'abominable femme des couloirs du pensionnat était à l'origine de cette rencontre "Fils du Feu/Armeline en kimono avec option décolleté". Qu'est-ce qu'elle croyait faire, cette andouille alcoolique ? Il lâcha un soupir, qui n'échappa pas à sa mère. Elle tourna la tête vers lui, ce sourire sournois et même effrayant aux lèvres. Un frisson le parcourut, accompagné de cette sensation désagréable d'être dévisagé par un... par des yeux aveugles. Yûka reprit sa pipe et elle "libéra" Staal de son emprise. Soudain, Staal se leva :
- J'ai trouvé ! Tu es une langue de vipère !
- Hein ? Staal, va donc cherché du... mmh... du champagne ! Au lieu de dire des âneries !
Elle le foudroya du regard... Les jambes de Staal se mirent à bouger toutes seules et il se dirigea vers la cuisine.
- et ne reviens pas comme un petit garçon pleurnichard ! Tu ne trouves pas qu'il est geignard, Xaphane ?
- Arrête d'embobiner les gens ! S'écria Staal depuis la cuisine.
Il revint quelques secondes plus tard, le visage impénétrable. Il portait une bouteille de champagne, et l'étiquette indiquait une excellente marque. Droit comme un "I", Staal se dirigea vers un meuble parmi les autres et en sortit trois coupes de champagnes, avec des dessous de verre avec de papillons plutôt élégant. Il en disposa un devant Xaphane, et un autre devant sa mère, qui fumait tout le regardant de façon insistante.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 12/09/2008 22:18:30    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Xaphane ne répondit pas à Yûka lorsqu'elle lui demanda si elle ne trouvait pas que le fils du feu n'arrêtait pas de geindre... En même temps, elle n'était pas vraiment une mère pour lui, elle n'agissait pas comme tel et surtout elle se servait de lui cmme d'un objet. Pas étonnant qu'il se défende et qu'il réprimande tout ce que lui disait sa mère. De toute manière, il était plus que majeure et n'avait donc par concéquant pas besoin et le devoir de lui obéir mais comment faire avec elle ? Elle regarda Staal poser la bouteille de champagne sur la table, et aller vers le meuble, droit comme un piquet. Prit les verres et les posa sur la table et les servire. La vampire regarda le champagne monter dans son verre, plus le volume augmentait, plus que les bulles montaient dans le verre, plus elle serrait ses poings jusqu'au moment où Staal s'assit sur un fauteuil elle balança les verres sur le sol, l'un deux se fissurant les autres se brisant en mille morceaux. Le champagne forma des flaques et des trainées de liquides sur le sol.

- Bon sang comment pouvez vous faire ça ?! C'est votre fils et vous vous en servez comme un pantin ! Est ce que vous vous rendez au moins compte de ce que vous faites ?! C'est votre fils ! Est ce que toutes les sorcières traitent leur fils comme ça, ou êtes vous la seule à être aussi peu respectueuse envers une personne de votre propre sang ?! C'est...

La vampire resta un moment debout, devant la sorcière, regardant à tour de rôle l'ancienne éducatrice et le fils du feu, puis elle se sentit bête à rester plantée la, alors elle se mit à marcher vers la porte. Yûka avait l'air totalement décontractée, comme si elle savait que tout cela allait arriver, comme si elle avait tout mais alors absolument tout manigancé, planifié, et qu'elle n'avait qu'à allumer la petite mèche parci ipar la pour que tout se mette à brûler, se consume pour que tout prenne forme. Bizarre, mais c'est comme ça qu'elle le voyait.
Xaphane s'arrêta sur le pas de la porte et se retourna.

- Vous croyez vraiment que tous sont à vos ordres ? Que tout va au plus rose, et que par de simples paroles vous pouvez tous nous diriger parce que vous le voulez et que cela vous détend et vous met un peu d'animation ? Je vais être l'exception à la règle et tant pis pour ceux qui se trouvent à travers mon chemin.
Elle eu un petit rire, puis ouvrit la porte et sortit.

La, elle regretta ce qu'elle avait fait. La sorcière avait deux manières de réagir, soit elle s'en moquait totalement et en riait, soit elle pensait aux élèves qui allaient se trouver sur le chemin de Xaphane lorsqu'elle serait en quête de sang frais et allait réagir. Et si elle prenait en compte la menace qu'elle lui avait faite envers Staal, elle se doutait bien que sa manière de réagir ne serait pas la plus douce...
Tant pis, elle se mit à marcher droit devant elle; les poings sérrés, tête baissée et n'affichait pas le regard le plus joyeux.

