Le pensionnat des Eléments Index du Forum

Le pensionnat des Eléments
Vous êtes un élève... Un élève pas comme les autres, dans un pensionnat pas comme les autres... Et dans un univers pas comme le nôtre !Ici, à Mist, vous contrôler un élément : Terre, Air, Feu ou Eau ; et vous allez apprendre à bien vous en servir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mais euuuh...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> L'infirmerie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 26/07/2008 16:33:07    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Staal lança un regard narquois à son serpent : la vampirette, si "nulle", venait de terminer sa salade avec succès. Un point ! Maintenant restait les sushis et les maquis, difficiles car glissants... Et "divisibles" ! Combient de fois Staal avait il vu des sushis "décapiter" ou bien "tronçonnés en deux" ? Il se leva et retourna dans la cuisine, où l'attendaient sagement deux plats, remplis de sushis ou de makis. En même temps, il repensa à l'étrange réaction de Xannou lorsqu'il l'avait touché. C'est vrai que l'eau et le feu étaient opposés... Peut être que ça venait de là, ou peut être pas. Il haussa une épaule et retourna dans le salon, avec ses deux plats. Karaï boudait dans son coin, enroulé autours d'un barreau de sa chaise, la tête obstinément tournée à l'opposée de Staal et Xaphane. Tout en s'asseyant - près avoir posé les plats - Staal lui tapota la tête :
- t'arrêtes de bouder, toi ? T'es vraiment impossible !
Karaï lâcha un sifflement dépité, puis il commença à loucher sur les sushis de Staal. Celui-ci l'ignora royalement, et il empoigna habillement un sushis, qui resta entier. Après l'avoir longuement mastiqué, il l'avala, et soupira d'aise. Beaucoup n'aimaient pas le poisson cru qui composait la plupart des plats japonais, mais il était évidant que Staal ne faisait pas parti de ses incultes. Il jeta un regard à Xaphane pour voir comment elle s'en sortait : après tout, si elle lâchait ses baguettes, peut être ne serait elle pas capable de les reprendre correctement. Il était tout à fait plausible qu'elle n'aime pas le poisson cru... Bah, ça lui en ferait plus !
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 26/07/2008 16:33:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 13/08/2008 21:42:21    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

[Attention Zoune; ennuis = pas beaucoup d'inspiration, je ne suis pas sûre de ce que ça va donner XD]

Xaphane attendit patiemment dans le salon, regardant le reptile enroulé autour du barreau de la chaise; qu'il était stupide. Il la prenait toujours autant de haut, ce qui avait naturellement pour effet d'énerver, d'exaspérer, d'ennuyer la vampire; ce qui par conséquent n'était pas vraiment une bonne chose, puis elle finit par l'ignorer, s'il l'ignorait, elle en ferait autant. Comme aux jeux d'enfants "tu m'as fais ça, bah moi aussi beah !!" (en tirant la langue). Sur le coup, en repensant à ça, au tant où elle était enfant - chose qui remonte à loin, très loin, et donc les souvenirs sont plus que partiels - elle sourit puis éclata de rire. La vampire, sur le coup, avait lâché ses baguettes japonaises, ces fourchettes magiques en bois. Elle baissa les yeux, les regarda d'un air dépité, presque déprimée. C'est avec cet air là que Staal la retrouva, lorsqu'il ramena le plateau plein de sushi et de makis. Encore des trucs à manger avec les baguettes !! Comment est ce qu'elle allait faire ? Xaphane n'en n'avait aucune idée, mais il était impossible, impensable pour son égaux surdimensionné, et son honneur de vampire d'abandonner en plein combat culinaire !! La vampire, toujours avec un air dépité, de martyre, comme si c'était une obligation, une chose horrible, prit les fameuses et vicieuses baguettes japonaises magiques et essaya de les replacer entre ses doigts, comme l'avait fait Staal un peu avant. Plutôt satisfaite du résultat, les baguettes correctement placés d'après elle, regarda un moment Staal mastiquant son sushi, visiblement, c'était bon.
La vampire dirigea ses baguettes vers un sushi, le regardant fixement, lui ordonnant visuellement de ne pas bouger, de se laisser faire prendre, et de ne pas se décapiter tout simplement parce qu'elle s'appelait Xaphane, une vampire sanguinaire, et qu'elle n'était pas japonaise et qu'elle ne savait pas se servir de baguettes,
et qu'elle ne connaissait pas l'art culinaire japonais et... Elle commençait sérieusement à penser à n'importe quoi.
Xaphane roula des yeux, puis prit enfin le sushi. Il tint !! Souriante, elle l'approcha de sa bouche lorsqu'il tomba mollement dans son assiette; "l'adolescente" suivit le trajet du poisson cru sur riz qu'il fit dans les airs pour s'écraser dans un "splop" sonore au creux de son assiette. D'un air toujours aussi dépité, elle reprit le sushi - qui ne ressemblait plus à un sushi - entre ses baguettes puis le mit enfin dans sa bouche - avec un peu d'aide de ses doigts.
La vampire referma ses dents sur le poisson cru, c'était visiblement très bon; tout d'abord déjà c'était froid, puis le riz était excellent, et finalement le poisson, elle aimait, ce qui allait sûrement déplaire au fils du feu qui ne pourrait pas en avoir plus... Xaphane sourit, puis releva les yeux.
