Le pensionnat des Eléments Index du Forum

Le pensionnat des Eléments
Vous êtes un élève... Un élève pas comme les autres, dans un pensionnat pas comme les autres... Et dans un univers pas comme le nôtre !Ici, à Mist, vous contrôler un élément : Terre, Air, Feu ou Eau ; et vous allez apprendre à bien vous en servir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A la recherche de quelque chose à deux.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Hors-Jeu -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ombrale-Korlisse-Mayuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 24/01/2008 14:30:33    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

Il faisait beau cet aprés midi, Ombrale et Korlisse faisait du léche vitrine. Elles regardaient les boutiques d'antiquités. Korlisse recherchait des livres du dix-huitéme siècles et Ombrale des livres de comtes ou autres petites babioles. Puis Korlisse s'arréta devant une librérie et fixa un ouvrage de Victor Hugo. Ombrale s'approchat et le regarda puis soupira.

Ombrale:"Tu en a déjà plein de celui la."

Korlisse:"oui mais lui je ne l'ai pas et il me le faut."

Ombrale:"Tu parle commeci c'était obligé d'achter ce livre."

Korlisse ne l'écouté plus car elle était déjà entrée dans la librérie. Ombrale la suivit d'un pas rageur mais quand elle entra elle découvrit un livre de comte sur les enfers, sa soeur s'approcha avec le livre de Victor Hugo à la main.


Korlisse:"Alors tu trouve ton bonheur?"

Ombrale:"Lache moi!"

Korlisse:"He!!!Calme ta joie directe."

Ombrale ferma le livre et se tourna vers sa soeur et planta son regard dans le sien. Korlisse sourit.

Korlisse:"Si tu croix que c'est ton stupide regard qui va changer quelque chose tu te met le doig dans l'oeil."

Ombrale:"Quoi? Tu veux p't'être que je te deffonce ton p'tit visage d'ange et que m'man ne te reconnaisse pas?"

Korlisse:"Parce que tu croix que tu va arriver à me toucher? T'es trop lente ma veille."

Ombrale s'emporta, on vit des flammes dans ses yeux. Elle levat la main pour frapper sa soeur mais Korlisse est plus rapide qu'elle et elle la para et l'envoya à terre.


Korlisse:"Calme toi. Tu veux pas qu'on ait des problèmes quand même?"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24/01/2008 14:30:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Wyrm Sangdelombre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/01/2008 00:06:32    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

Les commerces.
La rue.
La foule.

Tiens ?!! La foule s'écarte et un grand vacarme se fait ?
Un jeune homme bouscule plus ou moins tout le monde sur son passage, renversant les étals et leur contenus sur le sol.
Derrière lui, deux malabars à l' aide pas commode grognent et crient des menaces.
Est il utile de mentionner qu' ils lui courent après, et pas dans l' intention de lui remettre un golden globe ?

Le jeune homme tourne.
Puis retourne.
Puis saute _un peu trop haut pour que ça est l' air complètement naturel_ et distance ses assaillants. Jusqu' à ce que ...

Choc. Douleur, souffle coupé.
Il semblerait que les deux hommes aient eut un pote.
Se mettre en boule. Subir, et attendre.

Dans la botte.

Le jeune homme sort une dague, la passe derrière le genou de son assaillant, n' attend pas de le voir s' étaler sur le sol et reprend sa course.
Vite, une boutique.

Wyrm entre chez le libraire, échevelé, plein de sueur, et une côte en miettes.
Deux filles sont en train de s' y battre.

Il regarde de tout côté cherchant une cachette.
Revenir en haut
Ombrale-Korlisse-Mayuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/01/2008 15:55:33    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

Ombrale se relevat en bousculant quelqu'un. Elle se retourna et regarda qui c'était, un homme assez migon. il était tout en sueur et un peu perdu, il semblait chercher quelque chose. Dehor un homme était à terre avec un poignard dans le genoux. Korlisse comprit assez rapidement et alla à la porte tirer le rideau et elle se retourna.

Korlisse:"Ombrale aide se jeune homme à trouver une cachète."

Ombrale:"Je ne suis pas ton chien. Fait le toi même."

