Le pensionnat des Eléments Index du Forum

Le pensionnat des Eléments
Vous êtes un élève... Un élève pas comme les autres, dans un pensionnat pas comme les autres... Et dans un univers pas comme le nôtre !Ici, à Mist, vous contrôler un élément : Terre, Air, Feu ou Eau ; et vous allez apprendre à bien vous en servir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Katsumi

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Hors-Jeu -> Présentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chunyan


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 1 459
Localisation: Univers, Le Monde, Planète Terre, Europe, France, Region Parisienne, Val D'Oise, St Leu la Forêt , C
Point(s): 1 459
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 29/04/2008 22:28:21    Sujet du message: Katsumi Répondre en citant

Nom : //
Prénom : Katsumi
Age : Ah, ah bonne question. ^^

Histoire :

Katsumi n’est pas née dans ce continent, mais sur celui des personnes qui sont venu envahir le pensionnat.

Katsumi a grandit dans une famille parfaitement normale, elle avait un grand frère et une petite sœur, deux parents des plus adorables, et des amies comme toutes les jeunes filles de son âge. Katsumi, comme chaque fille de son âge, suivait les cours normalement, et après les cours avait pour habitude de monter dans la forêt la plus proche de chez elle, histoire de sortir de son quotidien.
A l’âge de onze ans, la petite fille qui était encore une fois dans la forêt, était allée plus loin que d’habitude, arriva à ce qui devait être les frontières de la forêt car il y avait une grande grille devant elle. Elle voyait des personnes tenant des espèces de machines noires dans leurs mains, d’autres qui criaient. Elle fit le tour du grillage, faisant attention à ce que personne ne la voit –elle sentait bien qu’elle n’avait pas le droit d’être là- et vit un jeune garçon allongé par terre, deux autres personnes autour de lui, entrain de lui crier dessus. Il n’était guère plus âgé qu’elle, et visiblement allait tout sauf bien. Elle aurait bien crié pour que les deux personnes qui le regardait arrêtent, mais elle n’y arrivait pas, elle était comme pétrifiée. C’est à ce moment là que le jeune garçon releva la tête ; Katsumi écarquilla des yeux et s’enfuit.
L’adolescente essaya d’oublier ce qu’elle avait vu, et pourtant elle n’y arrivait pas. Elle essaya de retrouver son chemin, de retourner à ces espèces de grilles, mais n’y arriva pas, comme si l’endroit avait disparut. Elle essaya bien de savoir ce que c’était, mais personne ne savait de ce qu’elle parlait,et la prenait pour une folle, alors elle arrêta de chercher pensant qu’elle avait rêvé ou halluciné… Et pourtant… Elle n’était pas folle ! Elle avait bien vu ces personnes . . .
A quatorze ans, sans qu’elle ne sache vraiment pourquoi, Katsumi eu des espèces de migraines, et avait l’impression d’entendre des voix dans sa tête. Elle voulu en parler avec sa mère, mais préféra se taire, ne voulant pas être prise pour une folle. Encore une fois. C’est alors, qu’en allant dans la forêt, elle eu une sorte de montée de fièvre et tomba à terre. En se relevant, elle essaya de faire le vide dans sa tête, mais elle n’y arrivait pas, elle entendait trop de choses, elle ne comprenait pas pourquoi elle entendait ses parents parler avec sa sœur ou son frère, pourquoi elle voyait ses amies parler avec d’autres personnes, pourquoi elle voyait et entendait les pensées de toutes les personnes qu’elle connaissait ? Elle ne savait pas. En tout cas, lorsqu’elle se releva, Katsumi poussa un énorme cris, à la fois de rage, de douleur, mais aussi traduisant son incompréhension à ce qui lui arrivait.
L’adolescente tomba à genoux sous la douleur que lui infligeait son crâne, puis, tomba à terre inconsciente. Lorsqu’elle se réveilla elle vit une personne devant elle. L’adolescente mit un certain temps à voir qui c’était, à la voir distinctement, et à ne s’habituer à la nuit. Lorsqu’elle pu enfin voir distinctement la personne, elle le reconnut presque aussitôt : c’était le jeune garçon qu’elle avait vu quelques années plutôt. Il avait un tout autre regard, il était plus dure. Elle aurait dit qu’il avait la vingtaine.
Katsumi ne comprit pas ce qu’il lui avait dit, mais elle se souvint qu’il lui avait demandé de partir et de ne pas revenir. Bizarrement à ce moment là elle s’était sentie bien, elle n’entendait pas les voix, mais lorsqu’elle s’éloigna du jeune homme, sa tête recommença à lui faire mal. Elle se serait bien retournée pour ne plus avoir mal, mais il n’était plus la.
Katsumi essaya de contrôler ses mots de têtes, de ne plus penser, ce qui est totalement impossible. Elle s’isola dans sa chambre, essayant de reconnaître chaque personne, de fermer son esprit, de tout oublier, de se concentrer, de chercher une parfaite harmonie en elle. Elle y arriva : au bout de 13 heures de travail intensif. Elle sortit de sa chambre et descendit alors l’escalier pour aller voir sa famille, pour voir si elle pouvait contrôler leurs pensées : elle y arriva. Lorsqu’elle descendit, l’esprit fermé, elle n’entendait plus les pensées des autres personnes. Mais que les siennes. Alors elle essaya d’entendre les paroles de son père : elle se tourna vers lui, le regardant fixement. Elle entendait ses pensées, et que les siennes !