- C'est excellent. ^.^
Elle eu un petit rire, puis finalement baissa les yeux vers l'assiette de sushi : arriverait-elle à en manger un autre sans le tronçonner en deux ?

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 17/08/2008 21:46:59    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Staal avait apprit très tôt que la nourriture se devait d'être consciencieusement mâchée, sous peine d'étouffement. Il se rappelait très bien de la fois où il avait fait le concours de celui qui pourrait mettre le plus de sushi dans sa bouche avec son meilleur ami... Ils étaient jeunes, ils étaient c*ns. Lui et Luke, son ami, avaient mangés environ une trentaine de sushis. A la fin, ils avaient finis par s'étouffer et c'était son père qui, les entendant, les avaient trouvés. S'en était suivis une punition terrible, dont le derrière et les joues de Staal se souvenaient encore. Tout comme son subconscient qui depuis, lui demandait de mâcher bien comme il fallait ses sushis. Il en était à son deuxième sushi quand Xaphane entama le sien. D'abord, il ne fit aucun commentaire... Puis voyant l'air tellement concentré de Xaphane, il éclata de rire :
- tu sais, manger c'est censé être un plaisir, pas une corvée ! T'as qu'à manger avec tes doigts.
Il eut un petit sourire, qui semblait vouloir dire "quel déshonneur, pas vrai ? Tu n'acceptera jamais d'abandonner ces baguettes". Il engouffra son deuxième sushi, et reprit son lent travail de mastication. ça devait être vexant de le voir manger ces sushis sans effort apparent... Mais il ne le faisait pas exprès. Il n'allait pas non plus faire exprès de massacrer ses sushis pour que Xaphane ne se sente pas débile ! Il avala après s'être assuré qu'aucun gros morceau ne traînait dans sa bouche et une lampée de Saké vint s'ajouter au poisson cru. Karaï continuait de regarder Xannou de manière fort détestable. Staal finit par le remarquer, et il lâcha un soupir, avant de donner une pishnette au serpent :
- tu sais, crétin, c'est gênant ce que tu fais. Je n'arrive pas à croire que tu sois si prétentieux alors que tu n'es qu'un serpent stupide !
Il eut un petit rire tandis que Karaï sifflait de mécontentement. Dire qu'avant, Staal se fichait bien de la manière dont il regardait les gens ! Ah, c'en était écoeurant. Ce pensionnat avait une très mauvaise influence sur son Maître... Et ces Gardiens n'arrangeaient rien du tout ! Quelle plaie. Une fois sortis de ce merdier, Karaï devrait avoir une sérieuse conversation avec lui, il fallait vraiment remettre les pendules à l'heure.
- Content que ça te plaise.
C'est vrai que les sushis de Yûka étaient délicieux... Elle savait vraiment bien les choisir.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 17/08/2008 23:00:59    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Xaphane releva la tête lorsque le fils du feu lui proposa d'utiliser ses doigts : jamais de la vie ! En plus, elle fut encore plus obstinée à se battre avec les baguettes magiques japonaises jusqu'à la mort pour répondre à ce sourire provocateur ! Jamais, ô grand Dieu jamais elle n'abandonnerait pour faire plaisir à ce... cette... à Staal. Elle fronça les sourcils et lui répondit par un sourire qui disait "Va te faire voire, une vampire n'abandonne jamais !" Elle eu un petit rire, puis regarda les baguettes; et les envoya à la mission de pincer un autre sushi; mission très dure pour ces baguettes lorsqu'on pensait que ce n'était pas des petits soldats mais de simples baguettes japonaises en bois et non magique comme elle semblait le penser.
Sur le coup, elle eu un petit rire, puis elle avança dangereusement ses baguettes du sushi, qui pour le moment ne bougeait pas, ne semblait pas hostile aux baguettes japonaises que tenait la vampire. Elle piqua, le pinça, et l'amena à sa bouche et... Il ne tomba pas ! Et atterrit dans la bouche de la vampire sans encombre et sans l'aide des doigts de Xaphane. Atterrissage réussit !
Toute fière d'elle, la vampire ne prit pas vraiment le temps de mâcher correctement le sushi et l'avala directement....... très mauvaise idée. Elle commença tout d'abord à devenir livide, encore plus que normale; puis à devenir toute rouge puis finalement elle se mit à tousser se tenant la gorge. Elle s'était étouffée, normal quand on ne prend pas le temps de mâcher un sushi correctement.
Quoi qu'il en soit, elle finit par maintes tentatives de recracher le sushi par l'avaler et réussir enfin à respirer correctement. Rouge autant par la honte que par le manque d'oxygène, elle regarda l'assiette de sushi se demandant si elle devait ou non en reprendre un ; elle se méfiait à présent.
Finalement elle entendit Staal parler à son sac à main écaillé, Karaï. Il la défendait, qu'est ce qui lui prenait ?! C'était trop... Fou. Oui, exactement, c'était fou. Au début, à partir du premier jour où ils se sont vu, ils se sont provoqué du regard, ça a été un véritable guerre. Et la, il la défendait. Le pensionnat l'aurait-il civilisé ou s'était sa mère qui l'avait forcé à être plus sympathique ? (elle aussi, l'avait forcé, en la menaçant d'une peine pire que la mort si elle le mordait...) Elle n'en savait rien et ne voulait pas vraiment le savoir; c'était plutôt agréable à ce qu'il la défende.