Korlisse:"Je ne peut pas, je fait ensorte que personne ne rentre dans la librairie."

Ombrale:"Et alors, t'a qua mettre le verrous et t'occuper de c'te pove mec."

Korlisse:"Ne soit pas vulgaire!!!"

Ombrale eut un large sourir et fit un magnifique doigt d'honneur à sa soeur. Le vendeur vint les voir.


Vendeur:"S'il vous plait calmez vous. Je ne veux pas de baguarre dans ma librairie."

Ombrale:"Au vous la ferme."

Les quelques secondes qui suivirent les mots d'Ombrale ont vit une boule de feu voler droit sur elle et l'envoyer sur un étalage de livre. Le feu s'était éteind aussitôt àprés avoir percuter Ombrale.


Korlisse:"Maintnant tu va la fermer et fair s'que j'te dit."

Ombrale se relevat et se mit dans une posture de combat.


Ombrale:"Tu ne maurra pas deux fois."

Dehor on entendait les sirènes des embulencié et des personnes vociférant.
Revenir en haut
Wyrm Sangdelombre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/01/2008 18:07:05    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

Wyrm avait eut de la chance.

En fait, plus exactement, il n' avait pas eut assez de malchance. La boule de feu d' ombrale lui avait seulement roussi quelques cheveux et pas arraché la tête.
Ce qui est, il faut le dire, une fin en soi.

Mettant quelques peu d' ordre dans ses pensées il eut:
1 la bonne idée de ne SURTOUT pas intervenir dans la bagarre entre les deux soeurs.
2 La sublime intelligence de se jetter comme un dératé derrière le comptoir du libraire, en prenant l' homme avec lui et en lui conseillant en deux ou trois syllabes de bien vouloir se replier en position foetale.
3 D' essayer d' éteindre le feu par surcharge de comburant, c' est à dire en se concentrant un max pour y envoyer de l' air dessus.

Malheureusement, le vendeur se releva l' air vindicatif, et fonça vers la porte en criant des insultes envers le pensionnat et ses directeurs.
Mais aussi, les deux filles en était maintenant au même point de dispute destructrice.
Et enfin, il avait plus ravivé le feu qu' il ne l' avait éteint, ce qui posait un GROS problème.

Que faire ?
Revenir en haut
Ombrale-Korlisse-Mayuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/01/2008 19:29:38    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

Le feu commença à se propager sur les livre. Korlisse laissa tomber la porte et courra vite arraché un trés gros bout de rideau et couvrit le feu avec. Ombrale elle vit le vendeur se préssipité vers la sortie en vociforant, elle s'élança à sa poursuite et l'assoma avec un dictionnaire. Elle se retourna et vit que le feu se propager trés vite alors elle tanta quelque chose d'absurde. Elle mit ses mains dans les flammes et se concentra fortement pour l'éteindre mais cela ne marcha pas. La police déffonsa la porte et vit se qui se passer.
Revenir en haut
Wyrm Sangdelombre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/01/2008 22:44:50    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

[Putain de raccourcis intrernet explorer de mes couilles! Qu' on m' ammène le con qu' à paramétré tout ça que je lui enfourne mon clavier là où le soleil se lève jamais et que je l' oblige a écouter Lorie en boucle les oreilles collés à un ampli 400 watts en thx 5.1 !!! Mad ]

Tandis que le gars responsable du précédent commentaire rageait intérieurement sur la beauté de son post éffacé qu' il allait devoir recommencer alors qu' il en était au moment le plus interressant, Wyrm, lui était ... comment dire ... dans le purin ?

Les choses n' allaient pas pour le mieux, et elles se compliquaient au fur et à mesure ...

Ne restaient plus qu' à lever la tête et tenter d' arranger le coup ... petite hésitation mentale, launchation du mode preux chevalier qui se sort des situations galère en battant des sourcils ... 20 %, 40% ... Pas le temps, on fera sans !