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 12/09/2008 23:04:58    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Comme toujours, Yûka n'eut aucune réaction. Indolente, elle sirotait son champagne, savourant le "lait des vieillards". Xaphane fracassa quelques verres, mais elle n'eut pour simple réaction qu'un regard indifférent (en même temps, Yûka avait une véritable provision de verre, prévue spécialement à cet effet). Peut être un peu... amusé. Oui, elle était toujours amusée par la situation. Que c'était agaçant... Elle se rallongea sur son divan, la pipe dans une main et son verre dans l'autre. Seul son regard indiquait qu'elle avait écouté le petit discours de Xaphane. Contrairement à sa mère, Staal, lui, affichait la même tête que si Xaphane lui avait dit "J'aime les kimonos" ou "Staal, je suis ton père". Lui-même pensait, à peu de choses près, ce que disait Xaphane. Il aurait bien dit tout cela lui même à sa mère, mais il avait besoin de sa relative protection face aux gardiens. Quoi qu'en dise Xaphane, Yûka les avait déjà sauvés... Une ou deux fois... Peut être trois....
Il se leva en soupirant, et il lança un regard furieux à sa mère. Celle-ci "contemplait" le papillon gravé dans son verre. Toujours aucune réaction. Il haussa les épaules et ouvrit la porte, s'attendant à ce que clac un "Staal nettoie mon beau tapis !", mais rien ne vint. Il ferma la porte derrière lui et réfléchis rapidement à quel chemin avait bien put emprunter la vampirette assoiffée de sang qui s'était échappée telle un dangereux félin de l'appartement (ouh quelle est longue la phrase). Vu à quel point l'air était lourd sur le côté droit du couloir, il décida de suivre ce chemin là. D'ailleurs, à en juger une statue fracassée, il avait raison. Il finit par retrouver la vampirette à proximité de la bibliothèque, un lieu généralement déserté par les Gardiens.

- Tu comptes faire quoi, maintenant ? Te venger sur les élèves ?

C'était une simple question, pas vraiment un reproche. Staal n'avait pas à remercier, celon lui, Xaphane pour avoir crier ses quatre vérités à sa mère. Il ne savait pas du tout comme elle allait réagir... Peut être lui sauterait elle dessus pour le vider de son sang et ce serait bien fait pour lui. Alléluia. Happy world. Staal s'appuya sur le mur et attendit tranquillement la réponse de Xaphane, avec la quasi certitude qu'il allait lui arriver une grosse tuile. Pendant ce temps, Yûka avait bascula la tête en dehors du divan, ses longs cheveux traînants sur le sol. Elle eut un petit rire, tout en regardant le plafond.
- tout est inéluctable, hein ?
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 13/09/2008 22:06:18    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Xaphane s'était arrêtée à l'entrée de la bibliothèque, et avait posé son front sur l'encadrement des deux grosse portes de cet énorme endroit. Tête baissée, les yeux fermés, les sourcils froncés elle attendait. Elle se disait qu'elle n'aurait pas du partir comme ça, que ce qu'elle avait dit était stupide, surtout elle l'avait dit sans trop réfléchir. Elle pensait ce qu'elle avait dit à la sorcière, mais elle craignait l'éducatrice. La vampire sursauta à l'arrivée de Staal. Elle ne l'avait pas entendu arriver tellement elle était dans ses pensées. Xaphane glissa le song du mur pour s'assir par terre, reposant son dos sur la pierre froide. Elle réfléchit à ce qu'avait dit Staal... Se vanger sur les élèves du Pensionnat, ou plutôt de la prison ?
La vampire ramena ses jambes vers elle, les entourant de ses bras et mit son front sur ses genoux respirant profondément. Finalement elle releva la tête et regarda Staal qui était adossé à l'autre encadrement de la porte; les bras croisés. Elle savait bien que ce n'était pas un reproche, bien qu'au début elle l'avait entendu de la sorte. Mais après tout en quoi il lui aurait fait des reproches alors qu'elle venait de le défendre ? Pour une fois Xaphane avait réfléchi avant de faire une bêtise; genre se jeter sur lui et lui trouer la gorge.