Elle continua à regarder les sushis puis finalement repoussa son assiette.
- Je préfère pas retenter... C'est très bon, mais les plaisirs ont une fin. ^. ^'

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 23/08/2008 21:58:24    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Staal avait finit de manger ses sushis, et il jouait avec ses baguettes de la même manière que les élèves en cour, avec leurs stylos. De temps en temps, il jetait un coup d'oeil à Xannou pour voir où elle en était dans sa séance de torture. A la vue de son sourire ironique, il eut un petit sourire et il reprit son occupation baguettienne. C'est fou ce qu'on peut s'amuser, avec des baguettes... Il finit par les reposer, juste à temps pour assister à l'exploit de Xaphane. Il ne fut pas très étonné de la voir s'étouffer avec son sushi. Ces petits trucs étaient décidément bien vicieux... Deux possibilités : l'anguille, tout d'abord, qui symbolisait l'habileté des sushis à se dérober aux attaques des baguettes. Ensuite, la bombe à retardement, c'est à dire la fâcheuse manie qu'avait les sushis de vous étouffer. Malheureusement pour Xaphane elle venait de tester les deux possibilités. Staal éclata de rire, et lui tendit un verre d'eau (qui était d'abord là pour le serpent, qui, rappelons le, ne supporte pas l'alcool) :
- ça va ? Ah la la... Quels méchants sushis !
Staal pencha la tête en regardant les deux sushis restant... Le problème de la nourriture japonaise, c'est son côté bourratif. Le pire, c'est que les japonais ne semblaient pas obèse, loin de là ! A part les sumos. Peut être, pensa Staal, qu'ils mangeaient 20 sushis par repas ? Impossible. C'est donc en soupirant que Staal se releva pour aller ranger les sushis restant. L'aventage du poisson cru, c'est qu'il pourrait se resservir plus tard. Il les plaça dans le frigo, puis prit les brochettes qui cuisaient doucement et le riz chaud. Il ramena tout ça sur un petit plateau aux motifs asiatiques, cadeau de la mère de Yûka (elle même sorcière, on s'en doute). Il posa une assiette de brochette et un bol de riz à Xaphane, se servit de même, et ramena le plateau. Karaï lui jeta un regard étrange, qui semblait vouloir dire "quoi ?! Vous, servir un vampire de bas étage ? Quel honte ! "
- Et voilà, brochettes et riz...
Il eut un rapide sourire : cela semblait évidant que c'était des brochettes et du riz. Il s'assit, et prit une brochette.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 24/08/2008 13:31:48    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Xaphane soupira lorsque Staal rapporta le plat de sushi ; décidément elle avait perdu ce combat contre la cuisine japonaise ; mais elle n’allait pas abandonner : une revanche se méritait. Certes plus tard, mais elle allait prendre sa revanche coûte que coûte !! Sur le coup elle sourit. Cela devenait stupide ; cette bataille culinaire japonaise ; mais elle n’allait pas se laisser faire. Plutôt mourir que d’abandonner, que de déclarer défaite devant ce plat de sushi mais en plus devant Staal ! Bon elle avait perdu, mais elle voulait une revanche. Ce qui serait les brochettes et… le riz…
L’ennuis avec le riz c’est que c’est beaucoup plus petit que les sushi, donc plus difficile à attraper mais en plus, c’est horriblement énervant lorsque vous avez la petite boule de riz entre vos baguettes et que là, lorsque vous le mettez dans votre bouche, la boulette se désintègre. Horreur maximale lorsque les grains tombent l’un après l’autre dans l’assiette.
Elle regarda un moment les brochettes. Il y en avait quatre en tout : une de fromage et de bacon, une de poulet, de bœuf, et une autre ou c’était des boulette d’on ne sait quoi. Il semblait y avoir des épices dedans,mais maintenant ce que c’était exactement elle ne savait pas vraiment.
La vampire s’empara de la brochette de poulet en la regardant un moment puis finit par croquer dedans par ses dents avant, ramenant le poulet dans sa bouche. La brochette fini elle regarda les autres en déclarant que c’était très bon. Dommage qu’elle ne pouvait pas manger japonais tout les jours.
Finalement elle regarda Staal puis Karaï qui visiblement avait l’air offensé pour une chose ou une autre. Sûrement a concernant et elle s’en moquait. Elle finit par rire.
_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 26/08/2008 21:06:59    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Staal, contrairement à la vampirette inexpérimentée, avalait son riz par grosses bouchées, le tout avec une certaine élégance. En même temps, il avait fait ça presque toute sa vie, et il avait près de 30 ans d'expériences... En quelques pincées, son bol était impeccablement vidé de ses occupants les grains de riz - riz soigneusement choisi par Yûka, et donc, d'excelleeente qualité. Il jeta un coup d'oeil aux brochettes, se rappelant que les inexpérimentés s'embrochait parfois la langue ou bien les joues avec les pics... Peut être ferait il bien de prévenir Xaphane... Mais celle-ci avait déjà trouver le truc. Il eut un rapide sourire et la remercia du compliment, bien qu'il ne fut pour pas grand chose au bon goût des aliments. Il prit une de ses brochettes, celle au fromage, et la dégusta avec joiiiie.