D' un pas décidé, l' adolescent se dirigea vers la porte, et avisant le chef de la police (celui qui avait l' air aussi bête que méchant), il afficha l' air contrarié et l' immense désolation du mec qui a pas su empêcher son gosse de tester ce qui se passe quand on appui sur l' alarme incendie.
Il ne put cependant s' empêcher de faire un clin d' oeuil en direction des jumelles.

"Je suis extrèmement contris monsieur ... ce sont mes soeurs, elles sont aux pensionnat mais elles ne contrôlent malheureusement pas leur pouvoir ... je croyais que la lecture leur appaiserait l' esprit qu' elles ont dérangé depuis la mort de leur mère ..."

Le policier toisa Wyrm. Bien qu' il sembla plus ou moins convaincu du bluff, il renifla bruyamment et lui jeta à la figure:
"Du pensionnat hein ? La haute tour où des jeunes cons dans vot' genre joue à l' apprenti dieu ? T' sais quoi, vous venez de mettre en danger l' un de nos concitoyens, et nous, on aime pas beaucoup la racaille magique qui s' amuse à nous attaquer par chez nous. En fait, on n' aime pas les sorciers tout court. Crois moi, trésor, tu vas faire d' la taule, et longtemps. Et voilà l' premier accompte de l' amande pour t' apprendre à pas parler aux gens normaux avec ta langue pollué."

Et c' est alors que Wyrm se prit une claque.

Le jeune homme se masse la joue, puis tombe à terre. Il maugrée des mots d' excuse. Le sergent goguenard, en profite pour s' avancer un peu plus ...

Et se prend un violent coup de tête dans l' entrejambe.

*comme disait feu maître Friger, quand on te lie la langue, sers toi de ta tête ! Quoique les genoux aussi sont utiles ...*

L' homme, écroulé à terre, se tenant l' aine, reçoit pour son compte un coup de genoux vicieux qui lui éclate le nez.

Wyrm se tourne, crie, et se met à fuir:

"Courrez !"
Revenir en haut
Ombrale-Korlisse-Mayuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 26/01/2008 12:45:04    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

[Un petit problème???? Comme c'est mignon. Si j'ai l'adresse de ses salaut j'te la passe.^^]


Ombrla n'en revenait pas mais elle se mit à courir. Sa soeur les suivaient moin rapidement mais assez pour semait la police. Au détour d'une ruelle Korlisse se prit les pieds dans quelque chose et elle tomba. Les autaurité l'avait rattrapait et commençait à lui mettre les menotes. Ombrale vit la posture de sa soeur et se retourna vivement.

Ombrale:"Personne n'a le droit de toucher ma soeur à part moi."

Une boule de feu vola en direction de la police sans en blesser un seul. Ombrla visa la voiture de police et envoya une nouvelle boule de feu qui la fit explosé. Elle alla vers sa soeur et l'aida à se relever et à courir. Elles perdirent du temps car Korlisse avait mal à sa cheville.


Ombrale:*Merde!!!!*

Ombrale dessida de portéer sa seur tout en courant. La police vociféraient mais continuait à les poursuivre dans la ville.
Revenir en haut
Wyrm Sangdelombre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 26/01/2008 12:56:34    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

*Bonne mère ... mais dans quel galère on s' est mis ?*

Réfléchir tout en courant était dur ... surtout si le penseur en question a plus l' habitude de planer mollement dans les airs que de sprinter frénétiquement dans les rues bondées avec des hommes au trousses.

Que faire ...

L' une des jeunes filles derrière était tombée, l' autre la secourait, mais fuir avec une blessé n' était pas une solution possible ni même envisageable ...

*Qand tu es pied au mur ... combat ou fais ta dernière prière. Accessoirement, tu peux faire les deux en même temps, mais c' est pas pratique pour joindre les mains et encore moins pour se mettre à genoux.*

Souvenir souvenir ...
Mal au côte => Damoiselle YunYun => Nathaniel en train de s' entraîner => Tilt !

Wyrm se retourne, joint les mains, incante, se concentre ...