Elle s’exerça plusieurs fois par jour à entendre les pensées de certaines personnes, et maintenant, elle entendait les pensées de plusieurs personnes à la fois, sans qu’elles soient proche d’elle.
Un jour, alors qu’elle avait 17 ans, elle descendit de sa chambre – personne n’était chez elle – et alla dans la cuisine ; lorsqu’elle voulut prendre un verre, le verre vint à elle sans qu’elle ne l’ai prit entre ses doigts. Elle était aussi télépathe ? Visiblement oui. Qu’avait elle encore comme pouvoir qu’elle ne saurait qu’à certains moments de sa vie, par pur hasard ? Elle le sut quelques minutes plus tard : on sonna à sa porte. Elle ouvrit la porte à un homme d’une trentaine d’année, ayant un espèce de grand chapeau noir sur la tête, orné d’une sorte de boule blanche avec des ailes. Il portait également un grand manteau noir et blanc. Il lui demanda s’il pouvait entrer, lui disant qu’il pourrait l’aider pour ses « facultés ». Katsumi haussa les épaules et le laissa entrer.
Ils parlèrent pendant longtemps : la jeune femme apprit qu’elle était chargée en « énergie pure », comme quoi elle pouvait faire pratiquement ce qu’elle pouvait, pendant que son corps pouvait supporter cette utilisation de son énergie. Elle pouvait faire bouger des objets, lire dans la tête des personnes, repousser les personnes par des barrières, faire des sortes de boules explosives. Presque tout, jusqu’à l’épuisement ; qui était rapide. Elle apprit également que les parents qu’elle connaissait depuis petite n’étaient pas les siens. Elle n’en croyait pas ses oreilles, mais du bien l’admettre, pourtant malheureusement, on apprit les pouvoirs de Katsumi, et devait partir : certaines personnes recherchaient les personnes comme elle, qui avaient des « facultés ». Elle prit alors un sac à dos, mit ses affaires dedans, écrit un rapide mot pour les parents qu’elle connaissait depuis qu’elle voyait. Ceux qu’elle avait aimé. Puis partit. Elle suivit l’homme –dont elle ne connaissait toujours pas le nom- qui l’emmena sur un autre continent, lui affirmant qu’il y avait des personnes plus ou moins similaire à elle. Elle le considéra à présent comme son maître.
Peu de temps avant leur départ sur un espèce de bateau, elle se retourna une dernière fois vers ce continent, et vit encore une fois ce jeune homme, et par son regard elle comprit qu’il savait qui elle était, et qu’ils se reverraient.
Son maître la forma, lui montrant ses autres pouvoirs, ce qu’elle pouvait faire, et lui montra jusqu’où était ses limites pour qu’elle ne les dépasse pas. – elle pouvait causer de réels dégâts – Pendant ses formations, deux petits tatouages apparurent : un à sa main et un autre à son front, formant des IX, signifiant qu’elle était la neuvième personne a avoir ces pouvoirs là.
Son maître lui enseigna aussi la médecine. Depuis petite Katsumi voulait aider les personnes, et plus particulièrement les enfants, mais ne savait comment faire si elle n’arrivait pas à contrôler ses pouvoirs, alors il lui conseilla de venir au pensionnat, où elle serait entourée d’enfants avec des pouvoirs liés aux éléments, et lui permettrait d’utiliser ses pouvoirs.
Ce qu’elle fit. Elle vint à l’ouverture entant qu’infirmière, et s’occupa des enfants, « scannant » leurs cerveaux pour savoir ce qu’ils avaient et comment ils s’étaient blessés. Jusqu'à l’arrivée des Gardiens.
Elle savait qu’ils allaient arriver ; depuis l’arrivée de Rongar, ce jeune homme qu’elle avait oublié à l’âge de 17 ans, espérant ne plus le revoir. Il était la seule personne – à sa connaissance- à peut être savoir ses pouvoirs.
Ils avaient discutés plusieurs fois dans le pensionnat, une ou deux fois, mais n’avaient pas parlé de leur passé et qu’il la recherchait sûrement.
Mais elle savait qu’il allait essayer de la capturer, de neutraliser ses pouvoirs, elle savait que les « gardiens » allaient arriver. Et ils arrivèrent.
Après une sanglante bataille, où elle montra une partie de ses capacités que lui offraient ses pouvoirs, elle fut capturée, car malheureusement Rongar connaissait son point faible : les enfants. Qu’il tua.
Les gardiens neutralisèrent ses pouvoirs, une seringue chaque matin, neutralisant ses pouvoirs pendant à peu prêt 24 heures (cela dépend de la dose), envers autant les humains que les élèves, professeurs et surveilant. Elle n’était qu’une simple infirmière à présent. Sauf à certains moments, comme le soir, lorsque la dose qu’on lui injectait s’estompait, elle pouvait lire les pensées de certaines personnes, recommencer à faire bouger des objets, mais très minimes. Elle ne savait pas, si après une telle dose quotidienne, elle retrouverait ses pouvoirs en entier.
Quoi qu’il en soit, Katsumi fait partit de ceux qui veulent la disparition TOTALE des gardiens, mais ne peux pas faire grand chose en tant qu’infirmière, et avec la neutralisation de ses pouvoirs, alors elle reste bien sagement dans son infirmerie et attend que les enfants et personnes . . . Et attend chaque matin sa dose de « médicaments comme ils disent » sous peine qu’un enfant soit tué.