- *miom miom* j'adore celle *gloups* au fromage ! Celle au poulet est pas mal non plus... Les boulettes, là, c'est celles que j'aime le moins. Mais bon...
Il eut un petit rire, et arracha un autre morceau de bacon, morceau qui voulait rester avec les copains et qui pour cela employait l'attaque "fromage qui colle". Mais ça ne suffisait pas pour résister aux dents de Staal, bien entraînées... Celui-ci mâcha consciencieusement, rappelons qu'il fait très attention à ne pas s'étouffer. Après quelques coups de dents, il continua :
- il faut dire que je suis un véritable vorace du fromage... Toi, qu'est-ce que t'aime ?
Petite ruse pour faire parler un peu la vampirette. EN y repensant bien, peu de gens savait quelque chose sur elle. Les plus informées devaient être soit Yûka, bien qu'elle n'est sûrement pas employé des moyens très nobles pour cela, soit l'infirmière, mais celle-ci ne connaissait probablement que des détails physiques. Staal observa Xannou d'un regard perçant avant de reprendre :
- En 100 ans, il a bien dût t'arriver des aventures désopilantes, non ? Parce que moi, en quelques misérables 32 années, il m'est arrivé pas mal de truc funky.
Ce devait être l'alcool qui le rendait aussi bavard... Karaï finit par reparaître sous forme de tatouage, de manière toujours très silencieuse. Cela faisait un petit moment qu'il était dehors, il était donc largement temps pour lui de "rentrer". Staal avait déjà la tête qui dodelinait, et il faillit se dégoîter la mâchoire en bayant...
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 27/08/2008 13:46:53    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Xaphane terminait sa brochette de poulet alors que Staal lui posa la question plus que rusée de sa part. Depuis quand est ce qu'il s'intéressait à ce qu'elle aimait ou non ? Depuis quand est ce qu'il s'intéressait à ses gouts niveau nourriture ? Elle n'en savait rien, et préféra s'abstenir de répondre pour le moment. Puis il lui posa la question de tout ce qu'elle avait du voir et lui arriver en 100 ans. Oui, ça faisait cent ans qu'elle vivait, et pourtant il ne lui était pas tellement arrivé de choses. Certes, au début lorsqu'elle avait tué la personne qui lui était prédestinée et ses amis, puis plus rien. Enfin presque.
La vampire baissa les yeux pour s'occuper d'une autre brochette; étant donné que Staal n'aimait pas celle aux boulettes elle entreprit de la prendre et de gouter. Il était vrai qu'elle n'était pas vraiment aussi bonne que les autres; épicées, gout plutôt amère, elle préférait celle au poulet et peut être au boeuf. Elle gouterait plus tard, voir si c'est tout aussi bon. Finalement elle termina sa brochette de boulette de viande et enchaina un peu sur le riz en pensant à si elle devait ou non répondre à la question de Staal.
Les baguettes en mains elle regarda son bol de riz, si elle n'y arrivait pas elle lui répondrait, si elle y arrivait elle ne lui répondrait pas. Prenant le courage entre ses doigts elle avança dangereusement ses baguettes vers le riz. Elle le pinça et le ramena vers sa bouche; elle allait y arriver. Mais comme la fois précédente, à un centimètre de ses lèvres les grains de riz tombèrent mollement dans son assiette. Soupirant elle regarda les grains au font de son assiettes, éparpillés. Finalement elle releva la tête vers le fils du feu se demandant encore si elle devait ou non répondre, puis :
- Ce que j'aime ? Pas grand chose. Je n'ai pas beaucoup de gouts, j'en ai perdu énormément lors de ma "transformation". Mais la par exemple, j'aime ce que t'as fait. Le repas japonais est très bon; et ce que fais Huro aussi. Mais la nourriture du réfectoire n'a aucun gout pour moi, je ne peux même pas dire si j'aime ou non car je ne sens rien. C'est plutôt bizarre.
Elle sourit rapidement, elle n'arrivait même pas à croire ce qu'elle disait.
- En fait, c'est seulement maintenant que je recommence à manger. Je peux m'en abstenir sans problème en me nourrissant que de sang. Mais étant donné mon régime que j'ai maintenant, le fait que je ne puisse plus me nourrir normalement; il faut bien que je compense, bien que ça ne me suffit pas et que ça ne dure pas vraiment longtemps.
La vampire eu un petit rire puis finalement se remit à contempler son bol de riz encore remplis.
- Et pour ce qui c'est passé ces 100 dernières années, et bien je te dirais que rien ne s'est produit, à part un triple meurtre. Mais ces soixante dix dernières années il ne s'est rien passé de bien palpitant.
Voila elle avait tout dis. Et Staal devait bien être une des premières persones à être au courant de l'histoire de la vampire; sauf peut être Yûka. Mais elle, ça ne comptait pas vraiment. En plus, maintenant qu'elle savait son vrai prénom. Au moins une chose que Staal ne savait pas.