*
* *

Un léger vent frais dérange un chat à quelques mètres, le matou se lèvent s' étire puis regarde, interressé, la boule de lumière bizarroïde qu' un humain est en train de faire apparaître ... hum ... bizarre ...
Quoi que y' en a pas de quoi s' en faire fouetter.
*
* *


[Wyrm mode absence=ON]J' suis plus là jusqu' à dilmanche 20 heures ! Bon week end Smile ![/Wyrm mode absence]
Revenir en haut
Ombrale-Korlisse-Mayuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 26/01/2008 19:32:44    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

En voyant l'homme incantait Ombrale se dépécha de se mettre à couver avec se soeur. Les policiers ne tardérent pas et quand ils virent Wyrm avec dans les mains une boule de lumière, ils s'aarétèrent tous et se mirent en position pourarréter un criminel. Ils sortirent leur flingue et commençairent à viser Wyrm. ombrale elle ne vit rien de se qui se passer mais sa soeur elle oui, Korlisse se concentra sur les flingues pour les faire chauffer se qui réussit. Certains policiers lachèrent leur flingues en injuriant et ils chèchèrent des yeux la personne qui leur avaient fait le cous.

Korlisse:"Ne fait rien de stupide Ombrale"

Ombrale ne répondit rien. elle c'était évanouï en s'éclatant la tête sur le béton, il y avait du sang qui coulait.
Revenir en haut
Wyrm Sangdelombre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 27/01/2008 20:59:34    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

*Oulah, c' est à ça que ça ressemble les attaques de vent ?*

Wyrm ne s' était jamais réellement servi de ses pouvoirs à des fins plus ou moins meurtrières ... il s' était amuser à faire voler des cerfs volants, à maîtriser son bâton de loin rien qu' en manipulant les courant ... encore, il avait plus ou moins travailler la maîtrise de la foudre parce qu' un mec qui sait faire des éclairs de tueurs et qui se met à jouer avec, de un, c' est intimidant, de deux, ça peux aussi plaire à la gent féminine.
Mais jamais, au grand jamais, Wyrm n' avait eut à concentrer autant d'énergie entre ses deux mains.

D' ailleurs, peut être par manque d' entraînement, il reçu de violentes rafales d' air coupante qui lui tailladèrent le visage ...
Atteignant un autre niveau de conscience, il ne les remarqua pas.

Ses mains commençaient à lui faire atrocement mal, elles devenaient de plus en plus froides et raides à mesure que l' énergie de son corps les traversaient pour nourrir son sort.

N' y tenant plus, Wyrm jeta la boule de lumière devant lui dans un cri de douleur.

Le sort de l'adolescent fit un énorme fracas de non-bruit, l' équivalent du passage d' un régiment d' autobus, mais en inverse du son. Un silence titanesque s' installa.

Les policiers n' étaient plus une menace.

*
* *


Le chat s' approcha du drôle d' humain aux cheveux blancs qui s' étaient écroulé à terre et commença à copieusement lui léchouiller l' oreille en ronronnant.
Et oui, les voies de l' esprit des chats sont impénétrables.

*
* *
Revenir en haut
Ombrale-Korlisse-Mayuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/01/2008 11:28:14    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

Korlisse vit toute la scène et vit Wyrm tombait au sol. Sa soeur elle ne bougait plus et rien à faire. Avec un effort Korlisse se levat et, tout en s'appuyant au mur, elle allat vers le jeune homme. Arrivait là bas elle mit sa main sur la bouche du jeune homme, il respirait donc il était sein et sauf. Korlisse concentra un peut de son énergie et l'envoya le plus haut possible dans les air pour que si un des élèves du pensionna la voie il pourrait prévenir les autres et venir les chercher.

Korlisse:*C'est la dernière fois que j'emmène ma soeur avec moi faire les magasin.*

Il n'y avait plus personne apart les policier qui était à terre, Wyrm, Ombrale te sa soeur.
Revenir en haut
Wyrm Sangdelombre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/01/2008 18:31:12    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

Wyrm était toujours dans les pommes.

Et peut être comptait il bien y rester longtemps.

D' ailleurs, dans le coma, il faisait toujours des rêves bien psychédélique, avec des vampires, des elfes noirs, des soldats communistes de la seconde guerre mondiale, des hippopotames en tutu, des devoirs de Svt, des cathédrales, sept vaches maigres et sept vaches grasses dont les deux dernières disputaient une partie de kamoulox...