Caractère :
Katsumi est toujours de bonne humeur et est très gentille avec les élèves, mais sait aussi se faire sévère. Lorsqu’un d’eux essaye de lui mentir, ou autre petite bêtises comme ça, elle sait lui faire comprendre qui est le plus fort.
Elle s’énerve très facilement en ce qui concerne les professeurs et la surveillante, et surtout maintenant, envers les gardiens. Elle ne peux pas les supporter, ramenant les élèves généralement dans des états plus que pitoyables. Bien qu’elle ai des « remèdes miracles » pour les remettre d’aplombs et rapidement, elle ne veux pas qu’ils soient sans cesse fatigués, et malades – bien qu’elle aime les bichonner et s’occuper d’eux.
Elle sait écouter les personnes, et généralement les élèves viennent lui parler lorsqu’ils ont un quelconque problème.
En revanche, elle, ne parle pas de ses pensées, de ses problèmes ; et avant que les gardiens – et elle espère même après – personne ne savaient ce qu’étaient ses pouvoirs, où étaient ses limites. Maintenant, tous savent quel est son point faible.

Goûts :
Elle aime presque tout, sauf l’injustice, le sadisme etc. Elle ne peux pas supporter qu’une personne soit tuée sans jugement, sans intérêt, juste pour le plaisir, ou simplement parce qu’elle ne le mérite pas. Même une personne, aussi cruelle qu’elle soit ne doit pas être tuée – sauf peut être Rongar dont elle se chargera personnellement si elle retrouve ses pouvoirs.

Apparence physique (pas de "voir signature") :
Elle est plutôt grande, a de long cheveux châtains – bruns, voir noirs, qu’elle porte généralement en queue de cheval.
Katsumi n’aime pas les habits de « burocrattes », qui ont toujours l’airs coincés. Ces femmes habillées généralement d’un tailleurs ont l’air de ne pas pouvoirs bouger, ce qu’elle ne pourrait pas porter. Elle s’habille normalement, voir même, décontractée –ce qu’on ne peux pas voir, sous sa grande blouse blanche. ^^

Clan : Infirmière.

Comment trouvez vous ce forum ? Chuck Norris me la soufflé à l’oreille… Depuis ne n’ai plus qu’une oreille…
Code ? Vive Chuck !!
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/04/2008 22:28:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Longar-Rongar-Emmanuel


Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 330
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 30/04/2008 20:36:48    Sujet du message: Katsumi Répondre en citant

Je suis ton pire cauchemard !

hahahahahahahahahahahahahaha !!!!
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 02:53:27    Sujet du message: Katsumi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Hors-Jeu -> Présentations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com