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 27/08/2008 20:17:23    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Staal lâcha un soupir silencieux : il pensait que Xaphane n'allait pas répondre. Tans pis, il ferait sans... Il se vengea sur une brochette au poulet, à l'aide d'un coup de dents. Non, il n'aimait pas qu'on l'ignore, qu'on le snob, bref... Il en était au stade "mâchouillement" lorsque Xaphane daigna répondre à ses questions. Il redressa la tête, les sourcils arqués et le regard curieux. Oui, vous l'aurez remarquez, il faisait parti des gens curieux qui veulent savoir tout sur tout. Un peu comme sa mère, quoi qu'heureusement, lui ne possédait pas l'agaçant dont de pouvoir extorquer les informations. Mais la réponse de Xaphane, tout du moins la première, le satisfit pas vraiment. Comment diable faisait elle pour ne rien aimer ? Etre vampire impliquait dont de devenir un être privé de plaisir, privé donc de joie ? Il imagina un instant Huro vampire, perdant le goût. Le coin de ses lèvres tressaillirent en un sourire taquin, qui s'effaça bien vite.
- Ah ! Peut être que tu ne sens que ce qui est très bon... ça peut être utile, si tu veux être critique de cuisine ! Enfin...
Staal s'arrêta là. Il n'était pas devenu "gentil" au point de plaindre la vampirette... Tout du moins, sa fierté lui interdisait farouchement de le faire devant elle. Mystère de la nature humaine, sans doute... Il termina sa brochette de poulet, penseur, puis il manqua de s'étouffer lorsque Xaphane lui parla rapidement de ses 100 années d'existence... Pouvait on seulement appeler ça une existence ? A l'écouter, elle n'avait fait que "survivre". Il fallait aussi vivre ! Profiter, voire même abuser, mais pas subir... Il secoua la tête :
- T'appelles ça une vie ? Les seules choses intéressantes que t'as vécue, ce sont des meurtres ? Mais ça va pas du tout ça ! T'as pas envie de vivre ? Merde, t'es immortelle ou presque, dans ces cas-là, on profite au moins un peu... T'as jamais fait comme tous les jeunes ? Sortir, draguer, aimer un peu ? J'sais pas, moi, c'est ce que tout le monde fait...
Il finit par se lever, et débarassa son assiette malgré la brochette restante - aux épices. Les gens comme ça, mornes et d'apparence vide, ça le déprimait toujours. Surtout que Karaï en profitait après pour critiquer, pour dire que soi-disant, Staal ne devait pas se laisser abattre par de sinistres individus pareils. Il rangea les assiettes dans le lavabo et le restant de nourriture dans le frigo. Il fit rapidement couler de l'eau dans l'évier et se rinça le visage avant de retourner dans le salon :
- bon, parlons d'autre choses ou ne parlons pas, sinon, ça va m'énerver, tout ça...
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 27/08/2008 21:16:29    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Xaphane écouta ce qu’il disait aussi stupéfaite que si elle venait de voir apparaître un éléphant devant elle. Puis, au fur et à mesure qu’il parlait, qu’il lui disait que sa manière de vivre n’était pas convenable, qu’elle aurait du profiter de la vie, de sortir et bla bla bla pour la simple et bonne raison qu’elle était immortelle et qu’elle devait profiter de la vie, elle fronça les sourcils. Ne savait – il donc pas ? Non, visiblement il ne savait pas. Et il ne savait pas que Xaphane aurait bien aimé sortir, mais que tout cela lui avait été interdit d’une certaine manière.
Elle resta assise à table le temps qu’il débarrasse ; elle n’avait plus faim de toute manière ; il avait réussit à lui couper l’appétit. Alors qu’il était dans la cuisine, la vampire regarda ses mains. L’une d’elles s’était automatiquement accrochée à la table ; aussi eu t elle du mal à l’enlever. D’ailleurs, on voyait une marque ou deux des ongles et des doigts plantés dans le bois. Il l’avait vraiment mise en colère.
Malheureusement pour Staal, il revint trop tôt pour que la colère de la vampire s’estompe.
- Non, justement parlons en. Tu me trouves déprimante ? C’est bien dommage. Tu crois que j’ai choisi cette vie ? Tu crois que j’ai choisi d’être un monstre ? C’est vrai que comme ça, être immortelle c’est génial, mais j’aurai préféré une autre forme d’immortalité. J’ai pas choisi d’être sans arrêt attirée par le sang, j’ai pas choisi d’adorer le sang comme ça. Tu crois que j’ai choisi de m’être autant mise à l’écart ? Non. Au début de ma « nouvelle vie » j’étais encore trop attirée par le sang ; bien que je m’étais jurée de ne plus le faire après les trois meurtres. Après avoir tué mon… après les avoir tué. Ca m’avait révolté, et je m’étais jurée de ne plus jamais le faire. Mais tu ne sais pas ce que c’est que d’être sans arrêt attirée par une chose que tu répugnes. C’est pour ça que je me suis mise à l’écart. C’était le seul moyen pour moi de ne plus me jeter sur les personnes et de les vider de leur sang. Ca a été plus dur que tu ne le pense. Je suis sortie quelques fois, pour voir si je faisais des progrès. J’en ai mordu un ; résultat je me suis isolée pendant vingt ans. Après, ça allait mieux, mais j’avais tellement perdu le sens de la sociabilité, le sens que c’était de s’amuser que cela ne me dérangeait plus d’être autant isolée. Quand je pense qu’avant j’adorais ça.