Elle sourit rapidement, puis baissa les yeux.
- Je ne sais pas. Non, je ne vais pas les mordres... Je vais faire comme avant que ta mère ne me propose de me fournier en sang. Je sortirais le soir dans la forêt et si quelqu'un me voit, un gardien j'entend, bah tant pis pour lui. J'aurais un goût amère dans la bouche mais on y peut rien.
Sur le coup, Xaphane se rappela qu'elle avait obligation ou plutôt interdiction de boire le sang de Staal; elle releva les yeux.
 - Tu sais quoi ? J'aimerais bien goûter ton sang un jour.

Elle avait dit ça sans marque de menace où autre prouvant ou témoignant le fait qu'elle voulait le vider de son sang un jour ou l'autre, ou même aujourd'hui. Juste une constatation.
- Mais rassure-toi, je ne le ferais pas. Comme pour tout les élèves ici.
Et particulièrement  Huro. Huro était la seule personne dont elle ne pouvait pas boire le sang pour une raison qu'elle ignorait. Peut être parce qu'elle le trouvait trop mignon; parce qu'elle ne pouvait pas se résoudre à le mordre... Un petit ange come lui, comment pouvez vous imaginer faire une telle chose ? Elle sourit rapidement puis fini par fermer les yeux.

- A ton avis, que va faire ta mère maintenant ? Je veux dire, je représente une menace maintenant... Enfin pas très grande, certes, vu qu'elle connait mon nom et qu'elle peux faire ce qu'elle veux, ou carrément m'éliminer ...

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 14/09/2008 20:59:50    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Staal resta un moment sans rien dire, la main posée sur son cou, geste qu'il avait fait instinctivement. Il s'était déjà battu contre Xaphane, et il avait gagné, alors il ne pensait pas craindre grand chose... Surtout qu'il ne pensait pas qu'elle le ferait. Puisque Yûka lui avait interdit... Quoi qu'il ne savait pas si l'interdiction était rendue formelle par l'utilisation de son nom ou pas. Puis il croisa de nouveau les bras et lâcha un léger soupir. Parfois, il avait presque envie qu'elle le mordre, juste pour faire ch*er sa mère. Mais finalement, en pensant aux conséquences, il préférait s'en abstenir. Autant rester humain... Surtout que lui avait hérité d'une longévité plutôt... exceptionelle.
- Je ne pense pas qu'elle t'en voudra. Pour une raison inconnue, elle a fait exprès de te pousser à bout... Elle aime bien provoquer les gens, les faire sortir de leurs gonds. Elle enrage, d'ailleurs, que je ne réagisse plus...
Il haussa les épaules. Il avait une idée sur la "raison inconnue", mais il préférait la garder pour elle, car il se doutait que ça ne lui plairait pas.
- Après, je ne sais pas du tout si elle continuera à te fournir en sang. Elle insistera surement, puisqu'en échange de cela, tu lui sers de mannequin. Finalement, si tu ne veux pas que je vienne interrompre tes essayages, tu n'aura que me donner toi-même les horaires. Comme ça, on sera sur que c'est les bons... Connaissant ma mère, c'est ce qu'on aurait dû faire dès le début, en fait...
Il eut un petit sourire, hésitant un moment à la taquiner... Mais c'était dans sa nature d'em*erder son monde :
- Dommage, j'aimai bien te voir en kimono ! Tu devrais peut être essayer d'en porter des "normaux", sans décolletés extravagants.
Il se gratta derrière l'oreille, tout en se demandant comment allait réagir la vampirette. Finalement, il était comme sa mère : il adorait pousser les gens à bout. Sauf que c'était quand même plus prononcer chez sa mère... Encore heureux. Sinon, il aurait déjà été transformer en passoire par Xaphane, il n'en doutait pas. Ce n'était pas l'interdiction de Yûka qui pouvait arrêter des envies de meurtres, surtout si les envies en question étaient générées par un vampire énervé et sanguinaire. Il finit par décroiser les bras et à s'assoir lui aussi. Peut être devenait il vieux, mais il finissait par avoir mal au dos en restant trop longtemps debout... Il devrait aller voir Katsumi, et lui demander s'il n'avait pas des problème de dos...
_________________
Revenir en haut
Renji
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1 907
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt
Point(s): 1 909
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 17/09/2008 20:51:43    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Xaphane resta assise par terre, le dos contre le mur, les jambes ramenées vers elle sans rien dire. Que pouvait-elle dire en même temps ? Elle était rassurée que Yûka n'allait sûrement rien faire, à part peut être l'obliger à redevenir son mannequin d'une manière ou d'une autre; et de cette manière elle la reverrait... Seulement voila, la vampire n'avait aucune envie de revoir la sorcière; elle en avait mare de sa manie de sans cesse la provoquer, la pousser à bout, et qu'elle sorte de es gonds. Certes, la femme de 500 ans adorait ça, mais ne pensait-elle pas que la centenaire elle en revanche le détestait ? Non, visiblement non... elle ne pensait pas à cela.
Après tout, elle était bien libre, mais il serait plus sympathique pour tout le monde de penser à d'autres personnes externes à soit même. Enfin, Yûka ne voyait peut être pas ça de la même manière. Elle adorait manigancer, ce qui était au détriment des personnes qui l'entourent. S'organiser au niveau horaire ? Oui... Ils auraient du y penser plus tôt... Enfin, en même temps, qui aurait pu penser que Yûka... non, ils auraient du y penser dès le début.Xaphane jura entre ses dents et faillit s'étouffer lorsque Staal lui dit qu'il aimait bien la voir en kimono... Non, non et non elle ne porterait pas de kimono pour tout l'or du monde ! Elle ne se sentait à à l'aise dedans d'une, et de deux ce n'était pas du tout pratique... En plus les kimono sont généralement coloré, pourquoi est ce que le monde entier ne pouvait pas être noire et blanc ? Ce serait beaucoup plus simple et sympathique... Juste deux couleurs pour un monde entier; et ces couleurs apportaient une infinité de solution possible pour les vêtements, et il y avait les nuances de gris qui étaient alors acceptées... Mais non, le monde voulait, que dis-je, exigeait ces couleurs inutiles qui embrumaient et encombrait la plus part des armoires des personnes...
Xaphane sourit rapidement finalement, puis releva la tête.