Cette fois-ci, il rêva tout simplement de son passé, de ses potes, de sa cité, de ses parents, de son cochon dinde qui n' avait vu trois fois arriver le printemps, et c' est surement des heures durant qu' il pourrait se plonger dans le passé, en vu de la façon dont il s' était vidé ...

*
* *


Le petit chat noir alla se froter aux pieds de Korlisse, au moins, avec une vivante, peut être qu' il pourrait lui soutirer une caresse.

*
* *
Revenir en haut
Ombrale-Korlisse-Mayuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 31/01/2008 20:49:39    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

Korlisse ne savait plus quoi faire. Elle se penchat vers le jeune homme, prit sa respitation, lui pinça le nez et lui ouvrit légérement la bouche. Elle lui fit du bouche à bouche pour aissayait de le ranimer. Puis voyant que cela ne servait à rien elle s'assit et prit le chat dans ses brastout en le caressant.

Korlisse:*Et flute. Je fait quoi moi maintenant?*

Ombrale se reveillat avec un mal de tête atroce. Elle vit le sang à terre et elle se toucha la tête, quand elle vit d'où venait le sang elle faillit vomir. Elle se redresse légèrement et elle vit sa soeur entrain d'embrasser le jeune homme qui était allongée par terre.

Ombrale:*Elle ne manque pas de culot celle là.*
Revenir en haut
Wyrm Sangdelombre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/02/2008 23:18:23    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

Wyrm aurait été au paradis des types comblés par une si grande attention s'il n' avait pas déjà été ... hum ...

Quequ' part.
P'tètre bin dans sa tête.
Et il l' avait grosse, la tête ... mais tellement vide ...
En fait, il nageait dans les vappes ... encore et encore.

Les deux vaches avaient fini leur partie et avait commencer un concours de hip hop. Bizarre. Surtout que l' une d' elle avait affirmé avoir un penchant pour le slam.

*
* *


Ah, enfin, il était apprécié à sa juste valeur. C' était pas tous les humains qui comprenaient qu' un chat avait besoin de carresse ... mais là, il était plutôt bien.
Mais bon, c' était pas tout, mais il avait à rendre une équivalence à ce qu' on lui offrait. Comme la si gentille jeune fille semblait plus ou moins attaché à la vie de l' autre endormi, il allait le réveiller tiens ! et ça allait pas être aussi agréable que les manières de Korlisse !

Il sauta prestement des bras de celle-ci et se dirigea nonchalamment vers Wyrm. Posant son popotin sur le nez de l' homme à terre, il commença à faire sa toilette. Puis, voyant le peu d' effet de la démarche, se glissa comme un voleur et lui mordit l' oreille.

Il fut pourtant quelque peu surpris d' être dérangé par un cri du jeune homme quand il se révéilla. Il avait l' air plutôt en colère ... ridicule, ces humains sont d' une ingratitude !
Il courrut se réfugier dans les jambes de korlisse, feulant en direction de l' éveillé.

*
* *
Revenir en haut
Ombrale-Korlisse-Mayuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 08/02/2008 23:41:24    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux. Répondre en citant

[trop marrant XD]

Au moment ou Wyrm poussa sont cri Korlisse se retourna brusquement et elle lui donna une giffle. Ombrale, elle se relevat du mieux qu'elle put et se dirigea vers les deux jeunes gens.
Korlisse la vit arriver et vit le sang sur la tête de sa soeur et elle l'aida à s'assoir.


Korlisse:"Mon dieux. Ombrale que t'es-t-il arriver?"

Ombrale s'assit lourdement à leurs côtés et se prie la tête quand sa soeur lui parlat.

Ombrale:"Doucement, j'ai un mal de crane!!!!"

Puis Korlisse se retourna vers Wyrm.

Korlisse:"Excuse moi de t'avoir gifflé."

Elle avait une toute petite voix.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 13:53:35    Sujet du message: A la recherche de quelque chose à deux.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le pensionnat des Eléments Index du Forum -> Hors-Jeu -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com