Xaphane s’arrêta un moment, trop énervée pour continuer. Elle détourna le regard ; puis se rendit compte que sa main gauche c’était encore agrippée à la table ; aussi la main droite prit le poignet gauche pour l’obliger à se mettre sur sa jambe.
- Peut être que j’ai pas vécu mais au moins je suis encore la et je suis ce que je veux. Je ne voulais pas être un de ces vampire qui bois le sang du premier venu dès qu’ils ont soif. Je trouve ça horrible. Au moins je ne suis pas comme ça. Mais ça n’enlève pas le fait que j’aime boire du sang.
Elle n’avait jamais autant parlé. Elle n’avait jamais autant dis à quelqu’un sur ce qui l’énervait ou autre ; pourquoi elle était comme ça. Maintenant Staal le savait ; c’était en grande partie pour ne pas mordre les autres.

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 28/08/2008 19:54:58    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Lorsque Xaphane décida de reprendre le sujet, alors que Staal n'en avait aucune envie, il faillit s'énerver comme il l'avait déjà fait un peu plus tôt. Mais après avoir bien respiré, silencieusement, il rouvrit les yeux et prêta une oreilles attentives au discours de Xaphane. Quand elle eut terminé, il passa sa main dans ses cheveux, en les ébouriffant un peu plus, puis il resta silencieux pendant quelques minutes. Il fallait choisir ses mots avec soin, histoire de ne pas raviver sa colère... Sinon, tout ceci allait se terminer en pugilat. Sans doute le giflerait elle, chose qu'il détestait par dessus tout car très humiliant... Que voulez vous, un homme est un homme, avec sa fierté sur dimensionnée. Une chose parfois totalement inutile mais follement encombrante...
- Bon, bon, j'ai parlé trop vite et sans réfléchir. Il faut croire que 32 ans, ce n'est pas assez pour comprendre les choses un peu mieux qu'un gamin. Cependant (il marqué une pause, l'index levé), je n'irai pas jusqu'à m'excuser. J'ai juste dit ce que je pensais, et maintenant, je ne pense plus la même chose, c'est tout.
Son index se baissa jusqu'à reprendre sa position habituelle. Dans sa tête, il sentait Karaï s'agiter, à la fois mécontent et satisfait, parce que Staal s'était excuser à moitié. A moitié seulement, mais tout de même, une moitié reste une moitié. Staal se gratta la tête. Il avait prévu de dire autre chose, mais c'était peut être de trop. Surtout que, s'il disait ça, sa fierté allait encore se manger une baffe... Et puis, Xaphane aussi avait sa fierté, et celle-là non plus n'accepterait pas. Il se leva et se décida enfin à laver toute cette vaisselle qui s'entassait dans l'évier. Eh oui, ces très chers Gardiens avaient retirés tous les laves vaisselles, remplacés par... Par rien du tout, en fait, puisque les éviers étaient déjà là.
L'ennui, quand on s'appelle Staal, c'est qu'on est doué en à peu près rien. Il maîtrisait d'une façon très relative son pouvoir, et ses talents se résumaient à agacer les gens de manière excessive. Donc, quand un empoté pareil se met à faire la vaisselle, ça s'apparente généralement à une tentative pour transformer une modeste cuisine en immense piscine. Bien sûr, il y a toujours une ou deux assiettes qui succombent, soit de crise cardiaque soit par un tragique accident. Tout est si vite arrivé, lorsque Staal se met à faire quelque chose qui demande un minimum de concentration ou d'adresse... Rapidement, une assiette vola en éclat, éparpillant les restes de son cadavre dans la cuisine. Le bruit, assourdissant, fut suivit par un juron puis un soupire.
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 28/08/2008 20:55:19    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Xaphane écouta Staal sans rien dire ; les sourcils froncés. Puis, elle se détendit un peu lorsqu’il partit dans la cuisine. Les épaules rabaissées, les coudes sur la table, la tête dans ses mains, les yeux fermés ; elle réfléchissait. Il ne s’était pas excusé – sa fierté lui en interdisait -, et elle ne s’était pas attendue à ce qu’il le fasse ; il était revenu sur ses paroles. Mais, qu’est ce qu’il pensait maintenant ? Qu’est ce qu’il pensait sur le mode de vie de la vampire ? Elle n’en savait rien. Tant pis.
La centenaire releva la tête et regarda la porte d’entrée. Peut être devrait elle partir ? Ce serait plus simple, ils ne s’énerveraient pas et ne se boufferaient plus le nez. Bien qu’elle était chez elle, également dans son appartement, elle devrait peut être partir. Faire un tour dehors, histoire que tout deux se calment et qu’elle reviendrait au couvre feu – stupide couvre feu. En même temps ce serait déplacé de partir.
Elle avait remarqué que Staal s’était énormément contrôlé pour ne pas s’énerver tout à l’heure, lorsqu’elle avait relancé le sujet ; remarque elle aussi s’était beaucoup contrôlée. Elle en avait abîmé la pauvre petite table.
Xaphane remit sa tête entre ses mains jusqu’au moment où elle entendit une assiette se fracasser sur le sol, suivit d’un certains nombre de bruit témoignant que d’autres assiettes avaient été renversées sur le sol ; puis enfin un juron qui signifiait que Staal en était responsable et visiblement peu fier. Décidément les hommes ne sauront jamais faire la vaisselle sans faire tomber une assiette ; que voulez vous, à part les cuisiniers les hommes n’ont pas leur place dans une cuisine. Vive Huro.