- Non. Une chose est sûre, tu ne me verra pas de si tôt dans un kimono, avec ou non un décolleté. Je n'aime pas, ça, c'est trop coloré. Et pour ce qui est des horaires, oui la prochaine fois je te dirais quand j'y serais et quand tu pourra alors venir... Évitons une confrontation... Cela risquerait de se terminer d'une manière peu plaisante; autant pour moi que pour toi.

La vampire baissa les yeux.
Il avait dit "pour ne pas interrompre l'essayage", d'une certaine manière elle avait entendu ça comme si cela était plus ou moins stupide quelle exige qu'il ne soit pas la pendant qu'elle "montrait" les vêtements à Yûka. Disons simplement qu'elle ne voulait pas qu'on la voit dans des vêtements non adaptés et surtout choisis par la vampire. Déjà que les vêtements colorés l'irritaient, mais en plus si cela étaient des vêtements extravagants tels que portait la sorcière à d'accoutumé... Elle secoua la tête. Bizarre tout ça.

Finalement Xaphane se leva.
- Bon je crois que je vais aller me "balader" dans la forêt.
Dit elle, avec un petit sourire montrant ces canines parfaitements blanches et aiguisées.

_________________


Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 20/09/2008 21:13:27    Sujet du message: Salon de couture Répondre en citant

Staal fit la moue pendant un instant : quel dommage de ne pas pouvoir revoir Xannou dans un kimono ! Il se sentit un peu bizarre et il haussa les sourcils en une interrogation muette et adressée à lui-même. Il se gratouilla la tête, tout en se demandant d'où pouvait bien venir cet étrange petit malaise. Comme beaucoup de gens, il se méfiait des choses inconnues. Surtout en ce qui concernait les sentiments... Il jeta un coup d'oeil perplexe à Xaphane puis haussa les épaules. Il y réfléchirait plus tard... Après les forfaits de Yûka, il avait un peu de mal à se concentrer... A moins que ce ne soit... Il grimaça et secoua la tête. Plutôt mourir. Finnalement, il releva la tête lorsqu'elle parla d'aller faire un tour en forêt, et il eut un petit sourire.
- Pause dîner ? Eh bien... Bonne chasse alors !
Il eut un petit sourire, teinté de son arrogance habituelle, puis il se décida à aller faire un tour à la bibliothèque. Juste avant de rentrer, il pencha la tête sur le côté et hésita...
- Mmh, dis moi... Euh, non, rien ! Ha ha...
Et il disparut dans la bibliothèque.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 13:53:53    Sujet du message: Salon de couture

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Les Appartements -> Appart de Yûka ("surveillante") Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com