La vampire se leva son soupirant puis alla en direction dans la cuisine, c’est là qu’elle retrouva Staal entouré de trois assiettes sur le sol, deux cassées. Bien sûr qui dit assiette sur le sol pendant le lavage, dis également eau ; aussi était – il arrosé à certains endroit d’eau et ne s’était pas privé pour en mettre sur le sol. Elle le regarda un moment, sans expression sur le visage ; puis elle leva la main et l’eau sur le sol se remit dans le levier, ainsi que l’eau qui était sur Staal. Puis elle s’avança d’une démarche un peu menaçante ; elle prit le fils du feu par le bras et le poussa pour finalement le mettre hors de la cuisine. Tout cela fait sans aucun effort pour la vampire. (ah ah)
Enfin seule dans la cuisine ; Xaphane attacha ses cheveux, retroussa ses manches et plongea ses mains blanches dans levier et entreprit de laver ces méchantes assiettes qui voulaient sauter de cette eau moussante.
Toujours sans un mot elle plaça la vaisselle sur le rebord de levier en faisant attention  à ne pas en faire tomber ; mais elle savait se servir de ses mains aussi n’y avait-il pas de casse. Encore heureux.
Enfin, elle ramassa les morceaux d’assiettes sur le sol et les mis à la poubelle le temps que le levier se vide de l’eau moussante.
_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 31/08/2008 15:15:01    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Staal voulut protester car à cause de ses manières plus que brutales, il sentait que son bras allait se couvrir de bleus. Et quand on a la peau sensible... Finalement il se retint, et il préféra aller s'assoir dans le salon. Il ne restait plus qu'à attendre, mais c'était un exercice que Staal détestait. La patience n'était pas vraiment son point fort... Tans pis. Il faudrait faire avec. Peut être que... Oui, il devait lui rester une bouteille de Saké. Il fit l'aller retour jusque sa chambre et revint avec la bouteille tant désirée ! Ah, il n'y avait rien de tel que le saké pour se remonter le moral... Si, bien sûr, on oubliait Karaï qui récitait consciencieusement tous les méfaits de l'alcool. Qu'importe ! Il prit un verre dans le "buffet" (un petit meuble en bois sombre et pourri) et se versa une portion généreuse. C'était une bonne bouteille en plus, le saké était excellent ! Peut être aurait il dû servir celui-là pour accompagner le japonais. Mais celui de Yûka n'était pas mal non plus ! Un peu plus fruité peut être, alors que celui de Staal était plus fort...
Il lâcha un soupir en terminant sa bouteille et tendis l'oreille pour entendre ce que fabriquait Xaphane dans la cuisine. Aucun bruit ne sortait de la pièce... En même temps, il s'y attendait. Ce n'était guère surprenant, de la part de Xaphane, de ne faire aucun bruit... Pourtant, faire la vaisselle était une activité plutôt bruyante. En tout cas, Staal, lui, faisait beaucoup de bruit - d'ailleurs, Yûka préferait faire elle-même la vaisselle plutôt que de laisser Staal toucher à ses précieuses assiettes. D'ailleurs, c'était surprenant qu'elle est put garder ses assiettes là avec les Gardiens ! De si belles assiettes, pourquoi ne les avaient ils pas confisqués ? Il haussa les épaules et prit un autre verre de ce délicieux saké. Soudain, la porte s'ouvrit en grand sur une silhouette bien connue. Un grand éclat de rire retentit et Staal se tassa sur le canapé, surpris, mais pas de manière agréable.
- Eh bien, eh bien ! On n'ouvre une bouteille de Saké et on en m'invite même pas ? Quel fils ingrat j'ai là !
- C'est de ressemblance familiale... Telle mère tel fils !
Yûka s'assit en soupirant sur le canapé et donna une petite tape à son vaurien de fils. Elle eut un petit rire et prit d'autorité la bouteille que tenait Staal pour se servir un verre, qu'elle avait déjà en main. Staal s'était toujours demandé comment elle faisait pour avoir toujours ce dont elle avait besoin à porté de griffes... Euh, de main. Yûka but sa première gorgée et s'arrêta. Quelque chose clochait... Mais oui c'est bien sûr !
- Eh bah ? Ou est dont notre vampirette internationâââle ? Il y a pourtant du bon saké... Elle se cache, tu crois ?
_________________
Revenir en haut
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 31/08/2008 15:59:33    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

C’est au moment où le levier c’était enfin totalement vidé, où il n’y avait plus aucune mousse dedans que Yûka entra dans la pièce. Xaphane l’avait légèrement entendue arrivée avant qu’elle n’ouvre la porte sans frapper. C’était une habitude chez elle visiblement. Elle l’imaginait, le bras gauche plaqué contre la porte, elle grande revêtue d’habits soit sombre soit colorés, long qui lui allaient à la perfection. Ses yeux violets regardant dans le vide, ne pouvant rien voir. Mais quoi qu’il en soit elle mettait sa présence et on ne remarquait qu’elle. Ajoutez à cela les colliers et bracelets qui l’accompagnaient sans arrêt ce qui permettait qu’on l’entende à trois kilomètre à la ronde.
La vampire l’écouta parler un moment ; décidément on voyait bien qu’ils avaient des liens de parentés, tout les deux aussi alcoolique l’un que l’autre, aussi sadique – quoi que Yûka l‘es plus. Elle eu un petit soupir. Staal avait sortit du saké, elle le sentait d’ici ; mais elle ne voulait pas aller voir la sorcière après la menace qu’elle avait mis sur sa tête. C’est comme si elle était tout le temps surveillée, ce qui était plutôt bien dans le sens où ça l’empêchait de se jeter sur la première personne qui était à côté d’elle, mais tout de même… Si en plus elle se ramène, la elle n’ose même plus rien faire. Si l’éducatrice n’était pas la, elle serait directement sortie de la cuisine en laissant la vaisselle se sécher seule et peut être boire un verre, mais la elle préféra prendre un torchon et les sécher à la main. Ca ne la tuerait pas, après tout.
Yüka étant imprévisible et ayant une lourde influence sur la vampire il y eu quelques conséquences à ses paroles. Xaphane avait séché quelques assiettes lorsqu’elle dit le « vampirette internationâââle ». Elle faillit laisser tomber les assiettes sur le sol, encore heureux qu’elle était agile et qu’elle avait un minimum d’adresse et d’équilibre. Aussi, comme dans les filmes, la « vampirette » rattrapa toutes les assiettes, dans les mains, les pieds, et une autre sur la tête. Allez savoir comment.
Malheureusement dans son entreprise de tout rattraper elle s’était légèrement appuyée sur le plan de travail où se trouvait une malheureuse baguette japonaise qui n’eu d’autre choix que de tomber sur le sol dans trois « clacs » consécutifs. Naturellement elle se maudit. Soupirant elle baissa les yeux, et avec une infinie délicatesse elle remit les assiettes correctement sur le plan de travail, les mit dans l’étagère qui leur était convenue et ramassa la baguette japonaise.
Yûka savait où elle était maintenant.

La vampire termina de sécher les verre et coupelle pour finalement sortir de la cuisine, comme si rien ne s’était passé, et fit un petit signe de tête à Yûka. Elle resta un moment dans l’encadrement de la porte de la cuisine puis s’assit en face de la sorcière et du fils du feu, sur un fauteuil. Tendue comme un bout de bois elle pu admirer la tenue de Yûka. Elle s’y était attendue ; décidément elle avait la classe cette dame… Mais comment fait-elle pour choisir ses vêtements si elle ne voyait pas ? Cela restait un sacré mystère.
Dans sa contemplation de la tenue vestimentaire de la sorcière, la vampire n’entendait pas ce qui se passait autour d’elle ; et n’entendait plus ce qu’ils se disaient.

_________________
Revenir en haut
Yuna - Staal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 2 200
Localisation: Quelque part... Perdue, sûrement xD
Point(s): 2 201
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 31/08/2008 16:14:50    Sujet du message: Mais euuuh... Répondre en citant

Staal haussa un sourcil en entendant les baguettes tomber sur le sol... Il croyait Xaphane incapable de faire tomber quoi que ce soit, grâce à son agilité de vampire. Mais bien sur, il ne pouvait voir qu'elle était carrément recouverte d'assiettes... Puis la porte s'ouvrit et Xaphane alla s'assoir. Yûka eut un sourire et s'exclama bruyemment, en écartant les bras - et Staal évita la baffe de justesse.
- Mais là voilààààà ! Je suis venue pour plusieurs raison. Tout d'abord, le saké ( elle agita son verre avec amour), mais ça, c'était évidant ! Ensuite, j'ai une proposition à te faire.
Un voile de tristesse passa sur le visage de Yûka, et Staal l'observa, perplexe : il ne pensait pas sa mère capable d'être triste ou émue. Elle était seulement joyeuse, sadique, tyranique et exubérante... Mais Yûka, pendant quelque secondes, parut réellement triste :
- Comme vous le savez, Niwa et Gol sont morts. Hors, Niwa était mon mannequin personnel... Je testai sur elle quelques vêtements, crées par moi. Bien sur, avant, je n'aurai jamais eut besoin de ça ! Mais comme je ne vois plus, il me faut bien l'avis de quelqu'un. Sinon, je finirai par ne plus ressembler à rien ! J'ai tout de même une réputation à tenir. Voilà ! Je te propose de devenir mannequin à la place du mannequin !
Elle eut un petit rire :
- Vous savez, Iznogoud... Calif à la place du Calif... Oui, bon.
Staal avait écouté sa mère, mais c'est comme s'il était dans un autre monde. La voir parler avec autant d'enthousiasme alors que son regard restait fixé dans le vague... C'était bizarre. Mais il savait aussi que sa mère travaillait aussi à retrouver définitivement la vue ( elle avait bien fabriqué un Dieu une fois, alors, ça ne devrait pas trop lui poser de problème). Peut être attendait elle le départ des Gardiens... Ce serait bête s'ils lui retrouaient les yeux, après avoir remarqués qu'elle voyait de nouveau. Il se tourna ensuite vers Xaphane, se demandant qu'est-ce qu'elle allait répondre... Mais vu le sourire qu'arborait sa mère, Xaphane ne semblait pas avoir d'autre choix que d'accepter...
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 11/12/2016 00:22:57    Sujet du message: Mais euuuh...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Le pensionnat -> L'infirmerie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com